;
WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

«L'avenir n'est plus ce qu'il était» [Paul Valéry]



Apprendre à utiliser ChatGPT en 5 minutes ?

C'est le pari de Ludo Salenne, un Youtubeur que je suis depuis que j'ai découvert la possibilité pour tout un chacun d'accéder à ChatGPT. Regardez cette vidéo et si, contrairement à ce que dit Ludo, vous « ne maitriserez pas» ChatGPT après les six minutes de lecture de sa vidéo, vous serez en revanche tout à fait à même de commencer d'utiliser ce formidable outil dans les meilleures conditions.



Apprendre à utiliser ChatGPT en 5 minutes ?

N.D.L.R

Ce qu'il faut également savoir pour débuter avec ChatGPT :

Il existe deux versions de ChatGPT :

  • la version 3.5 est gratuite

  • La version ChatGPT Plus, version 4 est payante : 24 euros par mois, ce qui est très peu pour une entreprise ou pour une personne qui gagne sa vie sur Internet mais, beaucoup pour la plupart des autres. Surtout depuis que les G.A.F.A.M ont réussi à persuader leurs utilisateurs que leurs prestations informatiques étaient gratuites.

A mon avis, si vous ne faites pas partie du premier groupe, la version gratuite est largement suffisante pour commencer. Si vous y prenez gout, ce qui est très probable, vous aurez toute latitude ensuite d'investir 24 euros par mois, soit moins d'un euro par jour, comme dirait un vendeur professionnel.

La seule condition pour accéder à ChatGPT est de s'inscrire par email.

Il existe aussi une solution intermédiaire qui est de s'inscrire et d'utiliser une A.P.I, c'est-à-dire une clé informatique d'accès à ChatGPT. Dans ces conditions votre utilisation de ChatGPT version 3 5 est gratuite dans la limite de 18 dollars de consommation. Il faut savoir qu'avec 18 dollars, vous avez théoriquement la possibilité d'effectuer de 800 à 900 requêtes. Ce qui vous laisse du temps avant de passer à la caisse.

La tendance qui s'est dégagée depuis l'introduction de ChaTGPT en novembre 2022 est de laisser gratuit l'accès à la version 3.5, de facturer au prix fort ceux qui ont les moyens de se payer ChatGPT PluS et de facturer modérément (par A.P.I) les programmeurs qui utilisent fréquemment ChatGPT pour eux ou pour leurs clients éventuels.

Il existe déjà, en effet, des quantités d'applications (sur Android ou iOS) utilisant ChatGPT qui demandent à leurs utilisateurs d'avoir une A.P.I pour pouvoir être utilisées.

Enfin, depuis quelques mois, il existe sur Youtube beaucoup de site qui vulgarisent ou vendent des applications diverses et variées de ChatGPT ou de Microsoft (avec Bing, son moteur de recherche et Edge son navigateur).

Il se trouve que Microsoft a pris une très nette avance sur Google dans le domaine de l'intelligence artificielle. En s'alliant depuis longtemps avec OpenAI, la société qui a inventé ChatGPT, en y investissant beaucoup d'argent et en mettant récemment l'intelligence artificielle à la portée de tous et « gratuitement ».

Les guillemets sont de rigueur car Microsoft a bien l'intention de récupérer sur ses utilisateurs, essentiellement par le truchement de la publicité, les investissements considérables qu'elle a faits dans l'intelligence artificielle.

Google a fini lui aussi par sortir encore plus récemment sa propre intelligence artificielle : BARD qui est actuellement accessible dans 180 pays du monde, mais pas en Europe. Au motif que Google attend que sorte une imminente législation européenne sur la protection des données individuelles avant « d'offrir » BARD à ses utilisateurs.

A mon avis cette « prudence » va encore lui faire perdre de nombreux utilisateurs en Europe. On constate effectivement que nombreux sont ceux qui migrent de Google à Microsoft depuis que l'intelligence artificielle n'est disponible gratuitement que chez Microsoft. Et, pour l'nstant, seulement ailleurs qu'en Europe.

Je l'ai déjà écrit ici : Google utilise l'intelligence artificielle depuis longtemps mais, avant l'entrée fracassante de Microsoft sur ce marché cette société n'envisageait absolument pas de faire profiter ses utilisateurs de ses compétences dans ce domaine.

Autrement dit Google connaissait parfaitement les avantages de l'intelligence artificielle à son profit depuis longtemps mais, en faire profiter ses utilisateurs n'entrait absolument pas dans le cadre de son business plan.

Lequel peut se résumer en trois mots : money, money, money !

Certes, Microsoft n'a rien quant à elle d'une société philanthropique, mais elle a su tenir compte de ses erreurs passées en matière d'Internet. Erreurs qui ont permis à Google de s'imposer de façon écrasante dans ce nouveau domaine.

Autrement dit Microsoft, dont la motivation essentielle est aussi indéniablement l'argent, a eu l'intelligence d'accorder à ses utilisateurs une place importante dans son nouveau business plan. Et, n'a pas hésité pour ce faire, à intégrer l'intelligence artificielle à l'ensemble de ses productions. À savoir : le moteur de recherche, le navigateur, et maintenant Open Office, qui intègre désormais l'I.A, et s'appelle désormais Copilot.

Ce qui, à mon humble avis, va faire très mal à Google, même si sa domination jusqu'à présent, était considérable.

En ce qui me concerne, par exemple, et je ne dois pas être le seul, utilisateur de Chromebook depuis plus d'une décennie, j'ai acheté un mini-Pc (sous Windows 11 pro) rien que pour pouvoir utiliser l'I.A. Cela m'a donné l'occasion de constater que Microsoft avait fait beaucoup de progrès depuis que je l'ai complètement abandonnée, il y a onze ans. Il est sûr qu'aujourd'hui Windows, Bing et Office, avec l'intelligence artificielle à tous les étages, cela a une toute allure.

Le temps que Google en fasse autant pour son (immense) écosystème, il aura, je pense, perdu une (très ?) grosse partie de ses parts de marché.

Elon Musk a eu l'occasion de le vérifier récemment : quand on est très riche, la moindre erreur, et celle de Google a propos de l'I.A est énorme, coute extrêmement cher.

La vidéo de Ludo Salenne



Vous trouverez en pièce jointe le résumé par ChatGPT de la vidéo, au format PDF




Lundi 29 Mai 2023

Lu 571 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Intelligence Artificielle | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Archives | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Partenaires