WEB SIDE STORIES

«Il faut prendre l'argent là où il se trouve : chez les pauvres. Il n'en ont pas beaucoup, mais il sont si nombreux» [A. Allais]



Un bilan de Web Side Stories, après 18 ans d'existence

J'ai fait un peu de ménage sur mon site et j'ai sorti le tableau ci-après



Le tableau recense, entre autres, les 20 pages les plus lues de ce site, depuis sa création
Le tableau recense, entre autres, les 20 pages les plus lues de ce site, depuis sa création
Les chiffres les plus significatifs

Web Side Stories existe depuis l'an 2000, soit depuis 18 ans !
Nombre d'articles publiés : 5027
Nombre d'inscrits à la newsletter : 235

Nombre total de pages vues : 15 682 796

Pages par rubriques


Sexualité : 2 873 303
Informatique : 2 666 605
Humour : 2 094 030
Coup de gueule : 1 464 668
Divers : 1 460 192
Telecoms : 1 349 196
Santé : 1 079 809
Coup de coeur : 991 417
Ordiphones : 739 284
Musique : 378 693
Bons plans : 237 077
Voyages : 191 321
Belles annonces : 97 199
Politique : 25 872 (commencé récemment)
Partenaires ; 5 215

Origine lecteurs par pays :

Stat mai 2018 :
En nombre de pages vues

Norvège : 16603
USA : 15815
France métropolitaine : 11016

En bande passante utilisée

France métropolitaine : 6,24 Gigabits
USA : 2,54 Gigabits
Norvège : 300 Mégabits

A noter que le nombre de visiteurs par terminaux mobiles a dépassé largement le nombre d’accès par ordinateurs :

Accès Mobiles : 6311
Accès ordinateurs : 3300

Les accès par RSS ont bien diminué ; ils avoisinaient les 3000, ils sont désormais de 742.

Je rappelle que le site est accessible en version mobile, soit automatiquement lorsque vous vous connectez avec un mobile, soit en utilisant l'application Android Web Side Stories, disponible en téléchargement sur le Play Store (mot cléf pour la recherche deridet).

La fréquentation du site a beaucoup diminué lorsque j'ai volontairement arrêté mon abonnement à Google Adsense, il y a quelques années. J'étais à 3000 visiteurs uniques par jour, je suis tombé maintenant entre 500 et 1000.

J'ai arrêté mes liens avec Google parce qu'il ne voulait pas que je parle de sexe sur mon site. Or, vous pouvez le constater la rubrique sexualité est la rubrique la plus fréquentée de ce site. Je rappelle que cette rubrique traite de la sexualité et pas de la pornographie. Pour Google, c'est pareil. Donc, exit Google, et bien entendu chute drastique de la fréquentation de mon site.

Ça ne me gêne pas, je ne tiens pas ce site pour gagner de l'argent. Vous pouvez constater qu'il est exempt de toute pub, ce qui est plutôt rare, à part celle gratuite que je fais parfois pour des sites ou des personnes que je trouve très intéressants.

Certains écrivent des livres, moi j'écris sur mon site Internet. Il me permet de traiter de tous les sujets qui m’intéressent, et ils sont nombreux, de m'exprimer sur tout ce que j'aime, ou sur tout ce que je n'aime pas, en matière d'informatique et d'ordiphones (c'est le nom officiel des smartphones) il m'oblige à continuer à faire de la veille technologique, ce que fais depuis les années 80, enfin, il occupe largement ma retraite, pour ce qui est de la partie intellectuelle.

Je fais par ailleurs beaucoup de marche rapide, de préférence sur les plages et en montagne, pour la partie physique. Entre 5 et 10 k par jour.

Pour m'obliger à un certain rendement, absolument nécessaire en matière de site Internet (un site qui ne publie pas a peu de chances d'être fréquenté) je publie chaque semaine, le lundi matin, une lettre d'information comportant toujours 7 articles, soit 1 par jour. Même si je ne respecte pas souvent cette cadence (infernale) le weekend je comble mon retard et, sauf voyage ou événement spécial, ma lettre du lundi compte 7 articles.

Autrement dit, ce site ne me rapporte rien en espèces sonnantes et trébuchantes, mais n'en déplaise à Google and Cie, me rapporte beaucoup sur bien d'autres plans.

J'ajoute à l'attention des retraités, ou de ceux qui vont l'être bientôt, que la tenue d'un site internet ou d'un simple blog, avec une seule page, est un excellent exercice pour les neurones et la mémoire. De même q'un peu de marche, d'un bon pas quand même, tous les jours est excellent pour la santé. Et la retraite sans les neurones, et sans la santé, n'offre aucun intérêt.

J'en suis à a onzième année de retraite (j'ai 71 ans) et je puis vous dire que lorsque on est en bonne santé physique et intellectuelle, la vraie vie commence à la retraite. Personnellement, je l'ai prise le jour de mes 60 ans (on pouvait encore le faire, à taux plein bien entendu) et ce fut une des meilleures décisions de ma vie.

Une bonne occasion de rappeler ma phrase favorite : la vieillesse est un naufrage, si on n'apprend pas à nager.





Photo de l'année dernière : j'avais 70 ans. Et, non, je n'ai pas changé 😉
Photo de l'année dernière : j'avais 70 ans. Et, non, je n'ai pas changé 😉

Vendredi 11 Mai 2018

Lu 152 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique