WEB SIDE STORIES

« On l'appelait la pucelle car elle était vierge depuis son enfance » [perle lycéenne]



Khanom, la Thaïlande comme je l'aime.

Avant mon départ définitif pour la Crète, le mois prochain, je passe un mois de vacances chez des amis, à Khanom, endroit magnifique situé à 20 km seulement de Donsak, sur le continent, d'où partent et arrivent les ferries vers Koh Samui et Kho Phangan.



Au fond, à droite, la plage de Khanom
Au fond, à droite, la plage de Khanom
Trois de mes meilleurs amis de Koh Samui et Koh Phangan ont décidé de s'installer à Khanom. Je les comprends parfaitement. Si je reviens un jour en Thaïlande (qui sait ?) c'est là que je m'installerais. Pourquoi ?

La plage est magnifique et ressemble fortement aux plages de mon enfance, sur l'Atlantique, du côté de Soulac, Lacanau, Montalivet etc. 10 km de plage, avec du sable blanc et très peu (encore) d'habitations. Une mer, propre, avec des vagues. Pour le jogging du matin, c'est super.

Le village, à l'écart du front de mer, c'est la Thaïlande authentique, pas celle des îles, avec des gens extrêmement sympathiques et accueillants. Les enfants nous disent bonjour avec un grand sourire. Cela n'existe plus à Koh Samui et même à Kho Phangan.

La vie ici est beaucoup moins chère que dans les îles. Un plat traditionnel, dans un restaurant local, c'est 40 bahts (1 euro !) au lieu de 120 bahts, le même, dans les îles. Une bière locale : 35 bahts, au lieu de 60 à 70 bahts.

Il y avait peu de maisons à acheter ou à louer, c'est en train de changer. Mes trois amis ont trouvé trois maisons, superbes, au même endroit. Très bien finies, meublées, avec deux chambres, air conditionné, Wifi, pour 15000 bahts par mois (380 euros)

Le réseau routier est exceptionnel : une route bitumée magnifique dessert tout le front de mer. Le réseau secondaire est en parfait état. Tout cela est très attrayant pour un motard comme moi (depuis 43 ans) qui piétine depuis 7 ans sur les mauvaises et très dangereuses routes des îles voisines. A Samui ils sont en train de refaire la route principale mais il y a tellement de circulation que cela n'a plus rien d'agréable de circuler à moto ou en voiture dans ces îles, naguère si agréables.

Avec une bonne moto on peut visiter, depuis Khanom, toute la Thaïlande, dans des conditions de confort inédites et pratiquement sans radars, ni péages. Evidemment, il faut être très prudent car les conducteurs Thaïlandais sont très dangereux, en raison de l'alcool au volant, des fêtes traditionnelles, comme Sonkran en ce moment, et du fait que la voiture c'est encore très nouveau dans ce pays, car réservé depuis longtemps aux riches. Qui, ici comme à Madagascar, où j'ai beaucoup roulé, ont une façon de conduire très "coloniale".

Mais, en France aussi, la conduite à moto est très dangereuse, avec, en plus les péages et les radars. Cerise sur le gâteau, l'essence ici ne coûte rien, voir l'article de cette semaine sur ce site, relatif au prix de l'essence dans le monde.

Enfin, à Khanom on trouve très peu de touristes et beaucoup d'amoureux de la vraie Thaïlande, dont un nombre non négligeable de français, très sympathiques ...si on l'est soi-même.

Comme je l'ai dit à mes amis nouvellement installés ici, la Crète devra être exceptionnelle pour que je ne revienne pas, un jour, à Khanom.


Lundi 11 Avril 2016

Lu 1077 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique