WEB SIDE STORIES

« Le meilleur moyen de vivre ses rêves, c'est de se réveiller. » [Paul Valéry]




Droit de réponse du retraité de Koh Samui à une lectrice offusquée

J’ai récemment reçu ce commentaire, suite à l’article sur ce site : la journée d’un retraité à Koh Samui



Droit de réponse du retraité de Koh Samui à une lectrice offusquée
« 13.Posté par carole le 23/06/2010 00:26

Ce sont toujours des commentaires masculins qui affirment que les prostituées ne sont pas à plaindre du tout.
D'ailleurs les petites filles non plus ne sont pas à plaindre en cherchant bien. On pourra toujours répondre que si le gouvernement payait mieux leurs parents....on se dédouanne comme on peut.

Moi je me pose de réelles questions éthiques, en dehors des femmes filles dont des types pouvant être leur grand père payent pour profiter de leur coprs.

Ces français qui arrivent , font construire, ont les moyens de payer des loyers bien plus élevés que le salaire moyen, participent de ce fait à la spéculation et la disparition progressive de ce qui les a amené là (hormis les filles, je me comprends). Il est clair que quand le seul point de vue est celui du bout de sa qu***, ça ne pose aucun problème, ce qui est important ici on l'a bien compris n'est que soi, les conséquences ultérieures de ces actes n'ont aucun intérêt tant que l'assouvissement du plaisir personnel est là. Individualisme forcené, c'est d'une tristesse incroyable, ça fait nettement moins rêver que la couleur de l'eau. »

J’ai laissé l’orthographe de ce commentaire en l’état. Et voici ma réponse :

Chère Madame. Ce sont toujours les femmes qui se permettent des réflexions de ce genre sur un sujet dont elles ignorent absolument tout. A moins d'avoir été "prostituée" comme vous dites, en Thaïlande, ce qui m'étonnerait tout de même. Sachez donc, Madame, qu'en Thaïlande, comme à Madagascar d'ailleurs que j’ai bien connu, et dans bien d'autres pays encore, il ne s'agit pas de "prostituées" comme on peut en trouver en France mais de femmes qui gagnent leur vie en monnayant leurs faveurs. Vous allez me dire : c'est la même chose. Ce qui prouvera une fois de plus que vous n'y connaissez rien.

Ce n'est pas la même chose pour au moins quatre raisons :

1/ Il n'y pas de proxénètes en Thaïlande ou à Madagascar et rien que cela, ça change tout.

2/ Les femmes de Thaïlande qui exercent cette acticité, comme celles de Madagascar, peuvent et même apprécient beaucoup de prendre du plaisir tout en travaillant. Ce qui change également énormément de choses. Mais vous ne pouvez pas comprendre. Et ne me dites pas qu'elles simulent. On peut simuler 30 minutes, une heure exceptionnellement, mais pas toute une nuit.

3/ Les hommes qui pratiquent ce genre de femmes, en Thaïlande et à Madagascar ne sont pas tous des bêtes lubriques qui violent d'innocentes créatures sans se préoccuper de ce qu’elles ressentent. Il y a des hommes, dont je suis, qui préfèrent ce genre de femmes d'une part, parce qu'en principe elles connaissent plus de choses au sexe que la ménagère de plus de 50 ans, d'autre part parce que les femmes que l'on paie sont toujours celles qui coutent le moins cher.

4/ Et aussi parce que dans ce genre de rapports, au moins, il n'y pas d'hypocrisie. En effet, partout dans le monde, à tout instant, il y a des femmes, qui ne sont pas des prostituées, mais couchent avec des hommes pour de l'argent ou quantités d'autres raisons qui ont très peu à voir avec l'amour. Ou même avec le sexe. Dans la plus parfaite hypocrisie et à grand coup de simulations plus ou moins réussies.

Vous devriez garder votre compassion pour ces femmes là, pour qui la vie n'est pas drôle tous les jours, et cesser de vous inquiéter pour les femmes de Thaïlande, ou de Madagascar qui exercent cette activité parce que leur gouvernement les laissent dans un tel dénuement (pas de Smic, pas de congés payés, pas de weekend, 14 heures par jour de travail pour 120 euros...par mois) qu'elles n'ont pas ou si peu d'autres ressources que celle de louer leur corps à des étrangers. C'est tellement facile après de clamer la main sur le cœur qu'on ne laissera pas passer le tourisme sexuel et que les lubriques étrangers seront impitoyablement pourchassés.

Que les gouvernements de ces pays arrêtent de cajoler uniquement les riches et les puissants. Qu'ils donnent à leur peuple le nécessaire auquel il a doit et les femmes de ces pays arrêteront très volontiers de monnayer leurs charmes. Elles ne demandent que cela.

Pour éviter toute équivoque je précise enfin que je ne pratique ce genre d'activité qu'avec des jeunes femmes majeures et plus que consentantes, enthousiastes. En effet, je parle beaucoup avant et si je sens qu'elles n'aiment pas le sexe, ce qui est leur droit, nos rapports s'arrêtent avant même d'avoir commencé.

Quand au bout de ma queue, rassurez-vous je ne le regarde pas tout le temps. Je risquerais tomber. Et à mon âge, le col du fémur, comme vous le savez, ça ne pardonne pas.

Pour ce qui concerne les conséquences de mes actes, chaque fois que je paie un de ces femmes je fais certainement plus pour elle et sa famille que ce que fait pour elle son gouvernement toute l’année. En effet, il faut savoir qu’en Thaïlande, comme à Madagascar, l'argent que ces femmes reçoivent est la plupart du temps envoyé dans les plus bref délais aux parents, qui n'ont pas de retraite, mais qui sont très respectés dans ces pays, et aux enfants que les grands parents élèvent la plupart du temps.

Bien entendu, je ne prétends pas pour autant résoudre les problèmes économiques, et surtout politiques, de Thaïlande ou de Madagascar avec ma qu***, comme vous dites. Mais je peux vous dire que si demain le gouvernement thaïlandais veut éradiquer la prostitution dans son pays, et il en a largement les moyens, le petit peuple ne pourra plus subsister et les troubles qui s'ensuivront rendront anecdotiques les sanglants évènements récents. Et oui ! Le tourisme sexuel, ça ne coute rien au gouvernement, ça rapporte gros (hôtellerie, restauration, pots de vin multiples et variés) et ça évite de se préoccuper du sort des plus démunis.

Dernière chose, si, parait il, la plupart des hommes ont une pulsion sexuelle toutes les 5 minutes, en ce qui me concerne, le cul occupe chez moi la place qu’il mérite : je m’assois dessus. J’adore le sexe, mais comme j’adore le sport, Internet ou l’informatique. Très honnêtement si je fais le décompte des heures que je consacre maintenant à ces différentes activités on peut raisonnablement dire que le sexe est le cadet de mes soucis. Et je puis vous assurer que je suis encore en parfait état de marche.

Je ne suis pas en Thaïlande pour le sexe, mais pour la qualité de la vie dans ce pays et parce que la vie y est beaucoup moins chère qu'en France. Le fait que la nuit,et même parfois le jour, on puisse y rencontrer de belle jeunes femmes sans qu'elles appellent la police, ne fait que conforter mon attrait pour ce pays.



Jeudi 1 Juillet 2010

Lu 15671 fois


1.Posté par Xtophe le 01/07/2010 20:06
un seul mot
BRAVO !

2.Posté par yoto101 le 02/07/2010 21:56
Avouez tout de même que ce n'est pas forcement un plaisir pour toutes ces femmes qui se prostituent. Dans 20 ans elle se diront peut être, et dire que j'ai fait ça pour de l'argent. N'essayez pas non plus de minimiser le problème, comme-ci toutes ces femmes faisaient ça par plaisir et non pour l'argent.
Vous dites:
"il ne s'agit pas de "prostituées" comme on peut en trouver en France mais de femmes qui gagnent leur vie en monnayant leurs faveurs. Vous allez me dire : c'est la même chose. Ce qui prouvera une fois de plus que vous n'y connaissez rien. "
La prostitution est une activité consistant à échanger des relations sexuelles contre une rémunération. Ce sont donc des prostituées, pas besoin de "s'y connaître" pour le savoir, il suffit de connaître le sens de ce mot.
Pour moi, ça ne me pose pas de problème que vous rémunériez des jeunes filles pour votre plaisir, encore moins si comme vous dites, celle-ci y prennent plaisir également, mais ne généralisez pas et ne soyez pas dupe, ce n'est pas toujours le cas. Ce qui me dérange ce n'est pas ce que vous faites, mais le ton employé pour répondre à cette personne. L'air hautain que vous venez d'employé n'est pas très correct, et ça me déçoit de vous, moi qui vous suit et lit très régulièrement. Voilà je tenais à dire mon avis la dessus.

3.Posté par jmpoux le 02/07/2010 23:39

Je suis de ceux qui trouvent le post de Guy clair et bien argumenté. Je pourrais rajouter qu'une prostituée se fait payer avant et non après.

Je pense aussi que l'occident à essayé d'imposer ses valeurs partout dans le monde, en les écrasant et en les niant. Aux USA, les colons ont tué 25 millions d'Indiens, qui ne connaissaient pas la propriété privée (et pas le vol), qui n'avaient pas de prisons, qui partageaient les femmes et qui s'occupaient de leurs personnes âgées jusqu'à leur mort... Quand elles en avaient assez, les femmes mettaient des affaires de l'homme pliées devant le tipi. Lire à ce sujet l'excellent "Histoire populaire des États-Unis" d'Howard ZINN.

En Amérique du sud, Lévi Strauss n'a eu de cesse que de nous expliquer que, plutôt que d'imposer nos valeurs, nous ferions mieux de les comparer à celles des autres pour s'enrichir nous-mêmes, se remettre en question et travailler sur nos dysfonctionnements.

Dommage pour nous, nous avons imposé notre médecine et n’avons pas récupéré celle de nos colonisés, la pensant évidement inférieure. En Thaïlande, ils ont à la fois complètement intégré la médecine occidentale, mais on su gardé la leur : on est deux fois mieux soigné ici !

Pour en revenir au débat, beaucoup de choses qui me semblent établies, comme allant de soi, doivent être remises en cause quand je voyage à l’étranger. Je suis toujours étonné de mes propres préjugés et je reviens à chaque fois changé, de mes voyages.

Le rapport des femmes malgache à la sexualité est joyeux et sans complexe… Il fait perdre la raison à beaucoup d’hommes sur le retour, mais n’a absolument rien à voir à ce que nous connaissons.

4.Posté par Guy DERIDET le 03/07/2010 09:45
@yoto101
« Avouez tout de même que ce n'est pas forcement un plaisir pour toutes ces femmes qui se prostituent … N'essayez pas non plus de minimiser le problème, comme-ci toutes ces femmes faisaient ça par plaisir et non pour l'argent. »

Je n’ai jamais dit que toutes les femmes qui se « prostituent » prennent du plaisir. J’ai simplement dit que ans certains pays, avec certains hommes, et dans certaines circonstances, ces femmes peuvent prendre du plaisir tout en travaillant.

« La prostitution est une activité consistant à échanger des relations sexuelles contre une rémunération. Ce sont donc des prostituées, pas besoin de "s'y connaître" pour le savoir, il suffit de connaître le sens de ce mot… »

Vous n’avez pas bien compris ma phrase. Il y a des millions de femmes qui échangent tous les jours des relations sexuelles contre des avantages financiers ou autres, et je ne les qualifie pas pour autant de prostituées.

« …Pour moi, ça ne me pose pas de problème que vous rémunériez des jeunes filles pour votre plaisir, encore moins si comme vous dites, celle-ci y prennent plaisir également, mais ne généralisez pas et ne soyez pas dupe, ce n'est pas toujours le cas. »

Je ne rémunère pas des « jeunes filles » comme vous dites mais des jeunes femmes, majeures et consentantes. Ce n’est pas tout à fait pareil, même si, en France, un sexagénaire qui couche avec une jeune femme est souvent considéré comme un pédophile. Ce qui est différent, en Thaïlande et à Madagascar, c’est que l’âge n’entre pas en ligne de compte dans les relations sexuelles. Dans ces pays un homme ou une femme âgée est respecté, alors qu’en France par exemple ils sont rejetés, voire méprisés.

« …Ce qui me dérange ce n'est pas ce que vous faites, mais le ton employé pour répondre à cette personne… »

Je ne pense pas avoir été hautain. J’ai simplement répondu sur le même ton que le commentaire de Carole. Cela ne me dérange pas que l’on ne soit pas d’accord avec ce que je dis ou ce que je fais. Ce qui me dérange c’est que l’on émette des avis péremptoires, voire insultants, sur des questions auxquelles, par définition, on ne connait rien. A moins, je le répète, d’exercer soi même cette activité, dans les deux pays en question. Ou d’être un homme qui fréquente ce type de femmes depuis longtemps.

Dans les contrées soi-disant développées les rapports sexuels dument tarifés sont toujours sordides, voire dégradants, et soulèvent effectivement bien des questions éthiques. Il faut savoir qu’en Thaïlande ou à Madagascar ce n’est pas le cas, à partir du moment ou l’homme respecte ce type de femmes, bien entendu. Ce qui a toujours été mon cas.

Par ailleurs je n’entends pas monter une secte. Nous sommes, vous êtes, sur un blog c'est-à-dire un moyen d’expression tout à fait nouveau qui permet à son auteur de s’exprimer sur toutes sortes de sujets, quelquefois très personnels, voire très intimes. Si je me suis ainsi exprimé c’est parce que je pense que beaucoup de gens se font des idées fausses sur ces questions. Notamment dans les pays dont j’ai fait mention. J’apporte donc mon témoignage, sans oublier bien entendu que la prostitution en particulier et le sexe en général peuvent poser bien des problèmes, à beaucoup de personnes.


5.Posté par rocco le 05/07/2010 01:35
OLA GUYTOUT le baroudeur bien dis ton récit suis avec toi à 10000% vive l'asie et Madagascar bye du rocco des Iles

6.Posté par thierry le 05/07/2010 18:52
Pas de proxénètes ?

Cette bonne blague, alors que fait Mama San, de quoi vivent les mafias russes et israéliennes qui pourrissent Samui ....

Quand tu paies 2000 baths la nuit pour une fille "rencontrée" dans un bar, combien la patronne encaisse t'elle de "bar time" selon toi , et combien de pourcentage pour le chef de la police , combien pour le dealer de Yaba, la pilule du consentement enthousiaste ??


Qu'il y ait des filles ou des garçons travaillant de bon coeur à leur compte, OK, mais c'est loin d'être la majorité, qui sont exploités d'une manière ou d'une autre, et bien éduqués à savoir dire ce qu'il faut pour donner une bonne conscience au micheton, et flatter sa virilité !


Le seul truc de vrai, c'est que ces personnes ne font aucune difficulté pour coucher avec des personnes âgées....entre un jeune qui va les défoncer toute la nuit et refuser de payer au matin, et un ancien qui les fatigue pas trop et leur lâche un max de thune...elles ont vite fait le choix !


La prostitution en Thaïlande est largement pratiquée depuis longtemps, sans que ce soit infâme. De nombreuses étudiantes peuvent y avoir recours pour améliorer leur quotidien, et c'est surtout un moyen de mettre le grappin sur un occidental, ce qui est comme un jackpot pour elles et la certitude d'une vie meilleure !



Comment les thaïs surnomment ils les filles à farang ??? celles qui ont faim....pas celles qui aiment baiser !


Tu as bien raison de t'offrir ce genre de plaisirs si tu en as envie, mais ne soit pas DUPE, tu as affaire à des expertes pour qui ton background de queutard globe trotter ne pèse pas lourd, elles en voient sans arrêt des types dans ton genre...(with all due respect) , ne les sous estime surtout pas !


On pourrait aussi parler des gigolos aux Antilles....crois tu que ces gars de 20 ans aient vraiment envie de baiser des mémères et des boudins occidentaux, car c'est bien là le profil majoritaire des femmes sex touristes à la Dominique ou à la Jamaïque.... , crois tu vraiment qu'ils prennent du plaisir, crois tu que leur boulot n'est pas contrôlé par une mafia ?

7.Posté par GUY DERIDET le 07/07/2010 18:53

"Pas de proxénètes ?..."

Je suis désolé mais une Mama San, à Samui, ce n'est pas la même chose qu'un mère maquerelle à paris ou à Marseille. D'une part les filles peuvent sortir et passer la nuit chez leur client. Pour cela on verse 300 bahts à la Mama San. En revanche l'argent qu'on donne à la femme le lendemain matin, c'est pour elle, ses parents, son mari, ses enfants, mais pas pour la Mama San. C'est pourquoi je maintiens, qu'à Samui et en tous cas et dans les endroits que je fréquente (je ne les connais pas tous) nous sommes très loin des julots casse croute de nos contrées dites civilisées.

J'ai rencontré une fois un vrai mac à Samui. Dans son établissement les filles n'avaient évidemment pas le droit de sortir et pas le droit de toucher l'argent qui était versé directement au mac. Les filles n'avaient même pas le droit de prendre le numéro de téléphone du client ! Inutile de dire que je n'ai jamais remis les pieds dans ce (vrai) bordel.

Concernant la police elle ramasse effectivement régulièrement ses enveloppes mais c'est en échange de la sécurité qu'elle assure. De façon efficace, car je n'ai encore jamais vu de rixe ou autre trouble nocturne dans ce type établissements. Ce qui, en la circonstance et une fois encore n'est pas commun. De toutes les façons ce genre de commerce n'est, nulle part au monde, très licite, alors, dans tout les pays du monde, le police ferme les yeux, avec ou sans bakchich, et ouvre ses oreilles.

"...Le seul truc de vrai, c'est que ces personnes ne font aucune difficulté pour
coucher avec des personnes âgées....entre un jeune qui va les défoncer toute
la nuit et refuser de payer au matin, et un ancien qui les fatigue pas trop et
leur lâche un max de thune...elles ont vite fait le choix !..."

Là encore je ne suis pas d'accord. Il existe des sexagénaires, dont je suis, qui font (encore) l'amour toute la nuit. C'est à dire plusieurs heures durant. Et comme ils éjaculent beaucoup moins souvent que les jeunes hommes, il sont plus résistants, contrairement à ce que la plupart des gens pensent. J'ajoute qu'avec le Viagra ou plutôt le Kamagra local, qui ne coute rien, les papys sont de moins en moins une affaire de tout repos. A condition bien entendu qu'ils aient encore une bonne santé (c'est souvent le cas à Samui, si on a une petite santé il vaut mieux rester en France) et qu'ils ne boivent pas trop avant (c'est déjà plus difficile)

"...Comment les thaïs surnomment ils les filles à farang ??? celles qui ont
faim....pas celles qui aiment baiser !..."

Je suis désolé mais les thaïs mâles, en général, ne sont pas les meilleurs connaisseurs dans le domaine du sexe. Il m'est arrivé un problème une fois avec un mari "proxénète" qui admettait très bien que je couche avec sa femme, mais très mal qu'elle y prenne du plaisir. Quant aux files à "farang" elles ont rarement faim, ce qui n'est certes pas le cas de toutes les autres.

"...Tu as bien raison de t'offrir ce genre de plaisirs si tu en as envie, mais ne
soit pas DUPE, tu as affaire à des expertes pour qui ton background de queutard
globe trotter ne pèse pas lourd, elles en voient sans arrêt des types dans ton
genre...(with all due respect) , ne les sous estime surtout pas !..."

Les femmes thaïes qui pratiquent cette activité ne sont pas, en général, expertes du tout en matière de sexe. Ce fut une de mes grandes surprises à mon arrivée dans ce pays. La plupart du temps, effectivement, elles se content de faire "boum boum" comme elles disent, c'est à dire écarter les cuisses et attendre que ça se passe. Mais heureusement il arrive, comme avec toutes les femmes normales, à partir du moment où on s'occupe d'elle comme il faut et surtout longtemps, qu'elles prennent du plaisir en travaillant. Ce qui là encore est très éloigné de la prostitution dans nos contrées. Personnellement j'explique à chaque fois, avant d'aller plus loin, que ça va durer longtemps et que si elle ne cherche que l'argent il vaut mieux qu'elle s'adresse ailleurs. Beaucoup s'enfuient, effectivement, mais je me contente de celles qui restent. Enfin, je n'ai jamais sous estimé une femme, quelle que soit son activité.

"... Crois tu que leur boulot n'est pas contrôlé par une mafia ?"

Bien qu'ayant vécu longtemps aux Antilles, et n'étant pas bisexuel, je ne connais pas ce sujet. En revanche, s'il est possible qu'à Bangkok ou à Pattaya la mafia sévisse, je ne connais pas et je n'ai pas envie de connaitre, ce n'est pas le cas, pour l'instant, à Samui. En tous cas, pas dans les endroits et avec les femmes que je fréquente.

Voilà, mon cher Thierry, le sentiment du vieux queutard globe trotter, sur ce sujet ô combien délicat.





8.Posté par erika le 09/07/2010 03:51
Ouf que d'histoire et que d'énergie dépensé a taper sur le clavier. Bon je suis une malgache fille d'une maman qui a du je n'aime pas le mot prostituée elle m'a expliqué la raison c'est vrai que cela était dans les années soixante mais je pense que c'est toujours d'actualité. Elle aurait pu travailler pour un salaire de misère mais elle a préféré se mettre avec un militaire le temps de son passage a Mada. Il faut bien comprendre qu'a Mada une fille qui a des rapports avec un homme et qui ne se fait pas payer est considéré comme une prostituée car dans la mentalité c'est tout a fait normal d'avoir de l'argent d'un homme. Pour moi aussi cela a été difficile a comprendre car ai vécue depuis toujours en France. Par contre je ne suis pas d'accord lorsque je vois des hommes profités de la misère. Si vous aidez une personne a mieux vivre et que vous la respectée en tant qu' être humain dans son intégralité. Bon je ne sais pas si j'ai été clair bon courage a vous et en tout cas merci pour votre site très bien je cherche un site sur les femmes fontaines et voila ou j'ai aterri. Bon pas grave. Bonne soirée.

9.Posté par Adam le 11/07/2010 02:40
Je suis ahuri de lire ce texte sans la moindre marque de respect. Vous abusez de la misère, vous ne respectez pas l'autre. J'ai honte d'avoir lu ce texte qui est sans humanité, mal exprimé, psycho féminine de comptoir. J'espère que vous évoluerez dans le sens du respect. Si aider ces personnes vous tient à coeur, alors donnez leur de l'argent SANS contrepartie. Abuser n'est pas respecter.

10.Posté par miguel le 06/08/2010 22:04
Monsieur,
Vous ne devriez pas invoquer Nietzsche. Ne justifiez pas vos tristes érections avec un philosophe qui prônait la gratuité de la vie, de l'amour. L'amour marchand, grand bien vous fasse, la grande famille des mâles paie cash, bravo.
Miguel

11.Posté par Alain le 08/08/2010 22:54
Bravo,

Enfin quelqu'un qui assume et qui connait suffisamment le sujet pour en parler pragmatisme et sincérité.
Je pense aussi qu'avant le sexe il y à la qualité de vie et le sexe en fait partie n'en déplaise à nos (nos ex devrais je dire) femmes du vieux continent qui n'ont plus ou n'ont jamais eues goût pour la chose sinon que pour ferrer le bon parti.
Qui ne connait pas autour de lui un homme qui se plaint de ne plus avoir de rapports sexuels avec sa femme?
Qui ne connait pas autour de lui un homme qui est devenu l' esclave financier de sa "rombière" à ce propos n'est ce pas elle la "PUTE" ?
Qui ne connait pas autour de lui un homme qui s'il n'avait pas à dépenser des fortunes pour se séparer de sa "femme vénale" ne quitterais pas son foyer par aller ENFIN VIVRE une vie heureuse à Madagascar ou en Thailande ou bien encore au Brésil ou aux Philippines (et plein d'autres pays encore) ou effectivement beaucoup de jeunes femmes n'ont d'autres possibilités que de s'offrir non pas comme certains le disent aux "touristes sexuels" mais simplement à des hommes qui les désirent ..... hé oui !!! car même si bien entendu souvent ces rapports son également monnayés (toujours après) il n'en reste pas moins vrai que dans ces pays les femmes AIMENT le sexe.
Sachez enfin que dans ces pays ces femmes que vous appelez des prostituées sont RESPECTEES .
Alain
PS/ n'oubliez pas que les femmes libérées Européennes viennent aussi JOUIR avec ces merveilleuses femmes exotiques.
et que certaines autres femmes vont elles aussi pratiquer ce que vous appelez le tourisme sexuel avec des hommes à St Domingue par exemple.
Et pour en finir pendant toute mon adolescence passée en France lors des vacances scolaires et même en dehors de ces périodes, je n'ai eu de cesse que de faire de nouvelles rencontres sexuelles !!!!! était ce du tourisme sexuel???

12.Posté par cagou le 22/11/2010 22:39
bravo Guy pour tes explications à tous ces hexagonaux qui n'ont jamais quittés leur région voir même leur quartier, et qui ne connaissent pas grand chose du monde extérieur. Typiquement français, de même question hypocrisie quant au sexe. ce qui n'est pas le cas dans les pays soi-disant sous-développés. j'ai toujours préféré faire l'amour avec des prostituées, là au moins, l'on connait le tarif; ce qui n'est pas le cas du mec marié, qui va devoir casquer toute sa vie pour une rombière qui aura souvent la migraine.

13.Posté par blonde trèsencolère le 23/07/2011 00:38
oké, un peu tard dans le fil de la discussion, mais recherchant activement des témoignages sur le web, je ne peux pas m'empêcher de réagire ( très )violement aux propos que j'ai pu lire sur ce fil ! mariée depuis 19 ans, 29 ans de vie commune, blonde, grande, bien foutue, 2 enfants et je me retrouve comme la reine des connes avec un chéri qui se barre en Thailande pour vivre avec sa pute ! Amoureuse de l'Asie depuis 25 ans, j'ai même été jusqu'à lui offrir un baisodrome privé en lieu et place de ce que je croyait être la maison familiale de vacances...oui, on peut vivre en dehors des quartiers chauds avec des enfants en Thailande, mais un homme seul ? impossible ! renseignements pris à gauche et à droite, il n'y en a pas 1 qui n'ai craqué pour une frimousse bridée, et qu'on arrète de me dire ça peut arriver en France aussi, c'est totalement faux, en Europe, une prostituée se fait payer, emballe l'affaier et basta, en Thailande, le seul rêve des lady bar est de s'occtroyer un sponsor, au mépris de la vie de l'heureux élu, qu'il soit marié, père de famille, peu importe, seul le mot "money" résonne dans leur petite tête, elles sont capable de faire passer un nabot, un pied bot, n'importe qui pour le roi du monde "daaaaaarling !" ( les initiés comprendront(...)) you are sexy man et pan ! on tombe dans le panneau et on trempe sa mouillette sans toujours beaucoup de protection... au passage, merci aux toubibs Européens qui m'ont soignée pour tout le catalogue de mst sur la marché en niant toujours farouchement qu'il s'agissait de mst, "pour que mon mari ne les attaque pas pour diffamation" ! et la mise en danger de la vie d'autrui, on s'en fout ? Arrêtez de faire passer ces filles pour les bienfaitrices de l'hummanité, elles répondent à la demande, si pas de protection c'ets pas grave, Buddha est là, suffit de visionner quelques vidéos hard d'amateur en Ase pour saisir que nous femme Européennes ne sommes à l'abri de rien ! je lis que les femmes Thaies aiment le sexe ??? c'est quoi cette plaisanterie ? une fille qui se met à crier avant même d'être déshabillée ça vous emballe ? De très bonnes amies thaies me l'ont confirmé, à pertir de 30 ans, une femme ne fais plus l'amour dans leur pays ( du moins dans les familles politiquement correctes...) alors une putain de 35 ans vous croyez que c'est pour vos beaux yeux et qu'elle aime ça ? enlevez le portefeuille et vous verrez, en attendant, vous aurez remplacé le toit de la maison du village qui fuit, payé une nouvelle moto au papa et bien entendu soigné à l'hôpital toute la famille ( c'est fou ce qu'ils sont malades là-bas !). Non contentes de ce qu'elle auront ramassé durant le séjour de chéri, il faut bien entendu le relancer régulièrement quand il est de retour dans sa famille en Europe, mail, tel, surtout ne pas se faire oublier, et comme ce ne sont pas des lumières d'internet, le mail est envoyé en copié collé à tous les sponsrs en même temps ! vous croyez que ça refroidira chéri ? ben non, puisque la pôvre comme elle n'aimait pas faire la pute elle est retournée dans son village pour travailler à l'usine de riz ! Vivre enfin une vie heureuse en Thailande en quittant sa femme vénale? j'hurle de rire ! en partant de ce principe il suffit d'être mariés pour qu'il s'agisse d'une affaire financière ?cmment un peuple aux moeurs et à la vie tellement différente de nos vies Européennes pouvez-vous le comprendre ? et surtout croire que votre vie sera un rêve, votre gentille poupée bridée déteste votre alimentation, votre peau, votre odeur, vos habitudes, rien de ce que vous êtes n'est compatible avec sa culture, donc à part "money" vous croyez que c'est pour vos beaux yeux qu'elle se promène avec vous main dans la main ? Oh! continuez de rêver, moi de mon côté, chéri peut aller se faire foutre avec sa pépétte, elle sera là pour l'enmener à l'hôpital le jour où il fera un malaise pour consommation excessive de Kanagra, et en profitera en fermant la porte de la maison de s'assurer que le coffre et les poches sont bien vides ! la rombière, qui n'a jamais la migraine va se trouver autre chose que chéri, et elle ne s'en portera que mieux, avis aux amateurs ! Continuez à faire de l'hummanitaire, puisque c'est comme ça que vous voyez le fait de sauter une fille d'un pays sous-dévellopé, mais n'oubliez pas que rêver peut aussi tuer, le sida ramené à Madame ( pardon à la rombière) vous arrangera peut-être , oh! mais c'est ballourd pour lui avoir refilé en fait vous l'aviez aussi attrappé !!Avez vous un instant pensé au nombre d'hommes malheureux parce que leur femme en Europe ne veut plus faire l'amour ? avec les quelques millions de touristes que draine la Thailande chaque année, ça en fait des couples malheureux ! Cessez de vouloir vous justifier par un moyen aussi bas, avouez que que vous jouissez d'un moyen facile et bon marché ( une escort à Paris coûtera bien trop cher) pour faire comme les copains, vous voir déambuler dans les rues ou à la plage avec chacun votre petite pute bridée, je vous jure que vu de l'exterieur c'est très très très drôle, vous faites plus pitié qu'envie, mais ça vous êtes trop fier pour vous en rendre compte. je fais mon méa culpa pour tous ceux, seuls dans la vie, qui ont trouvé là-bas un équilibre et une forme de vie plus agréable qu'ici, mais ils sont bien peu nombreux, et malheureusement finissent aussi par déchanter à un moment, comme par hasard quand la retraite ne suffit plus à maintenir le niveau de vie de la famille ( nombreuse) et de madame yeux bridés, pour les autres, les rombières seront bien plus tranquilles sans vous, vos voyages d'agrément prouvent à quel point vous ne les respectez pas, et donc qu'enfin elles ne vous respectent plus non plus, c'ets le moins qu'on puisse vous souhaiter !

14.Posté par GUY DERIDET le 25/07/2011 20:53
@blonde tresencolere

Madame,

Je comprends très bien votre colère.

Par ailleurs il y a beaucoup de vrai dans ce que vous écrivez. Néanmoins je répète encore une fois qu'il n'y a pas qu'en Thaïlande que les femmes sont vénales. Ou, pour ne coquer personne que les affaires d'argent prennent rapidement le pas sur les affaires de coeur. Ou de cul. La différence, de taille, est qu'en Thaïlande, cela coûte beaucoup moins cher. En effet , une pension alimentaire, conséquente et à vie, parce qu'on ne s'entend plus au lit ou/et ailleurs, ce n'est pas donné non plus.

Autre différence quand un homme arrive en Thailande il est tout de suite prévenu de ce genre de périls. Ce n'est pas le cas dans les contrées dites civilisées. Enfin, sans parler de votre situation que je ne connais pas, si des hommes mariés succombent aux charmes d'une Thaïlandaise, au point de quitter femme et enfants, peut être convient il de s'interroger sur la responsabilité éventuelle de leurs compagnes légitimes.

J'ai toujours dit que les thaïlandaises, en général et de prime abord (cela peut changer) , ont une sexualité beaucoup moins débridée (si j'ose dire) que les femmes occidentales. Je ne peux m'empêcher de penser qu'un homme qui fait cela n'avait pas grand chose pour le retenir dans son ménage. Beaucoup de femmes occidentales ont une fâcheuse tendance à penser que lorsque elles sont mariées, elles n'ont plus d'effort à faire de ce côté. Grave erreur, car, bien au contraire, plus on vieillit, plus plus la sexualité peut poser problème. En Thaïlande beaucoup d’hommes découvrent qu'après 50 ans, on peut encore avoir un vie sexuelle tout à fait active. Ce qui leur est souvent refusé chez eux. Certains en pètent les plombs, cela n'a rien d'étonnant.

Au final, je pense donc qu'un homme, marié ou non, qui a déjà une vie sexuelle "normale" ne perdra certainement pas la tête avec les les thaïlandaises. Pour les autres en revanche, et peut être sont ils nombreux, ce sera plus difficile. En tout état de cause la Thaïlande est effectivement un danger pour les couples.Et une bénédiction pour les célibataires.

Dernière remarque. En occident les féministes, et autres chiennes de garde, sont en train de châtrer littéralement les hommes. J'ai entendu l'autre jour, Isabelle Alonso , la penseuse qui fait rire, se moquer, dans son dernier livre de la maladresse des hommes avec le clitoris. C'est sûr qu'ils sont beaucoup moins experts en ce domaine que les copines de Madame Alonso. Mais au lieu de se moquer peut être conviendrait il de leur indiquer la marche à suivre.

Je rappellerais à dame Alonso que les femmes, même professionnelles, sont elles mêmes très peu expertes avec le pénis et les testicules. Ce que d'aucune appelle "le service trois pièces".A telle enseigne que les hardeurs, et beaucoup d'amateurs, sont souvent obligés de se finir eux mêmes. En Thaïlande les femmes ne sont pas plus expertes, au moins au début d'une relation, mais jamais elles ne taxeront un homme de machisme. Et elles seront surprises, et ravies, si on s'occupe, même maladroitement, de leur clitoris.

Comme disait Cioran l'idéal masculin, pour les femmes, c'est la douceur d'une anémone avec le tempérament d'un vampire. Les femmes d'occident ont certes gagné de la douceur, mais qu'elles ne s'étonnent pas d'avoir perdu le tempérament du vampire. Et qu'elles ne s'offusquent pas non plus si les hommes vont jouer les vampires ailleurs.


15.Posté par Marcus le 24/08/2011 12:46
Pur pondérer le débat, et car il y a des arguments valables dans les deux camps, je souligne que l'auteur comme il l'a décrit mais pas explicité est focalisé sur une sous catégorie minimaliste des femmes qui monnayent leur charmes, il les prévient de ses désirs et oriente la relation en terme de qualité de rapport sexuel et communicationnel. Sans parler du fait qu'il annonce la couleur coté sexe, le simple fait qu'il leur parle longtemps pour faire connaissance accentue l'aspect communicationnel de la relation. Il a ce qu'on pourrai cataloguer comme le haut du panier et je ne doute pas qu'il en soit très épanoui.

Cela dit sa catégorie de femme est très minoritaire et il est dur de généraliser dans un sens ou un autre, ce n'est pas tout blanc ou tout noir, c'est jaune et rose, non je plaisante.

L'avis de l'auteur est biaisé dans un sens et nombre de femmes detestent ce qu'elles font et n'y prennent aucun plaisir, mais l'auteur ne couche pas avec celles la.

Ceci dit, l'homme a des besoins et les moeurs de ces pays sont comme vous le savez peutêtre fort différents des notres, en thailande pour un homme thailandais c'est normal d'aller au bordel. C'est plutot ne pas y aller qui est anormal, enfin à partir d'un certain train de vie bien sur. Ils n'ont pas attendu les occidentaux pour se comporter de la sorte et les clients occidentaux sont finalement peu de chose par rapport à la masse des clients locaux.
Que les femmes veuillent de la nouveauté et/ou des devises étrangères est aussi normal et humain.


De plus les hommes occidentaux sont souvent plus respectueux, adroits sexuellement, moins machos que les locaux. si en plus ils sont plus riches...et pour une femme qui a déjà opté pour cette vie....il n'y a pas de quoi s'étonner.

Après que la Blonde très en colère se moque de ceux qui vivent dans une illusion avec un mauvais choix de vie avec une pute qui les déteste, ça existe aussi. Mais vu le parcours de ce couple brisé ça ressemble à un mauvais choix réciproque des le début de leur histoire à eux.

Je vis moi même en Chine et la situation est très similaire. Je vois souvent des couples bizzares avec une bombe atomique asiatique et un looser blanc mal habillé, qui transpire le manque de confiance. L'homme à souvent l'air perdu et malheureux, il sait ce qu'il a et pourquoi il l'a, la fille s'en fout elle a son porte feuille sur pattes.
Je vois aussi des couples épanouis.

16.Posté par Enculé le 15/03/2012 04:40
Vieux con tu me fais gerber: quand je pense que tu crois qu'elles simulent pas avec a bedaine et ta calvitie, ahahahah! Et le Viagra, pas trop cher?

17.Posté par GUY DERIDET le 16/03/2012 18:27
@Enculé

1/Tout d'abord : tous les goûts sont dans la nature, ce n'est pas moi qui dirait le contraire. Néanmoins, que vous soyez un enculé ne devrait pas vous empêcher d'être poli.

2/ Je sais bien qu'ils arrivent aux femmes de simuler mais je ne pense pas qu'il en existe beaucoup qui soient capables de simuler pendant des heures. Les simulatrices ne tiennent pas la distance. Si vous n'aviez pas choisi une autre voie, vous le sauriez.

3/ Je saisis l'occasion pour vous informer que je n'ai plus de bedaine et que les femmes adorent les chauves. Non sans raison. L'excès de testostérone qui leur fait tomber les cheveux leur permet aussi de faire preuve au lit d'une vigueur... souvent débordante. Je remercie donc l'enculé que vous êtes de me permettre de glisser ce conseil à mes lectrices.

4/ En qualité d'enculé vous devriez essayer les chauves. Ça vous calmerait peut être.



Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique