WEB SIDE STORIES

« On l'appelait la pucelle car elle était vierge depuis son enfance » [perle lycéenne]



Wifox : pour détecter le Wifi (gratuit) dans les aéroports

Lorsque on voyage beaucoup on passe beaucoup de temps dans les aéroports. Dans ce cas, disposer du Wifi, gratuit de préférence, est bien agréable, en attendant son avion. Cette appli, payante mais ô combien pratique, Sur Iphone et sur Android, permet de trouver très rapidement les codes des principaux aéroports du monde.



Wifox : pour détecter le Wifi (gratuit) dans les aéroports
Le fonctionnement est très simple, il suffit de cliquer sur la loupe en haut à droite et de taper le nom de la ville ou le code de l'aéroport (CDG=Charles de Gaulle, Orly n'y est pas !)

Je pars pour des vacances en Thaïlande à la fin du mois avec Ukraine Airlines. J'ai un stop de trois heures à Kiev, j'ai trouvé la localisation (Gate 5) et le code Wifi (internet). J'ai également les codes pour l'aéroport de Bangkok.

L'application est constamment remise à jour. Pensez à taper sur "update" régulièrement dans l'application.

Par ailleurs, si vous trouvez un code Wifi qui n'est pas dans la liste ou si vous avez un problème avec un code de la liste n'oubliez pas de contacter l'auteur du programme.

L'appli coûte un peu plus de deux euros mais elle les vaut bien !

P.S

A propos des vols pour la Thaïlande.

Ils transitent souvent par Moscou parce que la compagnie russe Aeroflot a généralement de bons tarifs. Toutefois, il y a très souvent un très long stop à l'aéroport de Moscou. Or, contrairement à ce que dit par exemple le site Hotels.com, il est impossible de sortir de l'aéroport pour passer la nuit dans un hôtel proche.

La dernière fois que je suis passé par Moscou, j'avais réservé chez Hotels.com et je n'ai jamais pu sortir de l'aéroport. De plus, Hotels.com n'a jamais voulu me rembourser mon billet ! Et je ne vous parle pas de l'accueil peu amène des employés de l'aéroport. Très soviétique, si vous voyez ce que je veux dire.

Quant aux commerçants de l'aéroport je n'ai jamais vu des voleurs pareils. Surtout quand on sait que le rouble est au niveau de la moitié du baht thaïlandais ! (1 euro=70 roubles, 1 euro=37 baht) Si vous le pouvez, achetez des roubles avant d'utiliser les aéroports russes.

Il existe une solution de secours dans l'aéroport de Moscou. Ce sont de toutes petites chambres qui portent le doux nom de cellules (nostalgie quand tu nous tiens) avec salle de bain quand même ( et un chauffe-eau aussi imposant qu'une chaudière entière) que l'on peut louer à l'heure, et à prix d'or. Demander "capsule hotel" au terminal E, et faites chauffer votre carte de crédit.

Une nuit entière m'a coûté 100 euros, mais c'était ça ou coucher par terre. Et par terre à Moscou...c'est froid. De toute façon, jamais plus je ne transiterai par Moscou. Ça tombe bien, désormais on peut passer (pour moins cher) par Kiev en Ukraine, et le stop est de 3 heures seulement. Un aller simple Heraklion/Bangkok = 320 euros. Sans les bagages, mais avec un bagage à mains qui peut faire jusqu'à 20 kg. C'est la nouvelle mode dans les compagnies aériennes. Les bagages enregistrés ne sont pas compris dans le prix du billet mais les bagages à main passent à 20 kg. Pour la Thaïlande, c'est parfait car quand on connait leurs arnaques, on peut tout acheter, à bas prix, sur place. Je vais d'ailleurs en profiter pour renouveler ma garde robe printemps-été, qui me sera bien utile à mon retour en Crète. Par ailleurs, ne pas avoir à subir le supplice angoissant de la remise des bagages, j'adore.

J'ai écrit à l'époque à l'aéroport de Moscou pour leur faire part de mes tribulations. Comment dit-on : pisser dans un violon en russe ? Quant à Hotels.com : faîtes comme moi, oubliez !


Athens airport
Athens airport

Vendredi 18 Novembre 2016

Lu 497 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique