WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

« L'avenir n'est plus ce qu'il était » [Pierre Dac]



Connaissez vous Louis Prima ?

Bien sûr tout le monde connaît " Just a gigolo" mais il a fait bien d'autres bonnes choses. Mon player de chez Jiwa




Connaissez vous Louis Prima ?

Biographie


Louis Prima (né le 7 décembre 1910 ; mort le 24 août 1978) était un parolier, compositeurs, chanteur, acteur et trompettiste de jazz américain . Il était surnommé le "Roi des chanteurs" (King of the Swingers). Prima épousa les tendances musicales de son temps en commençant par un orchestre New Orleans de sept musiciens dans les années 1920, puis un combo swing dans les années 1930, un big band dans les années 1940, un orchestre lounge à Las Vegas dans les années 1950, et un orchestre pop-rock dans les années 1960. Dans chacune de ces explorations musicales il fit preuve d'une exubérante personnalité musicale.

Prima est né dans une famille de musiciens de la Nouvelle Orléans. Sa famille avait émigré de Sicile et s'était installée aux États-Unis après un bref séjour en Argentine. Son frère aîné, Leon était un chef d'orchestre localement connu. Enfant, Louis Prima étudia le violon pendant sept ans, et gagna le premier prix dans un concours de violonistes amateurs. Il se mit alors à la trompette. Il monta son premier groupe à douze ans avec son frère.
Sa carrière fut prolifique et mouvementé, Louis Prima changeant continuellement de port d'attache, d'épouse et de maison de disques. En 1932, il partit pour Cleveland avec sa première femme Louise Polizzi, puis à Chicago en 1933 où il enregistra, sous le nom du Hotcha Trio, ses premiers disques pour le label Bluebird : Chinatown et Dinah. Il se rendit en 1934 à New York où il créa le septette Louis Prima & his New Orleans Gang. Ils enregistrèrent pour Brunswick et se produisirent dans les clubs de jazz les plus prestigieux de la 52e rue. Puis il s'en alla pour Los Angeles, où il apparut dans plusieurs films.

En février 1936, il écrivit une de ses meilleures compositions : Sing Sing Sing, rendue célèbre par Benny Goodman. En 1938, il fit l'aller-retour jusqu'à New York pour enregistrer chez Decca. Ayant signé chez Varsity en 1940, il rebaptisa son groupe momentanément Louis Prima & his Gleeby Rhythm Orchestra. En 1943, il enregistra pour l'armée américaine ce qui sera son plus grand succès : I'm Just A Gigolo, qu'il réenregistra pour la firme Majestic à la fin de la guerre. Ce titre sera repris beaucoup plus tard par David Lee Roth et adapté en français par Carlos.

Après un passage chez RCA Victor, il signa en 1949 chez Mercury où il commença une carrière en duo avec la chanteuse Keely Smith qui sera aussi sa quatrième femme. En 1951, il possédait sa propre firme Robin Hood et signait parallèlement chez Columbia. En 1954, lui et Keely Smith avait un show à Las Vegas. Ils enregistrèrent un autre tube en 1958 chez Capitol : That Old Black Magic, qui leur apporta un Grammy Award, puis divorcèrent en 1961.

Louis Prima se maria une dernière fois et continua de chanter sans relâche, mais le succès n'était plus au rendez-vous.

Opéré pour une tumeur au cerveau en octobre 1975, il tomba dans le coma pour trois ans, avant de s'éteindre à la Nouvelle Orléans le 24 août 1978.

Source Wikipédia

Dimanche 14 Décembre 2008

Lu 3798 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires