WEB SIDE STORIES

«On a toujours tort de se faire une raison» [Pierre Richard]



Pour voyager léger !

D'une part, nos smartphones sont aussi performants que des ordinateurs. D'autre part, si les voyages en avion proposent désormais en mode low cost des prix très intéressants, les bagages en soute sont devenue payants, et pas qu'un peu. Donc...



Pour voyager léger !

J'ai décidé, pour mon prochain voyage le mois prochain, de voyager léger,c'est à dire avec pour seul bagage ma petite valise spécial cabine. Ce qui me permettra, outre l'économie réalisée, de sortir de l'aéroport beaucoup plus vite. J'ai remarqué en effet que les opérations de remise des bagages en soute prennent de plus en plus de temps, quelle que soit la compagnie. Sans parler de l'angoisse qui vous étreint chaque fois que vos bagages n'arrivent pas rapidement. Il m'est déjà arrivé de ne pas voir arriver mes bagages. Si vous n'avez pas des amis très attentionnés, bonjour la galère.

Je vais donc, pour la première fois de ma vie, essayer de voyager léger. En effet, jusqu'à présent, j'avais l'habitude d'en prendre à mon aise ; j'emportais le maximum de choses possibles. Dont, bien entendu mon ordinateur portable.

J'essaierai donc de n'emporter que mon smartphone et l'excellent clavier Bluetooth pliable que je viens d'acheter. Depuis 20 ans que j'utilise les ordiphones (c'est le nom officiel, il y a 20 ans on appelait cela des pdaphones) j'ai déjà utilisé des claviers sans fil mais j'ai très vite arrêté l'expérience car ils ne me donnaient jamais satisfaction.

Celui-ci me paraît, enfin, tout à fait performant.

  • Il est en aluminium et non en plastique)

  • Plié, il n'est pas plus grand que mon Galaxy S7 Edge, juste un peu plus large d'un cm environ.

  • Il est néanmoins très léger.

  • Déplié,il n'est pas trop petit. Voir les photos jointes.

  • La frappe est très agréable, ce ne sont pas des touches "caoutchouc".

  • Posé sur une table, son ergonomie n'a pas à rougir par rapport à un bon clavier classique.

  • Sur les genoux en revanche, comme il ne dispose d'un système pour bloquer fermement le système de pliage, c'est moins confortable. C'est le seul point négatif que j'ai trouvé pour l'instant.

  • Il n'est pas cher. Le clavier Microsoft pliable coûte presque deux fois plus cher.

  • Il se recharge sur la prise USB d'un ordinateur ou, heureusement dans mon cas, sur une prise électrique, si on dispose de l'adaptateur idoine (non fourni).

  • Il comporte toutes les touches pour fonctionner en mode Windows, Android ou Ios !

A ce sujet, la surprise au moment de la première frappe c'est que bien que physiquement en Azerty, on se retrouve en mode Qwerty ! Et là, c'est la galère, car beaucoup de touches ne répondent plus conformément à leur désignation ! Rien dans la documentation (hyper succincte) Ce qu'il faut savoir, c'est que sur Android on se retrouve avec deux claviers, le virtuel et le le physique, et qu'Android, dans ce cas là, propose deux configurations différentes à définir ! Il suffit donc, dans les paramètres Android, de choisir Azerty pour les deux claviers pour régler cet ennuyeux problème.

Ce clavier est tellement agréable et fonctionnel que désormais, lorsque je vais au restaurant, c'est à dire tous les jours, et parfois deux fois par jour, j'emporte seulement mon smartphone, son petit support pour qu'il tienne sur la table sans mes mains, et mon clavier portable.

En effet, je reçois souvent des mails auxquels je dois répondre rapidement ou je lis des articles dans la presse qui me font immédiatement réagir et à l'heure actuelle, taper du texte sur un smartphone, en bon français de préférence, avec les minuscules accentuées, et la ponctuation qui s'imposent, c'est encore très éprouvant pour les nerfs.

Ce qui marche encore le mieux, c'est la reconnaissance vocale, mais d'une part dans un environnement bruyant (les restaurants en Grèce sont particulièrement bruyants) ce n'est pas l'idéal, et d'autre part, si Google a fait des grands progrès récemment dans ce domaine, la ponctuation n'est toujours pas accessible vocalement. Seule la virgule est reconnue, ce qui est plutôt léger.

Avec mon clavier pliable, je n'aurai plus ces problèmes. D'autant qu'il prend beaucoup moins de place dans mon sac à dos que mon Chromebook 13" que j'emporte généralement lorsque je dois mettre mon site à jour. Comme beaucoup d'écrivains, j'aime bien écrire dans les endroits publics (humour).


N.B Avec mon ordinateur portable, au restaurant, par rapport à tous les autres consommateurs qui sont sur leur smartphone, je passe sans doute, au mieux pour "vintage", au pire pour un vieux schnock.

Avec mon S7 et mon clavier portable, j'attirerai, je pense, un peu moins de commisération. Ce n'est pas pour cela que je le fais, c'est juste pour mon confort personnel, mais ça m'amuse d'y penser.

L'adresse du clavier sur Amazon






Le clavier plié, à côté d'un bloc de post-it
Le clavier plié, à côté d'un bloc de post-it

Le clavier plié sur le touchpad de mon Chromebook
Le clavier plié sur le touchpad de mon Chromebook

Mercredi 2 Août 2017

Lu 576 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique | Archives