WEB SIDE STORIES

« On l'appelait la pucelle car elle était vierge depuis son enfance » [perle lycéenne]



Gagnez votre liberté avec Itunes !

OU comment acheter la musique sur Itunes et l'écouter sur un lecteur autre que l'IPOD.



Gagnez votre liberté avec Itunes !
Comme l’on fait remarquer les concurrents d’Itunes le but de Steve Jobs avec son service de musique en ligne (voir mot clef : Itunes dans le module de recherche de ce site) n’est pas de gagner de l’argent mais de vendre des Ipod.

En effet Apple ne gagnerait que 10 à 20 centimes par morceau, ce qui est peu, eu égard au train de vie de M. Jobs. En revanche, du côté des ventes d’Ipod et ses accessoires ça marche pour lui !

L’avantage pour nous consommateurs réside dans le prix imbattable des morceaux ( 99 centimes TTC !) et des albums (9.99 € TTC) C’est, pour l’instant, 30 à 40 % moins cher que la concurrence. Quoi qu’en dise M. Gabriel, excellent artiste au demeurant, mais certes pas un ange…

L’inconvénient de cette politique délibérée c’est que cela nous obligerait à utiliser un Ipod, ou à en acheter un. En effet le format natif d’Apple, A.A.C ou Mpeg 4 n’est reconnu que par l’Ipod. Et bien entendu si vous avez le droit de convertir sans restriction tous les fichiers de votre audiothèque personnelle, quelle que soit sa provenance, vous n’avez pas le droit de convertir les fichiers achetés chez Apple et donc protégés par les fameux Digital Rights Management.

En revanche, avec Itunes, vous pouvez librement graver des Cd à partir des fichiers téléchargés. Vous pouvez ensuite convertir ces fichiers au format que vous souhaitez à l’aide par exemple de l’excellent Dbpoweramp (gratuit et néanmoins très complet)

La manip est plutôt pénible et il vous faut impérativement graver un Cd. De plus, la qualité sonore des fichiers convertis est assez éloignée de la qualité originale. C’est étudié pour que vous ne manquiez pas de reconnaître l’incontestable supériorité du format musical d'Apple !

Une autre solution consiste à utiliser un logiciel qui enregistre tous les sons produits par l’ordinateur. L’excellent TotalRecorder fait cela très bien dans tout les formats voulus. Mais là aussi, même en convertissant en Wma Lossless Vbr (le top, équivalent à l’Apple Lossless) vous aurez une perte de qualité.

La dernière solution, la plus simple et donc la meilleure, consiste à utiliser les services d’un logiciel qui porte le doux nom d’HYMN, acronyme signifiant Hear Your Music aNywhere.

Vous trouverez facilement ce logiciel sur Internet en tapant hymn project dans Google.
Sous Windows l’interface est (encore) en mode commande (cmd.exe) ce qui vous rappellera le bon vieux temps, mais très simple puisqu’il suffit de taper, par exemple :

Hymn 01*.m4p

pour convertir le fichier protégé commençant par 01 en un fichier non protégé portant le même nom mais avec le suffixe m4a. Ensuite F3 pour rappeler la dernière commande, et les flèches et la touche Del pour changer le 01 en 02, etc jusqu’au dernier morceau.

Ca marche impeccable et vos fichiers Aac protégés seront dûment convertis en Aac non protégés que vous pourrez alors convertir, à l’aide d’Itunes, ou mieux d’un ripper quelconque, en fichiers non protégés lisibles sur votre lecteur de Mp3 ou d’Ogg préféré.

Compliqué me direz-vous ? Peut être, mais si vous avez les moyens, et si vous avez le goût des arnaques marketing à la Jobs, (qui n’ont rien à envier aux arnaques à la Gates) vous pouvez toujours acheter un Ipod, pour le prix d’une unité centrale de Pc de base…

En tout état de cause en utilisant Hymn vous ne lèserez personne puisque, je le rappelle, vous aurez acheté votre musique sur Itunes. En revanche vous aurez gagné la liberté d’écouter cette musique sur le lecteur de votre choix.

Ce qui ne plaira pas à M. Jobs, certes, mais tout abrutis de consommateurs de base que nous soyons, notre motivation profonde est elle vraiment de faire plaisir à ce « cher » Mister JOBS ?



Lundi 21 Juin 2004

Lu 4491 fois

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique