;
WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

«L'avenir n'est plus ce qu'il était» [Paul Valéry]



Paul Taylor : so british, ou presque.

Si vous avez aimé le premier spectacle de Paul, vous adorerez celui-là.



Paul Taylor : so british, ou presque.
Le premier spectacle « Franglais » avait pour sujet l'adaptation de cet Anglais débordant d'humour à la France.

Celui-ci concerne les conséquences sur son "anglitude" de ces douze années passées dans notre pays.

Les deux spectacles sont complets (plus d'une heure) et entièrement gratuits. C'est assez rare pour être souligné.

Si vous avez fait, comme tous les Français maintenant, de nombreuses années d'Anglais à l'école, puis au collège, ensuite au lycée et enfin à la fac, mais que vous avez un peu de mal à suivre le débit de Paul, les spectacles sont sous-titrés en Français.

Une astuce très efficace que je recommande c'est de modifier la vitesse de lecture dans les paramètres de la vidéo (la roue dentée).

Je me débrouille plutôt bien dans cette langue dans la vie courante, j'y ai bien été obligé, car j'ai vécu, en ne parlant que l'anglais, sept ans en Thaïlande et trois ans en Grèce.

Mais, avec la vitesse de lecture à 0,75, Paul, qui par ailleurs articule parfaitement (ce qui est loin d'être le cas de tous les Britanniques) m'a rappelé mes profs d'anglais de ma jeunesse (j'ai 76 ans) qui parlaient un anglais parfait, comme à l'université d'Oxford.

Maintenant, on peut trouver des profs d'anglais avec l'accent américain, méditerranéen, Parisien, etc.

Je vous assure qu'à l'époque où je faisais mes études ce genre de «privautés» vous interdisait absolument d'obtenir une licence d'Anglais.

De la même façon, avec la règle en vigueur en ces temps reculés, à savoir cinq fautes = zéro, quelle que soit la matière (!) il y aurait beaucoup moins de bacheliers qu'aujourd'hui.

De toute façon, avec les sous-titres en français et même sans connaitre l'anglais, les deux spectacles de Paul Taylor méritent grandement d'être vus.

Ne serait-ce que pour découvrir ce qu'un étranger, installé depuis de longues années en dans notre pays, pense de la France et des Français.

À condition de ne pas être xénophobe ou nationaliste franchouillard, bien entendu.

De plus, si Paul a parfois la dent dure avec nous, il a le mérite, à l'occasion de ce deuxième spectacle, de l'être autant avec ses compatriotes.

Bon spectacle ! En ce qui me concerne, je me suis régalé.


Mardi 20 Décembre 2022

Lu 122 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Intelligence Artificielle | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Archives | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Partenaires