WEB SIDE STORIES

« Ce n'était qu'un combat, continuons le début !» [Coluche]



Adieu Google Play Music, bonjour Amazon Music !

Je suis passé de Google Play Music à Amazon Music Unlimited. Et je m'en porte très bien.



J’avais un abonnement à Google Play Music depuis plusieurs années. J’étais très satisfait de cette application. J’ai essayé Youtube Music et, du point de vue musical, ce n’est pas au niveau de Play Music. Normal, play Music existe depuis longtemps, Youtube Music vient de sortir.

Ces derniers jours je me suis offert pour mon anniversaire un smartphone Pocophone F1 de chez Xiaomi. Le meilleur rapport qualité prix du moment, je vous le recommande. J’en suis enchanté et je vous en parlerais en détail prochainement, quand j’aurais fini d’en faire le tour.

Lorsque j’ai voulu utiliser Play Music sur mon nouvel appareil il me fut répondu que j’avais dépassé le nombre d’appareils autorisé, à savoir dix. Comme je change souvent de smartphone, au moins deux fois par an (c’est ma danseuse à moi), depuis 1996, date à laquelle j’ai acheté un Nokia Communicator, il est normal que j’en arrive à dépasser le nombre total d’appareils autorisés.

Ce qui n’est pas normal du tout, en revanche, c’est que la procédure prévue par Google, dans l’application Play Music, ne fonctionne pas. Elle existe, mais lorsqu’on on veut supprimer un appareil, un message d’erreur nous avise que l’opération est impossible.

J’ai consulté Internet : c’est un bug de Google ou un volonté délibérée de ne pas le corriger, on ne sait pas, personne ne sait comment résoudre ce problème.

Le gros problème avec Google c’est qu’en dehors des pages d’aide sur Internet, il est très difficile de contacter un humain, pour un utilisateur lambda en tous cas.

Ca tombe bien, Google vient de lancer un service auquel je me suis abonné pour passer mon quota de datas à un Gigabyte : Google One. Ce nouveau service offre la possibilité de bénéficier d’une aide humaine sur la totalité des services de Google.

Je me suis adressé, très simplement en effet, au service d’aide compétent pour Play Musique . La personne, très aimable, m’a renvoyé très aimablement... aux pages d’aide sur Internet ! Comme j’ai eu l'occasion de l'écrire à Google, je ne vois pas l’utilité du service d’aide de Google One si les humains qui s’en occupent sont incapables de répondre à une question vitale sur une application Google. En effet, mon Play Music est bloqué et ne peut même plus lire les musiques enregistrées sur aucun de mes appareils.

Par ailleurs, je trouve inadmissible de la part d’une société aussi importante que Google d’être incapable de justifier un bug aussi énorme sur une de ses applications.

Il se trouve que j’écoute la musique sur mes smartphones ou mon ordinateur Chromebook, et sur ma TV en Chromecast, du matin quand je me réveille, au soir quand je me couche. Pour moi, une maison sans musique est une maison morte. Je suis célibataire, délibérément et avec bonheur, depuis 20 ans. Le fait de n’avoir personne à qui parler ne me gêne pas du tout, mais je préfère la musique et la radio, au silence.
Je me suis donc très rapidement intéressé à la concurrence. Dans ce domaine les trois concurrents principal de Google sont : Apple, Spotify, et Amazon Music.

Apple, je suis allergique depuis très longtemps.

Spotify,c’est gratuit pour commencer, mais c’est très vite pourri par la pub.

Quant à Amazon, Amazon Music est incluse gratuitement dans mon forfait Prime. Avec Amazon Vidéo, qui est supérieure à Netflix France, au passage.

Evidemment l'application incluse dans Prime offre pas mal de musique mais pas toutes les musiques, ni tous les interprètes que l’on souhaite. Pour bénéficier de la version complète il faut passer à la caisse, évidemment. C’est le même prix que les concurrents à savoir dix euros par mois. Ce qui, pour un fou de musique (de toutes les musiques) comme moi, est raisonnable.

J’ai eu de la chance, en Espagne où je réside désormais, Amazon offre trois mois d’abonnement d’essai à Amazon Unlimited pour 0,99 eur. il fait toujours aussi fort le Bezos ! Je me suis inscrit, et me voilà tranquille en ce qui concerne ma musique pour 3 mois.

La qualité d’écoute est superbe, sur mon Chromecast ou sur mon Pocophone, qui est un des rares smartphones (et le seul à ce prix là : 300 € pour moi en version reconditionnée chez Amazon Espagne) à disposer de hauts parleurs stéréo ! Et oui, tous les smartphones ont certes deux hauts parleurs mais seul les hauts de gamme sont vraiment stéréo, et pas tous !

Le catalogue, comme celui de Google est impressionnant. On peut trouver tout ce que l’on veut, dans tous les domaines de la musique.

L’interface de l’application ressemble énormément à celle de Play Music, et me convient donc tout à fait.

Au chapitre des (petits) moins : Une chose que j’avais sur Play Musique et que je ne retrouve pas sur Amazon : quand il s'agit d’interprètes anciens, n’ayant pas la nostalgie des craquements et autres sifflements, je demandais toujours la version remasterisée. Cela ne marche pas sur Amazon.

Sur Spotify j’avais trouvé, enfin !, une option “normalisation” c’est à dire une égalisation du volume sonore. Rien de plus désagréable que de devoir se jeter sur le bouton, volume de ses appareils lorsqu'on passe d’un morceau ou d’une musique à un autre. Cette option n’existe chez Amazon, pas plus que chez Google. Chez Apple, je ne sais pas.

On peut dire tout ce que l’on veut d’Amazon mais une chose est sûre : ils proposent le meilleur SAV du monde. Tant que je suis sen période d’essai, je vais leur suggérer ces deux améliorations. Bien sûr, ils ne le feront pas pour moi, mais je suis persuadé qu’il y aura toujours quelqu’un chez Amazon pour se pencher sur ces questions.

C’est la différence avec Google qui du point de vue du SAV a encore beaucoup de progrès à faire.

N.B : De toute façon Google a l’intention de supprimer Play Music et d’obliger ainsi les utilisateurs à utiliser Youtube Music. Cette façon qu’à Google de mépriser l’avis de ses utilisateurs, même s’ils sont nombreux et sauf s’ils sont susceptibles de contribuer à améliorer son chiffre d’affaires, commence à me les briser menues, comme on dit dans les Tontons Flingueurs.

Dès qu’une application ne rapporte plus ou pas assez d’argent, on la supprime,même si elle est utilisée par des millions d'utilisateurs. Cela va être le cas également prochainement pour Google Plus, que j’utilise depuis sa création.

Google devrait se méfier car s’il avait peu de concurrents autrefois, ce n’est plus le cas aujourd’hui. La preuve avec Amazon Music et Amazon Prime Video.

Je suis un utilisateur assidu des produits Google depuis la première heure mais comme Google, je n’ai aucun état d’âme pour passer à la concurrence si elle propose de meilleures solutions. Et je suppose que je ne suis pas le seul.

“Don’t be evil” le défunt slogan de Google, est bien loin !

Je ne dois pas être le seul à penser cela, c’est sûr.

Mais un très mauvais signe pour Google, c’est que ça commence à râler, à l’intérieur même de la maison Google. C’est nouveau ça vient de sortir ; il y a maintenant chez Google, comme ailleurs, des jeunes gens à la tête très bien faîte, qui pensent à autre chose qu’à gagner (beaucoup) d’argent.

C’est inquiétant pour Google, mais rassurant pour le monde de demain.







Dimanche 2 Décembre 2018

Lu 214 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique | Archives | Environnement