WEB SIDE STORIES

« Le meilleur moyen de vivre ses rêves, c'est de se réveiller. » [Paul Valéry]




Le guide du lubrifiant

Vous allez dire : encore un sujet glissant. Et vous aurez raison. J'adore quand je glisse. Plaisanteries mises a part je considère que le lubrifiant artificiel est avec la pillule une des inventions les plus importantes de notre époque. Et malheureusement trop souvent méconnue. Je me devais de combler cette lacune. Voici donc, trouvé sur l'excellent site Paperblog, rubrique Sexo, un édifiant. si j'ose dire, guide du lubrifiant.



Vous allez dire : encore un sujet glissant. Et vous aurez raison. J'adore quand je glisse. Plaisanteries mises a part je considère que le lubrifiant artificiel est avec la pillule une des inventions les plus importantes de notre époque. Et malheureusement trop souvent méconnue. Je me devais de combler cette lacune. Voici donc, trouvé sur l'excellent site Paperblog, rubrique Sexo, un édifiant. si j'ose dire, guide du lubrifiant

Le guide du lubrifiant 

Les naturels…

Un lubrifiant anatomique est un lubrifiant sécrété naturellement : le corps sécrète des lubrifiants, comme la synovie contenue dans les capsules articulaires, ou la cyprine dans le cas de la lubrification du vagin pour l'acte sexuel.

Et puis, n’oublions pas la salive, qui est un lubrifiant naturel qu’on a toujours sur soit (si je puis dire !) et qui a fait ses preuves depuis bien longtemps !

Les artificiels …

Les lubrifiants fabriqués artificiellement sont utilisés pour faciliter l'introduction d'un corps étranger par un orifice naturel ou éventuellement pratiqué par chirurgie. Il peut s'agir d'un acte médical, comme une endoscopie (coloscopie, gastroscopie), l'utilisation d'un spéculum, d'un thermomètre par voie rectale, d'un suppositoire, mais il peut être aussi destiné à faciliter un rapport sexuel, on parle alors de lubrifiant sexuel ou lubrifiant intime.

Dans le cas d'un lubrifiant apporté extérieurement, le problème est triple :
1) il doit être compatible avec le matériau du dispositif afin de ne pas le dégrader (par exemple rupture du préservatif) ;
2) il doit être neutre biologiquement, ne pas provoquer de maladie, de réaction allergique, de brûlure chimique, d'intoxication ;
3) il ne doit pas être porteur de germes.

Pourquoi utiliser un lubrifiant ?

Le vagin est naturellement lubrifié lors d’excitations sexuelles (préliminaires, …). Cette lubrification naturelle est produite par les sécrétions vaginales des glandes de Bartholin. Cependant, divers facteurs (ménopause, nervosité, dysfonctionnement des muqueuses, absence d'excitation, dérèglement hormonaux...) peuvent empêcher une lubrification correcte, et provoquer une sécheresse vaginale.

Par ailleurs, même si la lubrification est présente, elle peut être insuffisante, notamment si l'orifice vaginal est insuffisamment dilaté (par exemple dans des cas extrêmes : la femme est vierge ou souffre de vaginisme). De plus, la lubrification évolue tout le long du rapport sexuel, il est donc recommandé lors de petites gènes (assèchements, échauffement, petites douleurs, …) de re-lubrifier autant que nécessaire. L'anus, en revanche, n'est pas naturellement lubrifié, il est donc plus que conseillé de bien le lubrifier au risque de l’endommager.

Sachez qu’une mauvaise lubrification est probablement l’une des premières causes de douleurs bénignes lors de rapports sexuels !
Les douleurs peuvent être ressenties autant par le partenaire pénétré, que le partenaire pénétrant. De ce fait, le vagin ou l'anus peuvent être blessés, et causer à long terme des problèmes irrémédiables. Outre l’aspect physique, ces petites gênes au quotidien peuvent avoir un aspect psychologique néfaste sur sa vie sexuelle. Alors ne vous gâcher pas la vie, sachez qu’une mauvaise lubrification naturelle est monnaie courante, cela peut arriver à tout le monde ! Vous ne devez surtout pas avoir honte, ou culpabiliser d’utiliser un gel lubrifiant.

Utiliser régulièrement un gel lubrifiant intime est vivement recommandé lors de toutes pratiques sexuelles (rapports vaginaux, anaux, et même en solitaire lors de masturbation avec ou sans jouets intimes). Il rendra tous vos jeux beaucoup plus agréables, et moins risqués.

Comment utiliser un lubrifiant ?

Sachez que vous pouvez donner à votre lubrifiant des propriétés non négligeables. Laissez le au frais, vous aurez lors de l’application, une sensation de fraîcheur étonnante. Et si au contraire cela vous gène, avant de l’appliquer faites le réchauffer entre les paumes de vos mains.

Vous pouvez dés les préliminaires utiliser un peu de lubrifiant. Vous verrez que vos « frottis frottas » (caresses unissant les deux sexes des partenaires) deviendront tellement plus agréables.

C’est aussi le cas pour madame qui souhaiterait prendre en main le sexe de monsieur pour des caresses, certains hommes ayant un gland sensible, il est recommandé d’utiliser un lubrifiant afin de décupler les sensations …

Avant la pénétration, vous pouvez disposer autant de gel qu’il vous parait nécessaire à l'entrée du vagin ainsi que sur le pénis ou le sex toy. Pour un meilleur confort, enduisez une large surface avec vos doigts. Attention si vous mettez du lubrifiant dans l’anus avec vos doigts ne pas ensuite venir en disposer dans le vagin. Il ne faut jamais faire véhiculer les germes et bactéries de l’anal au vaginal, cela peut provoquer des mycoses, infections urinaire, cystites...
Sachez que ces germes sont naturels, ils sont créés par notre organisme, simplement, ils ne sont pas à leur place parmi la flore vaginale. Si vous avez réalisé une pénétration anale (doigt, jouet, sexe, …), et que vous souhaitez réaliser une pénétration vaginale juste après avec le même objet (ou sexe), vous devez absolument le nettoyer avec un savon doux et de l’eau, avant la pénétration (utiliser un nettoyant à sex toys, ou, un peu d’eau avec un savon doux).

Lors de port de préservatifs pour un contact plus agréable, avant de le disposer sur votre sexe en érection, vous pouvez rajouter si vous sentez que le préservatif n’est pas assez lubrifié, un peu de gel sur le bout de votre pénis, ou mettre une goutte au fond du préservatif (attention, n’en mettez pas trop, sinon le préservatif risquerait lors de vos ébats de glisser). Enduisez ensuite le préservatif de gel, comme vous le feriez pour votre pénis « nu », ou sur un sextoy.

Quel lubrifiant utiliser et dans quelles circonstances ?

On utilisait autrefois de la vaseline, un corps gras dérivé du pétrole, notamment pour la sodomie. Cependant, la vaseline n'est pas très indiquée pour un usage vaginal. De plus, elle est complètement incompatible avec l'usage de préservatifs, qu'elle fragilise considérablement, avec des risques de déchirures.

- Le lubrifiant à base d’eau : Le plus utilisé.

Idéal pour jouer avec les sex toys et les préservatifs car il ne les détériore pas. Néanmoins, il est déconseillé de l’utiliser lors d’immersion ou de jeux dans une ambiance mouillée (douche, bain, …) car il se dissout complètement, et donc perds toute son utilité. Sachez qu’il respecte aussi le PH de votre flore vaginale, et évite la prolifération de bactéries. Autre point non négligeable : il ne tache pas, ne colle pas et se lave à l’eau.


- Le lubrifiant à base de silicone : Le nec plus ultra mais qui a son lot d’inconvénients.

La particularité de ce lubrifiant est qu’il a un pouvoir lubrifiant cinq fois plus élevé que celui à base d’eau, et de ce simple fait, il a une action bien plus efficace.
Il a aussi la particularité de s’approprier très rapidement la température qui l’entoure, donc prend quasi instantanément la chaleur du corps. Contrairement au lubrifiant à base d’eau, le lubrifiant silicone est préconisé pour l’utilisation dans l’eau, il est aussi recommandé pour les massages.
Il ne colle pas et se lave avec de l’eau tiède et un savon doux. Compatible avec les préservatifs, il n’est en revanche pas du tout compatible avec les sex toys en silicone.
Vous ne devez jamais utiliser un lubrifiant à base de silicone avec des jouets en silicone, car cela les abîmerait irrémédiablement. Si vous avez un doute, si ne savez pas en quelle matière est faite votre jouet, prenez par défaut un lubrifiant à base d’eau.


- Le Le lubrifiant à base d’huile : plutôt pour les hommes.

Plutôt conseillé pour les hommes. Son utilisation lors de rapports vaginaux, peut créer des risques d’infections. Il n’est pas du tout compatible avec les préservatifs (risque de déchirures). De par ces spécificités, il est donc utilisé qu’en solo chez les hommes.

Ce qu’il faut retenir :


Le lubrifiant à base de silicone s’utilise dans ces cas :
un massage
port de préservatif
jeux avec sex toys hors silicone
utilisation dans l’eau
pénétration vaginale


Le lubrifiant à base d’eau s’utilise :
port de préservatif
avec tous types de sex toys
pénétration anale

Le lubrifiant à base d'huile est réservé aux mâles célibataires

Source : http://www.lilouplaisir.com/rss.php 


N.D.L.R

Si le préservatif est un accessoire indispensable dans les rapports sexuels, le lubrifiant ne l'est pas moins.

Combien de rapports qui débutent sous les meilleurs auspices peuvent être gâchés par le simple oubli de cet accessoire indispensable.

Combien de femmes ne connaitront jamais l'orgasme vaginal ou le plaisir anal parce que leur partenaire les en a découragé à jamais, faute d'employer un lubrifiant. 

Combien d'hommes se sont détournés de femmes soit disant trop "sèches" soit naturellement, soit plus fréquemment parce que monsieur ne fait pas ce qu'il faut pour  préparer madame à la pénétration. Bien sûr, rien ne vaut d'ardents préliminaires, mais après 15 ans de mariage...

Combien de célibataires, des deux sexes (ça fait du monde !) pourraient améliorer nettement leur auto sexualité grâce à ce simple accessoire.

Combien d'hommes fortement membrés n'ont jamais pu s'entendre avec des femmes dotées d'un vagin étroit, à cause de cet oubli fâcheux. Ce qui est bien dommage pour tous les deux.
 
Alors, Monsieur, ou Madame, si Monsieur est distrait, n'oubliez jamais le lubrifiant, ça peut changer votre vie...

Par les temps qui courent les plaisirs de la vie ne sont certes pas à négliger et il vaut mieux  investir dans le lubrifiant plutôt que dans les gadgets pour la bagnole, ou les pots de Nutella.

C'est en tous cas mon avis et je le partage.

Au demeurant, je n'ai aucun mérite à bien connaitre cet accessoire : à Madagascar et en Thaïlande, il est indispensable.


Le guide du lubrifiant

Mardi 27 Octobre 2009

Lu 203746 fois


1.Posté par eric le 07/04/2010 19:18
j'adore les ^planches de Dany , elles sont terribles d'humour , et puis tu as bien raison de preciser le coté important des lubrifiants ;
j'apprecie ton blog il appelle un chat un chat , et c'est pas si mal , au vue de l'hypocrisie ambiante ,et de langue de bois de la plupart des blogs sur la thailande , en ce sens j'apprecie ta franchise .
ans et J'ai J'ai vecu deux années et demi de delire et delices dans ce beau pays j'etais plus precisement en issan , frontiere laos ,et bien sur j'avais une copine attitré ( quoique bien chiante sur les bords , mais elles sont toutes plus ou moins caracterielles des qu'elles ont sous la main un farang ).
J'ai bien ri lorsque sur un autre topic tu sous entendait le manque de savoir faire des thais au lit , comme tu as raison .
je te dis a plus a travers tes pages qui m'ont sacrement donné envie de revenir au plus vite , meetic est a l'image des relations difficiles que nous reserve notre vieux continent .
Cordiales salutations
eric

2.Posté par Anos le 26/04/2012 19:37
Salut,

Cool article relai, ndlr très sympa et final LOL... ;-)

Mais un point incohérent:

"Ce qu’il faut retenir :

Le lubrifiant à base de silicone s’utilise dans ces cas :
un massage
port de préservatif
jeux avec sex toys hors silicone
utilisation dans l’eau
pénétration vaginale


Le lubrifiant à base d’eau s’utilise :
port de préservatif
avec tous types de sex toys

pénétration anale"

TU LAISSES ENTENDRE QUE LE LUB A BASE DE SILICONE N'EST PAS DESTINE A UN RAPPORT ANAL ????????

Dans mon cas je m'intéresse à la sodo HF, couple de longue date sans préservatif et je recherche le meilleur lub anal et accesoirement bon pour les massages...

Merci d'avance pour ta clarification :-)

Salutations

3.Posté par GUY DERIDET le 05/05/2012 18:18
La conclusion de l'article est claire :

Pour les rapports anaux il est conseillé d'utiliser un lubrifiant à base
d'eau et pas de silicone.

Une adresse : http://www.condozone.fr/gels-lubrifiants/special-anal-c92.html

Bonne glisse ...

4.Posté par What le 11/05/2012 17:53
"Ce qu’il faut retenir :
Le lubrifiant à base de silicone s’utilise dans ces cas :..."

Et l'anal ?????????

Salutations

5.Posté par Laurier le 20/10/2012 07:31
Pour moi, les meilleurs lubrifiants sont des produits naturels avant tout :
> Le Gel d'ALOE VERA le plus pur possible et bio : aucun risque pour la santé, même et surtout en anal !
> L'huile d'argan très réputée pour réparer la peau abîmée par exemple, 100% pure et naturelle (bio de préférence). Pour glisser, ça glisse !
On peut joindre d'ailleurs un peu d'huile d'argan au gel d'aloe vera en quantité : c'est le top.

Mais comme ce sont des produits naturels, ça n'intéresse pas les labos qui préfèrent sortir des lubrifiants en y ajoutant leur sauce, sans trop savoir d'ailleurs quels sont les effets sur la santé des différents composants ajoutés (en anal particulièrement, dans un endroit particulièrement absorbant : ce n'est pas pour rien qu'on met à cet endroit des suppositoires dont les principes actifs sont directement absorbés par le sang, il faut être extrêment vigilant si vous ne voulez pas vous retrouver avec un cancer du rectum ou de l'anus après des années de pratique en anal avec un lubrifiant comporant des dérivés de produits pétroliers par exemple, ou d'autres produits chimiques)...

ALOE VERA : (extrait d'un site qui vend du gel d'aloe vera pour usage interne ou externe)
Cette plante grasse des pays chauds contient dans ses feuilles un gel précieux, riche en antioxydants, en vitamines et enzymes aux propriétés adoucissantes et hydratantes sur les muqueuses de l’organisme. On utilise le jus ou gel d’aloe vera en externe et en interne. La gelée est simplement du jus légèrement gélifié. On applique les gels sur la peau pour adoucir, calmer, hydrater en douceur.
(Jus et gelée d’aloe vera se prennent en voie orale à raison de quelques cuillérées à soupe par jour pour calmer et adoucir toutes les irritations, inflammations du conduit digestif, de l’œsophage, estomac au colon. Très efficace pour rééquilibrer la flore, apaiser les micro ulcérations de l’estomac, de l’intestin grêle, diminuer l’acidité. On peut prendre le jus d’aloe vera sur de longues périodes, en cures ou ponctuellement. L’amélioration des fonctions digestives grâce à l ‘aloe vera améliore la vitalité, la circulation générale, l’élimination naturelle des toxines.)

HUILE D'ARGAN :
Utilisée depuis des siècles par les femmes berbères pour ses propriétés cosmétiques exceptionnelles, cette huile couleur miel 100% naturelle fait des merveilles.
Trésor de la nature, cette huile est gorgée d’acides gras essentiels oméga 6 et vitamine E, antioxydants recommandés pour prévenir le dessèchement prématuré de la peau.
Elle combat le vieillissement cutané naturel et redonne à la peau son éclat en améliorant son hydratation*.
Véritable ciment cellulaire, l'huile d'argan est recommandée pour régénérer les épidermes fatigués.
Elle s'utilise aussi pour nourir et faire briller les cheveux et fortifier les ongles.
Cosmétique bio. Garanti sans : paraben, PEG ni PPG, phénoxyéthanol, dérivé pétrochimique, colorant, parfum de synthèse.



Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique