;
WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

«L'avenir n'est plus ce qu'il était» [Paul Valéry]



Le télétravail après la crise de la covid-19

La crise sanitaire de la Covid-19 a bouleversé le monde du travail, propulsant le télétravail au-devant de la scène professionnelle. Ce mode d'organisation, autrefois marginal, est devenu une norme pour de nombreux salariés. Trois ans après le début de la pandémie, il est temps, avec ChatGPT 4, via Perplexity, de dresser un bilan de cette expérience inédite.



Image Dall-E3 via Perplexity
Image Dall-E3 via Perplexity
## Adoption massive et évaluation des risques

Avant la pandémie, le télétravail était pratiqué par seulement 4 % des salariés en France. Aujourd'hui, ce chiffre a grimpé à près de 30 %. Cette adoption massive a été une réponse nécessaire aux mesures de distanciation sociale, mais elle a également révélé des avantages et des inconvénients significatifs.

### Avantages du télétravail
Le télétravail a permis de maintenir l'activité économique tout en protégeant la santé des employés. Il a offert une flexibilité sans précédent, réduit les temps de trajet et permis un meilleur équilibre entre vie professionnelle et personnelle. De nombreux salariés ont exprimé le désir de continuer à télétravailler, même après la levée des restrictions sanitaires.

- Une étude australienne menée sur quatre ans par des chercheurs australiens conclut que le télétravail rend les gens plus heureux.

- Travailler à domicile permet d'éviter les trajets stressants et fatigants pour se rendre au bureau.

- Le temps gagné en supprimant les transports permet de mieux dormir, de prendre soin de soi et de ses proches.

- Le télétravail offre une meilleure flexibilité et qualité de vie, bénéfique pour la santé physique et mentale.

Bénéfices concrets

- Avant la pandémie, un Australien moyen « perdait » 4,5 heures par semaine dans les transports pour aller travailler.

- Ces longues heures de trajet étaient associées à une moins bonne santé mentale et physique.

- En travaillant de la maison, ces heures sont récupérées pour d'autres activités plus saines et épanouissantes.

### Inconvénients et risques pour la santé
Cependant, le télétravail n'est pas sans risques. Des études ont mis en lumière l'apparition de troubles musculosquelettiques et un sentiment d'isolement chez certains télétravailleurs. La Dares a noté que le télétravail pouvait conduire à des horaires décalés et des durées de travail allongées, affectant le sommeil et la santé mentale. De plus, l'absence de moyens matériels adaptés peut détériorer le soutien social et augmenter les risques psychosociaux.

## Cadre juridique et vides législatifs
Un accord national interprofessionnel sur le télétravail a été conclu en novembre 2020, visant à encadrer cette pratique. Cependant, des vides juridiques subsistent, notamment en ce qui concerne la mise en place de dispositifs de prévention ou de sécurité adaptés à un recours accru au télétravail.

## Le télétravail et la culture managériale
La crise a contraint les entreprises et les managers à reconsidérer leurs approches du travail à distance. Beaucoup ont découvert que le télétravail pouvait être synonyme de productivité et d'efficacité. Cela a entraîné une remise en question de la culture managériale du présentiel et ouvert la voie à des modèles de travail plus flexibles.

## Le télétravail et l'économie
Du côté des employeurs, certains ont perçu le télétravail comme une opportunité de réaliser des économies, notamment en réduisant les surfaces de bureau ou en limitant la consommation d'énergie. Cela a également influencé le marché du travail, où l'accès au télétravail est devenu un critère important pour les candidats.

## Perspectives d'avenir

### Modèle hybride
Le modèle de travail hybride, combinant télétravail et présence au bureau, semble être l'orientation privilégiée pour l'avenir. Cette approche permettrait de conserver les avantages du télétravail tout en répondant aux besoins de collaboration, de communication et de cohésion d'équipe.

### Enjeux de l'équipement et de la formation
Pour que le télétravail soit durable et bénéfique, il est essentiel que les employeurs fournissent les outils technologiques nécessaires et forment leurs employés à leur utilisation. Cela implique également de veiller à l'ergonomie des postes de travail à domicile pour prévenir les risques pour la santé.

### Inclusion et équité
Il est crucial de s'assurer que le télétravail ne crée pas de nouvelles inégalités professionnelles. Les politiques de télétravail doivent être inclusives et tenir compte des diverses situations personnelles des employés.

## Conclusion
Le télétravail, accéléré par la crise de la Covid-19, a démontré sa viabilité et ses bénéfices potentiels. Cependant, pour que cette pratique soit pérenne et équitable, il est impératif de continuer à développer un cadre juridique solide, de fournir les outils adéquats et de veiller à la santé et au bien-être des télétravailleurs. L'avenir du travail pourrait bien reposer sur un équilibre entre flexibilité et structure, entre autonomie et collaboration.

ND.L.R
il ressort de tout ceci que qu'une fois la crise de la covid terminée il semble que le télétravail soit favorable aux travailleurs et moins aux entreprises, du moins celles qui s'accrochent à leurs anciennes méthodes de travail. 

Il semblerait que les travailleurs se sont adaptés beaucoup plus vite que les entreprises à ces nouvelles méthodes de travail. En dépit du fait que la plupart du temps, on ne leur a pas fourni les outils nécessaires et adéquats pour cette nouvelle forme de travail.

Pourtant, l'argument économique en faveur des entreprises est considérable.  À savoir que si le télétravail soulage les travailleurs du poids non négligeable des déplacements pour se rendre et revenir de son lieu de travail, pour les entreprises, cela les soulage de la nécessité de faire construire des locaux et des parkings pour leurs employés, généralement dans les grandes villes, ce qui est loin d'être donné.

On dit souvent loin des yeux, loin du cœur.

Ce qui est vrai pour les amoureux, l'est aussi pour les entreprises, à condition de remplacer le cœur par le pouvoir. 

Le problème est, me semble-t-il, que cet éloignement des travailleurs par rapport à l'entreprise ne peut que plonger dans le plus grand désarroi les « petits chefs » sans lesquels les « grands chefs » ne pourraient plus diriger efficacement leurs entreprises.

Avec l'informatique déjà, depuis de longues décennies, et maintenant avec l'intelligence artificielle il est évident que les petits chefs vont devoir se recycler complètement ou disparaître.

Ce qui se fera beaucoup moins rapidement que le développement fulgurant de l'intelligence artificielle.

De plus, la tentation sera grande pour les entreprises de remplacer leurs personnels par… l'intelligence artificielle.

Autrement dit, les problèmes posés par le télétravail seront peu de chose par rapport aux problèmes que va poser le développement inévitable et fulgurant de l'intelligence artificielle dans les entreprises.

Les entreprises auront bon faire assaut de mains sur le cœur et de discours émouvants sur leur attachement à leur personnel, le but ultime d'une entreprise, de ses dirigeants et de ses actionnaires, est de gagner de l'argent.

Comme toujours dans l'histoire du capitalisme, vous pouvez être certain que ce facteur restera essentiel dans la résolution (ou pas) des conséquences du bouleversement capital du monde du travail que constitue depuis quelques années le télétravail.
 

Lundi 18 Mars 2024

Lu 144 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

1 2 3 4 5 » ... 34

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Intelligence Artificielle | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Archives | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Partenaires