WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

« Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur» [Beaumarchais]



Sortie aujourd'hui de Home, le fim de Yann Arthus Bertrand

A l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement qui a lieu aujourd’hui, le réalisateur-photographe Yann Arthus-Bertrand sort Home, son premier long-métrage, dans plus de 120 pays en même temps. Il va faire l’objet d’une diffusion gratuite sur tous les supports : cinéma, télévision et Internet.
C’est une première mondiale. Un événement planétaire, à la fois médiatique et écologique. A l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement, Home, un film de Yann Arthus-Bertrand, va être diffusé dans 127 pays le même jour, et gratuitement.



Sortie aujourd'hui de Home, le fim de Yann Arthus Bertrand
Sur tous les supports. A la télévision bien sûr, avec 71 chaînes dans le monde, dont France 2 à 20 h 35. Mais aussi dans des centaines de salles de cinémas, sur Internet, sur des écrans géants en plein air dans plus de 40 grandes villes (Paris, Londres, Mexico, New York…) sur les cinq continents.

L’essentiel est de faire résonner le message. Entièrement vu du ciel – la marque de fabrique de YAB – Home entend alerter la planète sur l’urgence écologique. « Nous sommes en train d’épuiser toutes les ressources de notre Terre, martèle le réalisateur. Home est un film militant et citoyen sur son état préoccupant. »


Afin de réussir ce projet ambitieux, il fallait un distributeur d’envergure internationale. Lorsque Yann Arthus-Bertrand le contacte, il y a presque trois ans, Luc Besson répond instantanément présent.

Lui, le producteur à succès, qui engrange les spectateurs et les euros par millions, met tous les moyens de sa société Europa Corp au service de ce projet désintéressé : « Je trouvais très symbolique l’idée de Yann de réaliser ce film magnifique et de l’offrir à un maximum de personnes le 5 juin. »

Mais si l’opération est à but non lucratif, la gratuité, elle, a un prix : 13 millions d’euros, pour la réalisation et, surtout, la diffusion gracieuse de ce documentaire dans le monde entier. Qui va payer ? Ce sera François-Henri Pinault, président du groupe PPR (Fnac, Conforama, La Redoute, Gucci, Yves Saint Laurent, Boucheron…).

On connaît bien l’engagement de Yann Arthus-Bertrand, on devine celui de Luc Besson à travers des films comme Le Grand Bleu ou Atlantis, on sait moins que PPR a signé sa première charte éthique en 1996 et créé en 2007 une direction RSE (responsabilité sociale et environnementale) directement rattachée au groupe, un fait unique pour une entreprise du CAC 40.

Sollicité par Besson, Pinault se décide en dix minutes, pose 10 millions d’euros sur la table. Mieux encore, il mobilise toutes les marques de son groupe pour la promotion du film dans les 94 pays où PPR est implanté. « Il s’agissait d’un projet ambitieux, en cohérence avec nos principes éthiques », explique ce grand patron.

Il ne reste plus au réalisateur globe-trotter qu’à monter dans son hélicoptère muni d’une caméra gyrostabilisée – c’est-à-dire capable de gérer les problèmes de stabilité et de gommer les vibrations – développée, à l’origine, par l’armée de l’air pour l’assistance au tir, et c’est parti pour un tour du monde en 217 jours de tournage.

A l’arrivée, l’aboutissement de trente ans de travail et d’engagement de Yann Arthus-Bertrand, des images sublimes, un commentaire pédagogique énoncé par des voix off glamour (Jacques Gamblin en français, Glenn Glose en anglais, Salma Hayek en espagnol) et un message qui se veut positif : « Ce qui est important, ce ne sont pas les 50 % de forêts qui ont disparu, mais les 50 % qui restent.

Ce qui est également important, c’est que nous sommes 6 milliards d’intelligences pour agir », affirme l’infatigable Yann Arthus-Bertrand. Home est un événement planétaire et une déclaration d’amour à la Terre. Ne le manquez pas.

Source France soir.fr

A voir, toute la journée, ici


P.S


Si comme moi vous disposez d'une connexion Internet poussive qui fait que la projection va s'interrompre constamment, ne vous énervez pas. Lancez le film de préférence avec Google Chrome, qui est la navigateur qui gère le mieux l'exécution simultanée dans plusieurs onglets, coupez le son et occupez vous d'autre chose, dans d'autres onglets (pas trop d'onglets en même temps quand même si vous n'avez pas un ordinateur surpuissant)

Quand la projection poussive sera terminée reprenez là depuis le début et, grâce au cache, vous pourrez regarder ces magnifiques images, sans interruption.

En revanche si vous avez la chance de disposer d'une connexion rapide vous pourrez regarder le film en HD. Ce qui doit être autre chose, je présume, car j'attends d'être installé en Thaïlande pour faire, enfin, connaissance de l'Internet en HD.


Un petit aperçu : la bande annonce


Concernant la diffusion de ce film

Ce film réalisé par Yann Arthus Bertrand a été produit par...Luc Besson et le groupe de Pinault. Selon YAB ce film n'a pas de copyright. Selon ses producteurs, bien sûr que si. Il ne restera sur Youtube que jusqu'au 14 juin. Après, il faudra payer 4,90 euro pour acheter le CD.

Rappelons que Besson est partisan affirmé de la sinistre loi Hadopi. Par ailleurs personne n'a jamais pensé une seconde qu'il pouvait être un philanthrope. Même en rêve.

Moralité : Comme la loi Hadopi est une vaste connerie inapplicable, c'est le Web qui a déjà raison ; Le film est déjà téléchargeable ici :
(Inscription préalable sur torrent411.com nécessaire) Si vous craignez les foudres d'Hadopi reportez vous à mon précédent billet sur cette question.

Voilà bien un exemple typique de la connerie d'Hadopi. M. Bertrand a réalisé un film magnifique destiné à nous faire prendre conscience des dangers que court notre planète. Et bien, ce film est "protégé" par la loi Hadopi ! On ne peut légalement pas le télécharger. Tout cela parce que MM. Besson et Pinault n'y verraient aucun intérêt. Et je reste poli !

Entendre les marchands du temple et leurs caisses de résonance gouvernementales invoquer la "moralité" au moment même où la cupidité et la malhonnêteté des banquiers et des traders, avec la complicité coupable des gouvernements qui les soutenaient, ont provoqué la plus grande crise économique de notre histoire, est tout de même assez renversant.

Vendredi 5 Juin 2009

Lu 2588 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Coronavirus | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires