;
WEB SIDE STORIES- Site personnel de Guy DERIDET
Web Side Storie
WEB SIDE STORIES

«L'avenir n'est plus ce qu'il était» [Paul Valéry]



And the winner is : Perplexity.ai !

Depuis plusieurs mois, j'ai essayé plusieurs intelligences artificielles. Celle de Microsoft d'abord, Bing, devenue récemment Copilot, qui a pour origine OpenAI. Puis plus récemment ChatGPT et sa version Plus. Puis Gemini (ex-Bard) de Google. Je me suis abonné, à 20 euros par mois, mais à l'usage, j'ai fini par annuler mes souscriptions. Depuis deux jours j'ai découvert une I.A qui, à mon avis, est aussi performante que les ténors du marché, mais beaucoup plus complète : Perplexity.AI, à laquelle je me suis abonné hier, toujours à 20 euros par mois.



And the winner is : Perplexity.ai !

Je connaissais Perplexity.ai depuis plusieurs mois, car j'avais remarqué qu'en tant que moteur de recherche, elle était largement supérieure à Google Search.
 

En effet, lorsque vous lui posez une question, elle ne vous fournit que trois réponses, mais généralement tout à fait pertinentes, plus les références de ces réponses.
 

De plus, comme toutes les intelligences artificielles, vous pouvez largement détailler votre question au lieu de chercher désespérément les mots clés, et la syntaxe particulière qui va avec, que Google sera capable de déchiffrer. Et, comme avec toutes les intelligences artificielles, plus la question sera détaillée, plus les réponses seront précises. 
 

Last but not least, il n'y a aucune publicité dans les réponses de Perplexity alors que tout le modèle financier de Google repose sur les publicités il vous inflige à l'occasion de ses réponses.
 

Et, tout cela gratuitement ou en mode payant.

Ce qui explique que moi qui suis résolument publiphobe depuis toujours, j'avais adopté Perplexity, comme moteur de recherche, depuis plusieurs mois déjà. Pour ma plus grande satisfaction.
 

Avant-hier, j'ai regardé sur YouTube la dernière vidéo de mon blogueur français préféré, à savoir Ludo Salenne, dont je vous ai déjà souvent parlé et j'ai été estomaqué par la démonstration qu'il a faite de l'ensemble des possibilités de Perplexity en matière d'intelligence artificielle.

Possibilités impressionnantes qui m'avaient échappé car, j'étais resté sur un moteur de recherche et comme l'écran d'accueil de Perplexity est plutôt dépouillé, je ne pouvais soupçonner une telle richesse. Encore merci à Ludo pour m'avoir ouvert les yeux.

 

Après avoir découvert ces fonctionnalités incroyables de Perplexity je me suis immédiatement inscrit à la version Pro.
 

Comme vous le constaterez en regardant cette vidéo :
 

Vous n'êtes pas obligé de vous inscrire et vous pouvez profiter des capacités impressionnantes (correspondant en vérité à celles de ChatGPT version 3.5) de Perplexity mais à un niveau limité. C'est-à-dire avec un nombre de requêtes et une quantité de fichiers à lui soumettre évidemment restreint par rapport à la version Pro.
 
Si l'on s'inscrit à la version Pro, on peut pour le même prix, soit 20 € par mois, résiliable à tout moment, accéder dans Perplexity à ChatGPT version 4, autrement dit la version payante à 20 $ par mois de ChatGPT, mais aussi à Claude 2.1 la dernière version pro de la société Anthropic, dont je vous ai souvent parlé ici, qui depuis quelques semaines n'était plus accessible en Europe pour des raisons habituelles de vérification de conformité avec les standards européens, qui ne sont absolument pas les standards américains. 

Et, toujours pour le même prix, on peut accéder à la dernière version de Bard qui s'appelle désormais Gemini pro, et très prochainement sans doute à la version Extended de Gemini, qui est déjà sorti et à laquelle d'ailleurs, je m'étais également inscrit. 

 

Ce n'est pas tout, vous pouvez également accéder, dans une partie spécialisée de Perplexity, à plusieurs autres intelligences artificielles. Et pas n'importe lesquelles puisque figure en première place Mistral, qui est une I.A française et se trouve actuellement très bien placée par rapport à la totalité des intelligences artificielles du moment. Vous pouvez aussi accéder à Llama qui est l'intelligence artificielle de Meta, c'est-à-dire de l'ex-Facebook. Plus quelques autres intelligences artificielles que je ne connais pas encore.
 

Excusez du peu ! Voilà un abonnement qui explose littéralement tous les autres, tout en profitant largement des progrès incessants de ces mêmes autres.
 

Comment est-ce possible, me direz-vous ? J'ai posé la question directement à Perplexity qui m'a confirmé qu'effectivement pour son abonnement de 20 $, je pouvais gratuitement accéder à toutes ces autres intelligences artificielles, dont le prix est également de 20 $ mensuel. Mais, qui n'a pas voulu me dire comment elle arrivait à effectuer ce prodige.

Avec Ludo Salenne, je pense que tout simplement Perplexity procède par achat d'API chez les autres intelligences artificielle. Je m'explique :

 

une API (Application Programming Interface) ou « interface de programmation d'application» est une interface logicielle qui permet de connecter un logiciel ou un service à un logiciel différent ou service afin d'échanger des données et des fonctionnalités.
 

Pratiquement, un développeur, ou un geek peut, au lieu de payer 20 euros par mois, demander une API à OpenAI, Claude, ou Google Gemini. Ce qui se matérialise par un code (particulièrement abscons) que lui attribue l'intelligence artificielle concernée. Grâce à cette API, il sera débité sur son compte en banque de l'utilisation exacte qu'il fera de l'I.A et selon des tarifs tout à fait acceptables. En centièmes ou millièmes de dollar par token (jeton, l'unité de mesure des I.A).

Ce qui ne reviendra pas trop cher si vous êtes un développeur ou un geek avisé qui n'a pas de problèmes pour optimiser ses requêtes de façon à obtenir les meilleurs résultats, au moindre coût.

 

La preuve : Perplexity arrive à acheter les données de ChatGPT 4, Claude 2.1, ou Gemini Pro, sous forme d'API, pour les revendre sous forme d'abonnement à ses clients. Tout en gagnant, je présume, de l'argent.

Cela tombe bien pour Perplexity : OpenAI, son principal « fournisseur », vient de diminuer ses tarifs d'API de 50 % !

Autre avantage de Perplexity : on peut y utiliser, et même y créer, la dernière invention d'OpenAI, les GPTs. Qui sont tout simplement des mini intelligences artificielles, mais dévolues à un but précis, que l'on peut créer soi-même ou que l'on peut maintenant acheter dans le magasin de GPTs d'OpenAI. Comme on achète des applications chez Android ou iOS.

Vous trouverez dans la vidéo de Ludo plusieurs exemples précis d'utilisation ou de confection de GPT avec Perplexity et l'intelligence artificielle d'OpenAI, dans ce cas en version Plus (GPT 4).

Je rappelle qu'un des principaux contributeurs de Perplexity, un certain Jeff Bezos (patron d'Amazon, pour ceux qui vivraient dans une grotte) a investi beaucoup de millions de dollars dans cette société. Dois-je rappeler que ce monsieur, un des plus riches du monde, n'a jamais été maladroit pour gagner beaucoup d'argent avec de bonnes idées ?

Autre avantage de Perplexity : on peut accéder à une fonctionnalité qui fait aussi partie de ChatGPT Plus, à savoir la génération d'images. Et, de surcroît, avec une intelligence artificielle dédiée
qui est parmi les meilleures de sa catégorie, qui a également pour origine OpenAI, mais spécialisée dans ce domaine, et qui s'appelle Dall-E3.

Il existe encore d'autres fonctionnalités très intéressantes de Perplexity que vous pourrez apprécier dans la vidéo de Ludo. Le tout, comme le démontre parfaitement Ludo, avec une interface dépouillée certes, mais très puissante lorsqu'on en connaît toutes les possibilités.

Cerise sur le gâteau, tout cela est entièrement dépourvu de publicité. Quelque part sur son site, Perplexity détaille précisément la façon dont il « profite » des données informatiques qu'on y instille (pour nourrir la base de données qui lui permet d'être aussi performant) cependant sans jamais toucher à nos données personnelles.

Autrement dit, le « business plan » de Perplexity n'a absolument rien à voir avec celui de la plupart des autres intelligences artificielles. A l'exception sans doute d'Anthropic, avec son I.A Claude 2, qui lui aussi dans sa charte éthique précise qu'il ne touche absolument pas aux données personnelles de ses utilisateurs.

Ce qui n'est évidemment pas le cas de Google, avec Bard et maintenant Gémini, qui a justement pris un énorme retard par rapport à ses concurrents parce qu'il ne voyait pas comment concilier son business plan, à savoir gagner de l'argent avec la publicité, avec l'intelligence artificielle à l'intention des utilisateurs. Puisque, en ce qui le concerne, il utilise dans sa société l'intelligence artificielle depuis très longtemps. Pourtant, il n'avait au départ aucune envie, à mon avis, d'en faire profiter tout un chacun.

Ce en quoi il avait sans doute raison, car d'autres intelligences artificielles sont d'ores et déjà en train de lui d'amer le pion. Jusque dans le domaine dans lequel il domine outrageusement toute la concurrence, à savoir : le moteur de recherche.

Ce n'est certainement pas le cas de Microsoft non plus qui pompe tellement dans nos données personnelles, qu'il n'avait pas osé, jusqu'à il y a peu, avec Copilot Pro, nous demander en plus de l'argent. Copilot, non pro, ex Bing, est donc « gratuit ». Aussi gratuit que Windows ou le moteur de recherche de Google😉.

A cet égard, je souligne qu'en ce moment plusieurs intelligences artificielles sont « open source », c'est-à-dire accessibles à tous et gratuites. C'est le cas de Mistral qui est française et que l'on peut tester dans Perplexity. C'est le cas également, et je viens de la découvrir encore une fois grâce à Ludo, de Hugging Face qui, comme son nom ne l'indique pas, est française, et elle aussi, open source. À noter que cette IA permet aussi à ceux qui ne veulent pas acheter un abonnement payant chez OpenAI pour accéder aux GPTs, de créer gratuitement et de façon tout à fait performante des GPT en open source. Ludo a proposé une vidéo à son sujet,
très récemment, qui donne envie de l'essayer.

La raison de l'apparition et du succès de ces intelligences artificielles en open source, c'est que l'intelligence artificielle demande énormément d'argent et de personnel alors qu'en open source, on peut faire appel gratuitement aux programmeurs et geeks du monde entier.

C'est ce que fait Linux depuis des décennies. C'est ce qu'a fait Google pour créer Chrome qui je le rappelle est toujours open source. Évidemment, si la source est open, le Chrome de Google qui en résulte ne l'est pas du tout.

Néanmoins, cela a permis à Microsoft, avec la même base Chromium, open source, de créer un dérivé qui s'appelle Edge et qui, enfin, fonctionne beaucoup mieux que son prédécesseur.

Il existe également plusieurs autres navigateurs issus de cette source de Chromium, comme par exemple Brave ou mon navigateur préféré Kiwi Brother et quelques autres comme, Firefox, Samsung Internet Browser, et le dernier en date : Lemur browser qui lui est compatible avec les extensions Chrome...et Edge ! Mais je l'ai testé et il ne m'inspire aucune confiance, contrairement à Kiwi Brother que j'utilise depuis des années sans aucun problème. Son concepteur est chinois, ce qui n'est pas pour me rassurer.

Comme vous pouvez le constater ;a décision de m'abonner à Perplexity, qui fut très rapide à partir du moment très rapide à partir du moment où j'ai pris connaissance de toutes ses possibilités, n'a rien d'un coup de tête.

De fait, cette I.A gagne énormément à être plus connu.


Vous trouverez comme d'habitude un résumé de la vidéo en fichier PDF attaché.


 


La vidéo de Ludo


Mardi 13 Février 2024

Lu 430 fois
1 2

Mode d'emploi de ce site | Edito | Humour | Santé | Intelligence Artificielle | Covid-19 | Informatique | Sexualité | Politique | Coup de gueule | Coup de coeur | Voyages | Divers | Télécoms | Ordiphones | Musique | Archives | Bons plans | Belles annonces | Environnement | Partenaires