;
WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

«L'avenir n'est plus ce qu'il était» [Paul Valéry]



MyMind, mon deuxième cerveau

A l'occasion du récent déferlement médiatique en matière d'intelligence artificielle, j'ai découvert cette application de notes, fondée sur l'I.A, qui me parait très intéressante.



MyMind, mon deuxième  cerveau
J'utilise l'nformatique depuis 1982. Au bureau, toute ma carrière et dans ma vie.

Ce qui signifie que depuis des années, je note tout ce qui me parait intéressant non pas sur un papier mais dans mes ordinateurs ou mes smartphones, à l'aide de programmes pour mes ordinateurs ou d'applications pour mes smartphones Android.

J'ai, en effet, 2 ordinateurs

  • 1 Chromebox Lenovo Duet 5 avec écran Oled détachable
dont je suis très satisfait.

  • 1 mini PC NiPoGi Intel 11eme génération, sous Windows Pro 11. Que j'ai acheté pour tester l'intelligence artificielle avec Microsoft Bing et Edge, et maintenant Copilot qui remplace Office 365. En attendant que Google se décide à diffuser Bard, son I.A, en Europe.
Dont, je suis également satisfait.

J'ai également deux smartphones :

I Zflix 3 de Samsung, que j'ai acheté en reconditionné et à moitié prix (600 euros) juste avant la sortie du Zflix 4. J'en suis enchanté, à part la mémoire qui est vraiment faiblarde.

C'est pourquoi j'ai acheté un deuxième smartphone : un Pixel 7, qui me sert à la maison quand je ne voyage pas et quand je ne photographie pas. Je l'ai effectivement acheté pour ses qualités en matière de photographie qui surpassent celles du Zflix. Ce qui est important pour moi qui ai bientôt 40 millions de vues pour mes photos de voyage sur Google Maps.

Pour en revenir à mes notes, elles ont nombreuses et variées car je suis blogueur depuis 25 ans et je passe mon temps, tout au long de la semaine à noter ce qui me parait intéressant, pour moi et pour ce site Internet. Qui existe depuis 23 ans et que j'alimente très régulièrement, au rythme d'un article par jour, depuis 16 ans que je suis à la retraite.

Le problème qui se pose à moi maintenant, et je ne dois pas être le seul dans ce cas, est que je note tout ce qui me parait digne d'intérêt sur quatre appareils différents.

Il me faut donc utiliser une ou plusieurs applications qui soient compatibles sur tous mes appareils.

Jusqu'à présent, j'avais réussi à me cantonner à deux applications :

Google Keep et ColorNote, que l'on trouve sur Colornote.com, que j'utilisais avant Keep. J'ai continué d'utiliser Colornote après avoir découvert Google Keep parce qu'il permet de sécuriser les notes par mots de passe. Or, Google, pour des raisons qui n'échapperont pas aux connaisseurs, ne sécurise pas les notes sous Keep. Qui se retrouvent donc sécurisées par rapport à tout ce qui n'est pas Google, mais pas par rapport à Google lui-même, dont la « curiosité » pour tout ce qui ressemble à des data n'est plus à démontrer.

Elles sont toutes les deux sous Android, ce qui aussi le cas de mes smartphones. De plus, les Chromebox ont pour énorme avantage de fonctionner sous trois systèmes d'exploitation : Chrome OS, Android et même Linux. Les deux premiers sont dérivés de Linux ce qui veut dire que leurs fichiers et programmes sont beaucoup mieux sécurisés que ceux de Windows.

Depuis plus de 10 ans que j'utilise des Chromebook, je n'ai jamais eu un seul problème de virus, malware, addware, ramsonware et autres saletés. Ce fut d'ailleurs la raison essentielle de mon abandon de Windows, jusqu'à une date très récente.


En ce qui concerne mon nouvel ordinateur sous Windows, la compatibilité avec Android à l'aide de quelques rares applications de l'App Store d'Amazon est pour le moins très llimitée. Et, n'entre visiblement pas dans les préoccupations de Microsoft. Je me suis donc tourné vers Bluestacks, qui a le mérite d'exister depuis fort longtemps et accepte toutes les applications Android. Et, pas simplement celles qu'Amazon daigne proposer dans le Windows de Microsoft. Apparemment, Bluestacks fonctionne avec succès avec les applications Android que j'ai habitude d'utiliser. Et, sur le même principe adopté par Microsoft, à savoir un sous-système virtuel. Cependant, Bluestacks manie ce sous-système depuis des décennies, ce qui n'est pas le cas de Microsoft. Au passage, l'application Android MyMind fonctionne sans problème sous Windows, de même que l'extension pour Edge éponyme.

Il existe évidemment beaucoup d'autres programmes de notes.

Je n'en citerai que deux : One Note de Microsoft et Evernote. Elles permettent certes de constituer de solides bases de données mais je leur reproche d'être trop exigeantes concernant la mise en forme des données. Ce qui était effectivement indispensable pour bâtir une bonne base de données... avant les derniers développements l'intelligence artificielle.

Il se trouve, en effet, que l'intelligence artificielle est désormais à la portée de tout un chacun.

Ce qui signifie comme le démontre parfaitement l'application MyMind que je teste en ce moment, que tout le travail d'étiquetage, de rangement dans des cases précises, que l'on exigeait naguère des utilisateurs lorsqu'ils entraient leurs données peut être désormais effectué sans problème par l'I.A.

Avec Mymind, son site internet, ses applications Android et iOS, et son extension pour Chrome, qui m'interesse au plus haut point car je suis sur Chromebox, tout ce que j'ai à faire dorénavant lorsque je souhaite noter quelques chose, c'est de surligner l'URL ou le texte, ou l'image, et de cliquer sur l'extension adéquate lorsque je suis sur mon Chromebook, ou de partager ma copie avec l'application Android quand je suis sur Android.

Plus de fichiers, de rubriques, de champs, de domaines, de sous-domaines à créer avant d'entrer les données. C'est l'I.A de Mymind qui s'occupera de toute la « cuisine » traditionnelle des bases de données.

Avec une seule mission, me permettre de retrouver le plus rapidement possible ce que je cherche. Je n'ai meme plus à créer des tags, c'est l'I.A qui s'en charge.

C'est exactement pour le même genre de raison qu'il y a 23 ans, j'ai mis en place mon site Internet. A l'époque pour créer un site il fallait parler le HTML, voire le C++.

Aux États-Unis sont apparus vers l'an 2000 les premiers blogs. C'est-à-dire les premiers sites où l'on n'avait plus à connaître un langage informatique pour s'exprimer sur le Web. C'était le boulot de l'hébergeur ; l'utilisateur fournit le fond à savoir, les textes, les images, les vidéos, les fichiers sonores, et l'hébergeur se charge de transformer tout cela en 0 et en 1. De la même façon je n'ai plus à m'occuper des sauvegardes, de la sécurité des fichiers, de la maintenance, etc. c'est le problème de l'hébergeur.

Je joins à cet article un texte des concepteur de MyMind à propos de leur application et du minimalisme qui vous éclairera parfaitement sur ce qu'est MyMind et comment cette application fonctionne.

L'intelligence de ces mêmes concepteurs est aussi de me laisser tester MyMind gratuitement, à concurrence d'un certain nombre (conséquent) d'entrées de données dans ma base.

Le prix est raisonnable : 6 euros par mois pour la version de base et 12 euros pour la version complète.

Ce qui est peu cher payé pour disposer (enfin) d'un vrai deuxième cerveau.

N.B

J'ai vu qu'il est possible à partir d'une sauvegarde de mes données KEEP par Takout de Google, de la convertir en une base de données de type YAML, exploitable par la plupart des grandes bases de données. Je poserai la question à MyMind.

Si c'est impossible, je vais de toute façon lancer une sauvegarde de Keep et importer manuellement les données les plus importantes vers MyMind. Je vais également poser la question au développeur de Colornote. Évidemment, je vous tiendrai au courant du résultat de ces démarches.


Le texte de MyMind sur le minimalisme

Tirer parti du pouvoir du moins pour donner plus à votre esprit

Le minimalisme est une réduction intentionnelle et réfléchie. Enlever les pièces mobiles excédentaires et inutiles. Simplifier.

Il s'agit de trouver un signal à travers le bruit.

Les outils que nous utilisons devraient nous simplifier la vie. C'est d'autant plus le cas que de plus en plus de ces outils sont en ligne.

Mais l'espace en ligne est devenu compliqué et bruyant.

Les outils sont si nombreux que beaucoup d'entre nous se grattent la tête et sont paralysés par l'analyse. Les outils de productivité qui devraient nous faciliter la vie deviennent une partie du problème. Les règles de sécurité en ligne signifient qu'un mot de passe se transforme en plusieurs mots de passe. Beaucoup d'entre nous ont maintenant besoin d'un outil juste pour suivre ces mots de passe !

Cela ne devrait pas être ainsi. La technologie devrait simplifier notre existence, et non ajouter plus de stress et de distraction.

C'est là que MyMind entre en jeu. C'est un pas dans une direction plus simple et plus élégante.

MyMind est un outil axé sur la confidentialité qui utilise une intelligence artificielle de pointe pour offrir une maison en ligne entièrement personnalisée qui devient une extension de notre propre esprit. Cela nous permet de garder toutes les choses qui sont importantes pour nous en un seul endroit.

Toutes vos notes, inspirations, signets et idées dans un seul espace privé et sécurisé, vous permettant, en un seul clic, d'enregistrer des vidéos, des articles, des notes et des faits saillants sur votre propre maison en ligne privée.

La capacité d'intelligence artificielle de MyMind signifie également qu'il n'est pas nécessaire de rechercher, classer ou conserver des informations dans des structures de classement compliquées. Il utilisera vos repères visuels et associatifs uniques pour faire le travail difficile à votre place, afin que vous puissiez trouver rapidement ce dont vous avez besoin, puis poursuivre votre journée.

Imaginez un outil qui vous permet de voir quelque chose que vous aimez, quelque chose dont vous voulez vous souvenir, et de l'enregistrer en une seconde. Et vous permet ensuite de trouver ce quelque chose quand vous en avez besoin en quelques secondes.

Pas besoin d'organiser, pas besoin de dossiers ou de catégories et structures compliquées. Juste un outil qui fait le travail dur pour vous. Une extension de votre esprit.


N.B
Qu'en termes élégants, ces choses-là sont dites… Par ailleurs l'application MyMind est en anglais, mais y entrer vos notes en français, ou en anglais, ou dans n'importe quelle langue usuelle, si l'on ne perd pas de vue que l'application est en ce qui concerne l'utilisateur, réduite au strict minimum, ne devrait pas constituer un problème.












Vendredi 2 Juin 2023

Lu 303 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Intelligence Artificielle | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Archives | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Partenaires