WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

«Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple» [Jacques Prévert]



Chromebook : 5 a priori qui n’existent plus aujourd’hui sur les Chromebook,

ces ordinateurs portables signés Google qui, depuis leur apparition, en 2011, déplaisent fortement à Microsoft. Puissance, polyvalence, ergonomie, Cloud. Les Chromebook ont bien changé ces dernières années. Un article de Frandroid.com avec une (longue) introduction de ma part, qui les utilise, exclusivement et avec plaisir, depuis six ans.



Chromebook Samsung Galaxy
Chromebook Samsung Galaxy
J'ai un peu modifié le titre de l'article de Frandroid car, comme un de mes fidèles lecteurs me l'a signalé, il pouvait prêter à confusion.

Les premiers Chromebook sont sortis en 2011. J'ai acheté mon premier en janvier 2014 après avoir utilisé des PC dans mon travail et dans mes loisirs depuis 1982 !

Depuis que j'ai touché aux Chromebook, vous ne me ferez plus jamais acheter un ordinateur sous Windows. J'en suis à mon 4ᵉ Chromebook, un Asus C423 NA. De plus je viens d'acheter une Chromebox de marque ASUS, qui est la même chose mais sous un format plus réduit de mini PC. L'avantage étant que dans une maison cela prend tellement peu de place qu'on peut la mettre sur la table de son salon et la connecter à sa télé. Du moins quand on est célibataire comme moi. Je doute que la plupart des femmes apprécient ce genre d'invasion des nouvelles technologies (😏). 

Cet article analyse parfaitement les nouveautés intervenues à propos des Chromebook depuis leur sortie.

Mais il passe pudiquement sous silence quelques avantages du Chromebook dont le principal pour moi est qu'il permet de se passer de Windows. Ce qui entraîne les conséquences suivantes :

Un Chromebook démarre à froid en 7 secondes !
Tous ceux qui ont un ordinateur sous Windows depuis plus de quelques mois apprécieront. Ceux qui en ont un depuis quelques années vont pleurer.

Un Chromebook n'a pas besoin d'antivirus !
En effet le système d'exploitation du Chromebook, dérivé du navigateur Chrome, s'appelle Chrome OS (pour Operating System. Il est dérivé de Linux, qui lui-même est dérivé d'Unix. Sans entrer dans les détails techniques, Linux à Windows ce qu'un coffre-fort est à une passoire !

Sous Chrome OS, il n'y a pas de virus. Et s'il y en avait un, la grande différence est qu'il ne pourrait pas se propager, comme c'est le cas avec Windows, dans l'ensemble du système informatique.

Bien que les Chromebook soient proposés par Google, toutes les publicités invasives, les addware, ransomware et autres cochonneries qui infestent les ordinateurs sous Windows, peuvent être stoppés. Complètement. Pour la raison simple que ces saletés utilisent les (innombrables) failles de Windows, et que sous Chrome OS c'est beaucoup plus difficile. Tout simplement parce que Linux, à l'origine de Chrome OS, était prévu dès le départ pour protéger chaque fichier individuellement. En pratique, depuis 6 ans que j'utilise des Chromebook, je n'ai jamais trouvé un seul virus et je n'ai jamais utilisé de logiciel antivirus. Pour ce qui concerne les publicités, principale gagne-pain de Google, il suffit d’utiliser la bonne extension pour Chrome, comme Ublock (que j'utilise également sur mon smartphone Android) ,et vous n’aurez aucune publicité ! Ce que personnellement, je ne supporterais pas, car je suis publiphobe depuis que je suis en âge de réfléchir.

Des mises à jour beaucoup plus fréquentes que sous Windows.
Et sans casse-tête pour l'utilisateur. Ceux qui viennent de se battre avec la dernière version de Windows 10 apprécieront.

Trois systèmes d'exploitation pour le prix d'un si vous le souhaitez
Aujourd'hui sur un Chromebook vous pouvez installer facilement, si vous le désirez, deux autres systèmes d'exploitation. À savoir Android, que des milliards d'utilisateurs de smartphone de connaissent bien désormais, et Linux que les geeks apprécient depuis toujours. Excusez du peu ! Si Linux n’est susceptible d'intéresser jusqu'à présent qu'une frange limitée des utilisateurs, Android en revanche est utilisé par beaucoup de monde et le fait de pouvoir utiliser les mêmes applications sur un Chromebook que sur un smartphone, avec tous les avantages que cela comporte en matière de synergie, est une particularité des Chromebook que Microsoft ne risque pas concurrencer, compte tenu des problèmes qu'il a depuis des décennies avec son unique système d'exploitation. Lorsque cette société a voulu se frotter aux smartphones ce fut un échec lamentable.Ce qui est loin d'être le cas de Google!

Les Chromebook coûtent beaucoup moins cher que les PC sous Windows.
Face à la concurrence des Chromebook Microsoft propose lui aussi maintenant des ordinateurs pas chers. Mais ce sont de vraies daubes, car Windows 10, même en version allégée, ne peut pas fonctionner correctement sur une machine poussive à bas prix. Alors que les Chromebook, même en version bon marché, fonctionnent tout à fait correctement car leur système d'exploitation est, lui, parfaitement optimisé.

Enfin le système d'exploitation des Chromebook est prévu dès l'origine pour fonctionner en réseau.
Ce qui est loin d'être le cas de Windows. Et explique que les Chromebook aux aux États-Unis ont détrôné les Apple et se vendent comme des petits pains dans les collèges et universités américaines. Il faut dire que là-bas on peut acheter les premiers Chromebook à 100 dollars ! Et peut-être moins en grande quantité. C'est pourquoi beaucoup de petites et moyennes entreprises commencent à s'intéresser sérieusement aux Chromebook.

En conclusion les Chromebook sont tout simplement les meilleurs ordinateurs possibles à l'heure actuelle. Non seulement pour les utilisateurs de base mais aussi pour les programmeurs et/ou les geeks qui les utiliseront sans problème sous Linux. Quand je vois des parents acheter des ordinateurs pour 500 € et plus pour leurs gamins alors qu'il existe des Chromebook à 200 € qui leur suffiront largement, ça me rend malade. De la même façon dans un petit commerce ou une petite entreprise, un Chromebook suffira largement.

Quant aux entreprises et aux particuliers très exigeants en matière d'informatique, et qui ont les moyens financiers (architectes, infographistes, ingénieurs, etc.) ils utilisent depuis longtemps des ordinateurs ...de chez Apple. Enfin, à l'attention de ceux qui détestent Google, un Chromebook sous Linux n'a plus rien à voir avec Google.

Personnellement, après avoir utilisé, dès le début et avec enthousiasme, les services de Google j'avoue que je l'apprécie moi aussi de moins en moins. Mais en ce qui concerne mon Chromebook, et maintenant ma Chromebox, vu la manière dont je les ai configurés, avec tout ce qu'il faut pour être importuné le moins possible par la curiosité consubstantielle à Google (je suis en mode développeur) je suis tout à fait satisfait des services qu'ils me procurent.

Je ne suis pas encore passé à Linux, bien qu'avec des amis j'aie fondé dans les années 90 le premier club Linux de la Réunion (le Gral, Groupement Réunionnais des Amis de Linux, dont je fus le premier président) mais je ne manquerais pas de le faire si Google continue dans ses entreprises de plus en plus mercantiles.

En tout état de cause, vu les progrès extraordinaires que connaissent les smartphones depuis quelques années et la puissance désormais phénoménale de ces engins, vu le fait avéré que désormais dans le monde entier il y a plus de smartphones que d'ordinateurs, vu que la majorité des utilisateurs d'Internet le font avec leur smartphone, je pense que l'avenir est plus dans les smartphones et leurs futurs développements, que dans les ordinateurs. En tous cas, en ce qui concerne le grand public.

Aujourd'hui, pour la quasi-totalité de mes tâches courantes de blogueur et de "power user" mon smartphone haut de gamme me suffit largement.

L'écran devient de plus en plus grand (on arrive aux 7 pouces !) et il m'arrive désormais souvent en voyage de regarder un film sur mon smartphone. Si l'on est exigeant Asus notamment propose un superbe écran plat de 15,6",en Full HD, extra-plat avec sa housse,que l'on peut glisser facilement sous ses vêtements dans sa valise. Pour 250 euros pour l'instant mais je viens d'en voir un sur Amazon France, en reconditionné, à 180 €. Je vais juste attendre de pouvoir voyager de nouveau 😠

Le clavier, point faible jusqu'à présent des smartphones, je le remplace de plus en plus souvent par la reconnaissance vocale, qui arrive désormais à des taux de réussite supérieurs à 95 %.

On peut imprimer maintenant tout ce que l'on veut, très facilement et sans fil, depuis son smartphone. J'ai une imprimante HP Wi-Fi dont je me sers de moins en moins souvent, à part pour les administrations, qui en sont encore malheureusement très friandes (elles rattrapent progressivement le retard mais comme la sécurité ne suit pas, elles continuent à exiger des documents écrits). Avec l' application Android HP adéquate et les drivers HP également fournis, je peux imprimer sans aucun problème. C'est même maintenant, je l'ai remarqué chez des amis, plus facile qu'à partir d'un ordinateur sous Windows ! Sur mon Chromebook, c'est enfantin depuis longtemps. Même si vous êtes à des milliers de kilomètres de votre imprimante !

Bien entendu, les fabricants de PC et leur cortège de sous-traitants freinent des quatre fers pour conserver leur clientèle. Même Microsoft commence activement à se reconvertir de plus en plus dans les services. Bon courage à eux ! Parce que jusqu'à présent on ne peut pas dire que la qualité des services de Microsoft ait marqué les esprits. Vous allez penser sans doute que je tape dur sur Microsoft. Je vous rappellerais alors que pendant 40 ans, pour moi, mais ça continue pour ceux qui sont toujours chez Microsoft, cette société a considéré ses utilisateurs payants comme des bêta testeurs ! Et s'est enrichi grassement sans jamais témoigner la moindre considération pour ses malheureux utilisateurs. Monopole oblige.

Jusqu'à ce que Google arrive et pulvérise ce monopole. Pour, c'est évident maintenant, s'efforcer de le remplacer par le sien.

Mais tout cela n'empêchera pas à mon avis les futurs smartphones de remplacer inexorablement les PC, au moins en ce qui concerne le grand public.

En ce qui me concerne, et en voyage en tout cas, j'y suis déjà. Le seul bémol étant que mon smartphone actuel coûte trois fois plus cher que mon Chromebook 😏

Mais là encore ça ne durera pas, on trouve déjà des smartphones à petit prix qui sont capables de faire la plupart des choses que que font généralement l'ensemble des utilisateurs. Certes moins vite et avec une moins bonne définition, mais ils le font. En revanche il faudra pour cela que les utilisateurs utilisent plus de 10 % des possibilités de leur smartphone. 😉

À noter que désormais le smartphone devient beaucoup plus indispensable que l'ordinateur. En effet si vous perdez votre smartphone vous aurez de grandes chances de ne plus pouvoir accéder à Internet, donc à vos mails, donc à vos amis à l'autre bout du monde, etc. Vous serez obligé de recommencer à imprimer vos documents pour prendre l'avion. Vous ne pourrez plus accéder à quantité de services auxquels vous êtes abonné parce que vous ne pourrez plus prouver votre identité avec votre smartphone. Vous ne pourrez plus accéder aux services de votre banque. En fait partout à distance, et nous vivrons de plus en plus à distance, votre smartphone devient plus important que votre passeport !

Le lien vers l'article de Frandroid.com

Pour ceux qui disent que les Chromebook son cheap et laids, un article de l'excellent site mychromebook.fr, site français comme son nom de l'indique pas, le site le plus complet en français sur les Chromebook, sur le Chromebook Samsung Galaxy

Je viens de voir le modèle le plus cher Flex 1200 €, rendu TTC en Espagne et le modèle fiesta un peu moins cher à 1000 €, rendu TTC sur Amazon.com.

Samsung a décidé de ne plus distribuer ses Chromebook en Europe, mais on peut les trouver sur Amazon.com. Au cas où vous ne le sauriez pas, chez Amazon on se fait concurrence même entre les différents distributeurs nationaux. Vous pouvez commander chez tous les Amazon d'Europe, et chez Amazon.com et chez Amazon Canada (les seuls à proposer des claviers français) et ceci depuis l'application Amazon qui vous permet de commander dans tous les pays du monde où Amazon possède un distributeur. Vous pouvez ainsi commander un smartphone qu'on ne trouve quand Inde… avec des prix indiens, avec la garantie Amazon. Ou en Chine, avec des prix chinois😏 Bien entendu vous payez les taxes d'importation en fonction du pays choisi et du pays de destination.

Dernière nouvelle

Le mode sombre (caractères en blanc sur fond noir) est enfin sorti sur les Chromebook ! Alors qu'il existe depuis longtemps sur Chrome pour Android. Et pas seulement pour les sites web mais pour tous de système d'exploitation Chrome OS qui remplace avantageusement Windows sur les Chromebook. ll n'est pour l'instant disponible que sur la version développeur de Chrome OS (en validant les flags "Dark" dans chrome://flags) mais il apparaîtra certainement dans la prochaine version de base de Chrome OS.

On peut s'interroger sur les raisons qui ont fait que ChromeGoogle a mis autant de temps pour adapter le mode sombre assez Chromebook.

j'ai ma petite idée : le mode sombre, c'est exactement le contraire du "material design"que promeut Google depuis des années. A savoir : beaucoup de couleurs et des caractères très clairs sur un fond encore plus clair.

Les geeks adorent ça. Néanmoins, il est avéré que ce design, plus la lumière bleue, plus le fait que la plupart des utilisateurs forcent un peu trop l'éclairage de leur smartphone, où ne savent pas comment le régler correctement, ce n'est pas bon du tout pour les yeux. Ce dont les jeunes gens en général et les geeks en particulier, se fichent éperdument. Surtout les geeks, ils ont souvent des lunettes, depuis l'école primaire.

Mais tout passe, surtout la jeunesse, et je rappelle que les yeux sont indispensables pour apprécier les prestations des ordinateurs et des smartphones.

Alors, si j'ose dire, c'est vous qui voyez.

En ce qui me concerne j'ai immédiatement adopté, et avec enthousiasme, le mode sombre sur mon Chromebook et la Chromebox Asus 3, qui trône désormais sur la table de mon salon. Connectée à ma TV Xiaomi MI4 s 32 pouces (je suis un vieux geek de 74 ans avec lunettes) Pour ceux qui ne connaîtraient pas, une Chromebox, c'est un mini ordinateur avec Chrome OS.

Article à venir sur ce "device" qui me devient de plus en plus indispensable à la maison.







Dimanche 1 Novembre 2020

Lu 298 fois


1.Posté par Bruno Lixi le 06/11/2020 18:25
en fait le titre est ambigu pour moi : les chromebooks n'existent plus :-)

2.Posté par Guy DERIDET le 07/11/2020 09:48
#Bruno Tu as parfaitement raison. J'ai modifié en conséquence le titre de mon article

Nouveau commentaire :
Twitter

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Archives | Partenaires