;
WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

«L'avenir n'est plus ce qu'il était» [Paul Valéry]



Dette française : Ne Laissez Pas le Gouvernement Voler Votre Épargne

Une vidéo très éclairante de la chaîne Youtube Grand Angle sur les menaces qui pèsent très lourdement sur l'épargne des Français. Cette épargne actuellement estimée à 6 000 milliards d'euros, soit deux fois le montant (déjà énorme) de la dette publique française. Vu la rapacité dont fait preuve Bruno Le Maire en ce moment pour récupérer les fameux 15 milliards de déficit, vous vous doutez bien que ces 6 000 milliards d'euros ne manquent pas d'attiser sa convoitise. Et, si vous avez la naïveté de penser que votre épargne est bien à l'abri dans votre banque ou chez votre assureur, vous vous mettez le doigt dans l'œil jusqu'au coude.



Dette française : Ne Laissez Pas le Gouvernement Voler Votre Épargne

Comme d'habitude, sur ce sujet ô combien important, j'ai posé beaucoup de questions à Claude 3, par l'intermédiaire de Perplexity.ai, et avec cette vidéo et toutes ses réponses, nous avons construit cet article et le fichier PDF joint à cet article pour toutes les questions qui nécessitaient un approfondissement.

Il est nécessaire dans la période actuelle de protéger son épargne

La France traverse une période économique et budgétaire très difficile qui fait peser des risques importants sur l'épargne des Français. Avec un déficit structurel d'au moins 300 milliards d'euros par an qui ne cesse de se creuser depuis 50 ans, l'État est confronté à une équation impossible pour financer ses dépenses. Dans le même temps, le krach obligataire historique de 38 % de 2019 à 2023, dû à la remontée des taux d'intérêt, a mis en grande difficulté les assureurs et les banques qui ont placé une grande partie de l'épargne des Français dans la dette publique française.

Face à cette situation, le gouvernement pourrait être tenté de ponctionner les quelque 6 000 milliards d'euros d'épargne des ménages, soit deux fois le montant de la dette publique !

En effet, les lois Sapin prévoient qu'en cas de crise majeure, les retraits sur l'assurance-vie peuvent être bloqués et l'épargne saisie pour sauver les assureurs. De même, les comptes courants et livrets réglementés sont des cibles faciles, car il s'agit de créances que les épargnants détiennent sur leur banque, et non d'argent leur appartenant réellement[1]. Je rappelle que depuis 2018, en Europe, les fonds déposés ou placés en banque ne sont garantis qu'à concurrence de 100 000 € !

Il est donc crucial pour chaque Français de prendre conscience de ces risques et d'agir pour protéger son patrimoine. Plusieurs solutions simples existent :

1. Débancariser une partie de son épargne vers des ETF monétaires. Ces fonds indiciels cotés répliquent la performance des taux à court terme de la BCE (actuellement 4 %) sans risque supplémentaire par rapport à des billets. L'argent est directement placé à la banque centrale, hors d'atteinte des assureurs et banques.

2. Acheter de l'or physique et le stocker en dehors du système bancaire. L'or est une valeur refuge qui a prouvé sa capacité à préserver le pouvoir d'achat sur le très long terme. 

3. Investir dans des actions, qui sont des titres de propriété d'entreprises et non des créances comme les obligations ou dépôts bancaires. Bien sélectionnées, les actions permettent de dynamiser son épargne.

4. Prêter directement à des entreprises saines via des plateformes de crowdlending. Cela permet d'obtenir des rendements de 8 à 12% avec une prise de risque limitée.

5. Ouvrir un compte à l'étranger, hors de la zone euro, pour diversifier le risque géographique. Des solutions simples comme le Protocole XBX (proposé par Grand angle) permettent de le faire rapidement.

6. Réduire la part de son épargne sur les supports exposés comme l'assurance-vie en fonds euros. Il vaut mieux privilégier les unités de compte ou d'autres enveloppes.

Il est important de comprendre que laisser dormir son argent sur des livrets ou fonds euros ne rapportant que 2,5 % revient à perdre de l'argent, puisque l'inflation dépasse les 5 %. Les épargnants font ainsi un cadeau de 40 milliards d'euros par an aux banques et assureurs en renonçant aux taux de la BCE.

Cette situation profite aux plus riches et informés, qui ont les moyens de faire fructifier leur patrimoine, voire de s'expatrier pour échapper à la pression fiscale française. Mais, des solutions accessibles existent pour tous, à condition de s'éduquer et d'agir. Ne rien faire, c'est prendre le risque de voir son pouvoir d'achat sévèrement amputé dans les années à venir.

Face à la gravité de la situation budgétaire française, il est illusoire de compter sur l'État pour garantir notre épargne. Au contraire, le gouvernement pourrait être tenté d'y puiser massivement pour colmater les brèches et repousser l'échéance d'un effondrement. Les épargnants doivent donc prendre leur destin en main dès maintenant en répartissant intelligemment leur argent sur des supports sûrs, rentables et hors de portée du système. C'est à ce prix que le fruit de toute une vie de travail et de privations pourra être préservé et transmis.

N'attendez pas qu'il soit trop tard. Éduquez-vous, diversifiez votre épargne et mettez-la à l'abri sans tarder. Votre patrimoine est votre meilleure assurance pour l'avenir dans un monde de plus en plus incertain. Prenez-en soin comme de votre santé.

Sources : Chaine Youtube : Grand angle
Dette française : Ne Laissez Pas le Gouvernement Voler Votre Épargne -  
 


Mardi 9 Avril 2024

Lu 182 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Intelligence Artificielle | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Archives | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Partenaires