;
WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

«L'avenir n'est plus ce qu'il était» [Paul Valéry]



Balzac : « Chacun, chez Balzac, même les portières, a du génie » (Baudelaire).

Un documentaire passionnant de l'émission « La grande Librairie» de France 5, présentée désormais par Augusin Trapenard.



Balzac : « Chacun, chez Balzac, même les portières, a du génie » (Baudelaire).
C'est avec Balzac que j'ai appris à aimer la lecture, et donc l'écriture.


Issu d'une famille très modeste, orphelin de père à 11 ans, ma mère d'origine allemande, faisait les ménages et écrivait en phonétique, il n'y avait aucun livre chez moi.

En vérité, j'avais commencé à lire très tôt avec les "comic book" très bon marché que l'on trouvait partout à l'époque.

Mais, au collège je pris vite conscience de mon inculture crasse et je décidai de me cultiver. Je n'eus pas à me forcer outre mesure, j'adorais lire.

Il existait une bibliothèque municipale à proximité de chez moi. La première fois que je m'y rendis je fus accablé par le nombre de livres et la diversité des disciplines qu'ils embrassaient.

Je passai plusieurs jours à parcourir les nombreux rayons de la bibliothèque de mon quartier avant de me décider pour Alexandre Dumas et son comte de Monte-Cristo. Mon premier livre, que je dévorai aussitôt. C'était vraiment autre chose que les « comic book !»

Après avoir lu les principaux ouvrage de Dumas, je suis naturellement passé à Balzac que j'ai aussitôt grandement apprécié parce qu'il m'apprit considérablement sur les hommes, les femmes et la société en général.

Ainsi, Balzac m'a appris, très vite, dans la joie et l'allégresse, ce que le jeune garçon pauvre que j'étais n'aurait jamais pu apprendre autour de lui et dans son milieu. Et, encore moins au collège où les professeurs que j'eus à subir auraient pu me dégoûter à jamais de la littérature. Si, je me rappelle bien, au collège, en ce temps-là en tout cas, Balzac, ce n'était pas pour les enfants.

J'avais 11 ans, plus de père, ma mère, une femme admirable, n'avait pas de culture et en tout cas pas celle-là, Balzac devint mon précepteur particulier. Je lus tout ce que je pus de cet auteur. Même la nuit, sous le drap, avec une lampe de poche car ma mère refusait, à raison, que je veille trop tard.

Pas mal pour un gamin qui habitait le quartier le plus populeux de Bordeaux, le quartier Saint-Michel, Sainte-Croix, à proximité du grand Marché des Capucins, dans les entrailles du « ventre de Bordeaux». Mon école primaire, l'école Saint-Charles jouxtait ce marché qui bien sûr était très animé, de jour comme de nuit.

Toute ma jeunesse, grâce à cette bibliothèque, et à Balzac, j'ai lu énormément. Ce qui m'a bien aidé, pour ma formation personnelle et pour mes études que je poursuivis sans difficulté jusqu'à une licence de sociologie en 1969.

J'ai passé mes deux bacs (il y en avait deux en ce temps-là) dont le second en candidat libre parce que je n'avais pas voulu redoubler, grâce à mon goût de la lecture et aux bibliothèques publiques.

Toujours grâce à la lecture, moi qui fus un élève du secondaire très moyen (pourrait mieux faire, si seulement il le voulait...) j'obtins une mention bien aux DEUG et je fus à deux doigts d'être recruté en tant qu'assistant en sociologie à la Faculté des lettres de Bordeaux, très réputée dans ces années-là, grâce à mon condisciple François Dubet, sociologue de l'éducation aujourd'hui très connu.

Voilà pourquoi j'ai adoré ce superbe documentaire qui m'a rappelé bien des souvenirs. De ma jeunesse en général et de mes lectures en particulier.

Depuis : « Je n’ai jamais eu de chagrin qu’une heure de lecture n’ait dissipé. » Montesquieu.

Regardez ici le documentaire sur Balzac

Le marché des Capucins en 1950. J'y ai travaillé parfois, la nuit, pour gagner un peu d'argent. Très formateur !
Le marché des Capucins en 1950. J'y ai travaillé parfois, la nuit, pour gagner un peu d'argent. Très formateur !

Jeudi 3 Août 2023

Lu 162 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Intelligence Artificielle | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Archives | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Partenaires