;
WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

«L'avenir n'est plus ce qu'il était» [Paul Valéry]



Arrêtez la prise de notes sur ordinateur

La retranscription à la main est bien plus efficace pour la mémoire. Lorsque vous tapez sur le clavier de votre ordinateur, votre cerveau est passif. Un article du Point très intéressant, surtout pour les étudiants.



La transcription vocale, c'est plus facile et c'est moins cher 😉
La transcription vocale, c'est plus facile et c'est moins cher 😉
Dans les amphithéâtres des universités, depuis des années, on n'entend plus les mouches voler, mais les tapotements des claviers. Face au professeur, ce sont des centaines d'ordinateurs qui retranscrivent notamment les cours magistraux, mais selon plusieurs neuropsychologues, cette méthode de retranscription n'est pas vraiment efficace pour la rétention d'informations.

L'article du point est à lire ici

Le résumé de Claude 3, Opus
Plusieurs études récentes suggèrent que prendre des notes à la main, avec un stylo et du papier, reste la meilleure façon d'apprendre et de mémoriser, en particulier pour les jeunes. Lorsqu'on tape sur un clavier, on a tendance à retranscrire mot à mot sans vraiment réfléchir, alors qu'en écrivant à la main, on est obligé de trier et de hiérarchiser les informations, ce qui demande un travail cérébral plus actif.

Des neuropsychologues ont montré que l'écriture manuscrite active davantage de zones du cerveau que la prise de notes sur ordinateur : les régions visuelles, sensorielles et motrices sont plus sollicitées. Matérialiser les concepts en les écrivant à la main aide à mieux les percevoir et les mémoriser.

Pourtant, les Français délaissent de plus en plus le papier au profit des claviers. Un sondage de 2023 révèle que 55 % utilisent plutôt le clavier et près de 80 % écrivent moins à la main qu'il y a 10 ans. L'article conclut en encourageant à reprendre le stylo et délaisser l'ordinateur pour une meilleure rétention des informations.

N.B
Lorsque j'étais étudiant, en sociologie, à la fin des 1960, je prenais des notes à la main et rentré à la maison, je les tapais sur une vieille machine à écrire mécanique que j'avais récupérée, je ne sais plus où. Très efficace pour la mémorisation.

Lorsque je me suis initié seul à l'informatique dans les 1980, à Saint-Barthélémy où j'étais agent comptable des îles du Nord (Saint-Barth-Saint-Martin) dès le début, j'ai décidé de ne plus jamais me servir d'un crayon, mais d'un ordinateur. Ce fut très efficace pour mes progrès en informatique, mais effectivement très mauvais pour mes capacités concernant la calligraphie. De toute façon, je suis gaucher, et j'ai toujours écrit très mal.

Aujourd'hui, je privilégie, quand c'est possible, la reconnaissance vocale sur le clavier de mon smartphone. Sinon, j'utilise le mode "Swipe" que Google appelle désormais « saisie gestuelle » (saisir un mot en faisant glisser le doigt sur les lettres), plus efficace, et plus élégant, à mon sens, que le tapotement frénétique avec un pouce de chaque main, qui me fait toujours sourire.

J'utilise également souvent la transcription vocale, c'est-à-dire l'enregistrement sonore et sa transformation en texte. Sur mon Pixel 7, Google fait cela très bien. Je peux de cette façon transcrire de très longs textes : je mets la transcription en route et je laisse Google travailler. Bien sûr, comme avec la reconnaissance vocale, il importe de relire le texte plutôt deux fois qu'une.

Si j'étais étudiant, j'utiliserais systématiquement la transcription vocale. Cela me permettrait de me concentrer sur ce que dit le professeur et de transcrire le cours en texte à la maison. Je pourrais aussi écouter de nouveau le cours pendant la nuit, il parait que c'est efficace. 

Avec l'intelligence artificielle, nul doute que les méthodes de transcription vont se généraliser. Déjà, sur mon Zflip 5 aussi (Samsung, que je viens de dégotter, en recyclé parfait état, à 510 euros, au lieu de 1 200 !)  la transcription devient un jeu d'enfant et va certainement se généraliser dans tous les domaines.

Le clavier est sans doute condamné à disparaitre.

Je ne le regretterai pas et je ne serai pas le seul. Quand on pense que la configuration des claviers, toujours en vigueur, a été créée non pour faciliter la frappe, mais pour faire en sorte que les touches ne se coincent pas…  

 

Vendredi 19 Avril 2024

Lu 211 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Intelligence Artificielle | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Archives | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Partenaires