WEB SIDE STORIES

« La vieillesse est un naufrage, si l'on refuse d'apprendre à nager » [G.D]



Banquiers, et si nous inversions les rôles ?

Chers amis banquiers, vous souvenez-vous de vos clients ?

Vous savez, les « professionnels », ou les entreprises, auxquels vous demandiez des bilans, des garanties, des hypothèques, des cautions ? Un billet grinçant à souhait mais ô combien justifié.



Banquiers, et si nous inversions les rôles ?
 

par PF/Grinçant.com • Billets  • Tags: AbusEconomieFinance

 

Quelquefois, sans même accorder une ligne de crédit.

Vous vous permettiez de juger, de donner des leçons.

À la moindre anomalie, à la moindre dégradation de la « note Banque de France », au moindre incident, vous coupiez les encours.

Vous disiez « Mais vous êtes quasiment en faillite, nous ne pouvons vous soutenir davantage ! »

« Améliorez votre gestion ! »

« Votre entreprise ne vaut plus rien ! »

Ou, pour d’autres, qui essayaient de relancer une activité, « Qui a failli, faillira ! ».

Aujourd’hui, vous ne « prêtez » même plus.

Vous avez obtenu diverses aides, et notamment 1 000 milliards d’euros de la BCE, que vous vous êtes empressés de redéposer… à la BCE !

Où est l’argent de vos clients ? Où sont les dépôts ?

Actuellement, vous limitez les retraits par divers artifices.

Vous facturez des « frais » comme jamais.

Vous prenez toujours d’énormes dividendes.

Vous jouez de l’effet de levier, pour vous, et du coup de massuepour vos clients.

Et ne parlons même pas du scandale de la manipulation du LIBOR/EURIBOR, de l’autre côté de la Manche (et pas seulement)…

Vous étiez suspicieux envers ces poules aux œufs d’or (vos clients), et vous leur déniez le droit de faire de même pour vous.

Pourtant, cela aurait été normal : Êtes-vous honnêtes ? Avez-vous un coffre ? Votre informatique marche-t-elle ?

Alors, un petit regard sur quelques-unes d’entre vous, cotées en bourse :


Cours de bancaires sur 5 ans à la date du 9 juillet 2012 – 13:40
(chiffres issus de Boursorama.com)
  + Haut + Bas Variation Actuel
BNP PARIBAS  86,760  20,080  -76,86 %  29,230
BANQUE TARNEAUD*  178,000 75,450  -57,61 %  87,80
CIC CAT.A  300,000  65,000  -78,33 %  91,00
CRÉDIT AGRICOLE SA  30,250  2,841  -90,61 %  3,478
NATIXIS**  11,130  0,760  -93,17 %  2,032
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 124,790 14,315 -88,53 % 17,455

 


 

Que diriez-vous d’une entreprise qui, à un moment récent, ne valait plus que 6,83 %** (soit le 1/15e) de sa valeur la plus haute, ou même d’une qui était à 42,39 %* ?
Et ce, malgré toutes les astuces et les renflouements divers, sans lesquels ces valeurs seraient… totalement nulles !

Qu’elle est foutue !

Que ses patrons sont des nuls !

Qu’elle doit être liquidée, et que ses responsables doivent payer pour fautes de gestion, voire être emprisonnés !

Que tout cela doit être fiché à la Banque de France !

Malgré ce tableau impitoyable, vous continuez à exiger, à prendre les gens de haut, à détruire l’économie, à décapiter tout entrepreneur qui aurait une bonne idée.

Mais regardez vos chiffres !

C’est lamentable !

Vous rendez vos clients responsables sur leurs biens propres, vous provoquez des licenciements, vous générez la misère, vous pratiquez le chantage.

Et vous, vous êtes responsables sur quoi ?

Dans toutes vos publicités, il y a la mention « Un crédit vous engage et doit être remboursé »

Alors, « engagés » comme vous êtes, REMBOURSEZ !

 

 

 



Grincant.com, un site fort intéressant. Merci à Guy pour cet URL qui gagne à être connu

Je vous recommande également cet article sur la gabegie des J.O. 2012, dont j'ai déjà eu l'occasion de vous entretenir

Vendredi 3 Août 2012

Lu 731 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique