WEB SIDE STORIES

« On l'appelait la pucelle car elle était vierge depuis son enfance » [perle lycéenne]



Attentat de Nice : le "logiciel" des terroristes a changé et notre classe politique "est nulle"

Pour Gilles Kepel, le "logiciel" des terroristes a changé et notre classe politique n'en a pas pris la mesure. Un article de Marianne.



Gilles Kepel
Gilles Kepel
Pour Gilles Kepel,
Vendredi 15 Juillet 2016 à 10:35
Magazine Marianne
Embourbée dans ses "chamailleries" habituelles, la classe politique n'a pas encore compris que le "logiciel" des terroristes, et donc la réponse à apporter, avaient changé, estime le spécialiste du djihadisme Gilles Kepel, au micro de France Inter ce vendredi 15 juillet au lendemain de l'attentat de Nice.


Le "logiciel" des terroristes a changé, pas celui des politiques. Invité de France Inter ce vendredi 15 juillet au lendemain de l’attentat au camion qui a coûté la vie à 84 personnes à Nice lors des célébrations du 14-Juillet, le spécialiste du djihadisme Gilles Kepel s’est livré à un réquisitoire sur le pouvoir politique, gauche et droite confondues, embourbé selon lui dans ses "chamailleries" habituelles et incapable de faire face au terrorisme contemporain.

Lire la suite ici

N.D.L.R

Avez vous entendu parler d'un terroriste partant en opération punitive avec des armes factices ? Moi, jamais. L'attentat n'a pas été revendiqué. Son auteur n'avait aucune pratique religieuse et n'avait pas effectué de virages suspects vers le Moyen-Orient . Enfin, le plus important, on n'a aucune preuve à ce jour de l'appartenance du tueur à une quelconque faction terroriste.

L'empressement des autorités à qualifier cet acte de terroriste apparaît donc de plus en plus suspect.
On sait bien que les pouvoirs profitent largement des méfaits du terrorisme pour empiéter sur nos libertés. Dès l'annonce de l'attentat Hollande à prolongé, une fois de plus, l'état d'urgence. Il va lui être difficile de revenir en arrière. C'est pourquoi on peut s'attendre à ce que les autorités s'accrochent le plus longtemps possible à la théorie de l'attentat terroriste.

Pour ma part je pense que le tueur était un malade mental qui a réussi, à lui tout seul, à déjouer toutes les mesures de sécurité prises ce soir là. Mais admettre cela mettrait en cause tellement de personnes haut placées que l'on ne risque pas de connaître un jour la "vraie" vérité.

Encore une fois, cela démontre qu'on n'empêchera jamais personne de tuer des gens avec un véhicule. Ou de descendre dans la rue avec une kalachnikov.
À moins d'instaurer la dictature et un état policier dans notre pays. Ce que certains, dont les terroristes, espèrent depuis longtemps.

Les terroristes, et les fous furieux, ont changé de logiciel. Il serait temps que nos autorités en fassent autant.

Samedi 16 Juillet 2016

Lu 505 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique