WEB SIDE STORIES

« La force du collectif c’est qu’on n’est pas déprimé en même temps » [Geneviève Fontaine]




Vivez mobiles avec SRR : gag réunionnais !

Vendredi 26 janvier je tombe sur une image de la couverture 3G de SRR me laissant présager que la zone de Saint Louis serait couverte. Bonne nouvelle ; j'habite La Rivière, je suis chez Orange, et je n'ai droit qu'à Edge. Edge, je le rappelle, étant à la 3G+ ce qu'une 2 CV est à une Ferrari.



Vivez mobiles avec SRR : gag réunionnais !

Vivez mobiles avec SFR : Gag réunionnais !



Vendredi 26 janvier je tombe sur une image de la couverture 3g de SFr me laissant présager que la zone de Saint Louis serait couverte. Bonne nouvelle ; j'habite La Rivière, je suis chez Orange, et je n'ai droit qu'à Edge. Edge je le rappelle étant à la 3G+ ce qu'une 2 CV est à une Ferrari.

N'étant pas client Sfr j'appelle le standard de Sfr Réunion, 0262 481970, qui est en fait Srr, mais dans ces métiers on aime bien se cacher. Orange par exemple, ce n'est pas leur vrai nom, leur vrai nom c'est France Télécom. Mais c'est vrai que c'était un peu daté, voire historique, si ce n'est antédiluvien...

La charmante préposée à l'accueil téléphonique de Sfr, alias Srr, me répond gentiment qu'elle n'est pas compétente en matière de 3G et qu'il faut en conséquence appeler le service client. Je lui objecte que n'étant pas client, il m'étonnerait qu'on me réponde. Ce à quoi elle me rétorque, sur le ton doux et patient, quoique très légèrement méprisant, qu'on emploie avec les vieillards séniles et les grands malades, qu'elle a parfaitement compris ma requête, qu'Sfr, alias Srr, a tout prévu et qu'il me suffit de faire ce qu'on me dit.

J'appelle donc le service client au 0262 432000. A ce numéro je suis accueilli par un robot, tout aussi aimable, qui me demande... mon numéro de téléphone SFR.

Un peu excédé mais pas étonné, je raccroche et reviens chez la charmante hôtesse de Sfr, alias Srr, qui me répond, avec cette fois une légère pointe d'agacement dans le ton, que c'est normal et qu'il me suffit d'attendre un peu, une opératrice ne manquera pas de s'occuper de moi. Sous entendu, quand on ne comprend rien aux arcanes des communications modernes, on attend, et on ferme sa gueule.

Je rappelle donc derechef le 43 2000. A la demande relative à mon numéro d'abonné, je ne réponds rien (mais je n'en pense pas moins) et j'attends. Après un bon moment le robot m'annonce qu'il est désolé (et la désolation d'un robot ça vous prend les tripes) mais que le numéro que je ne lui donne pas (!) ne lui permet pas, avec la meilleure volonté du monde, de faire suite à mon appel. Sur ce, la communication est coupée, exit le robot désolé.

Je rappelle l'opératrice, pour le coup un peu moins charmante ou peut être est-ce moi qui m'habitue, pour l'informer de ce que les non abonnés SRR ne peuvent obtenir le moindre renseignement, et qu'en conséquence ils vont peut être se résigner à rester chez le concurrent.

Réponse de l'hôtesse, maintenant plus du tout charmante, à mes doléances :

-" Quelle est votre question ? "

Il était temps : j'ai quand même attendu 20 minutes avant que l'on ne me pose la seule question qui compte.

Je réitère patiemment ma question :

-" Saint Louis et ses environs sont ils couverts par la 3G SFR ?

-"Je ne sais pas, je vais me renseigner ! " est sa réponse, pour le coup, liminaire.

S'ensuivent cinq minutes supplémentaires d'attente au bout du fil, évidemment facturées au tarif local puisque je ne suis pas abonné SRR. Et j'ai comme le pressentiment que je ne suis pas prêt de le devenir.

L'opératrice revient enfin en ligne et m'annonce qu'elle est désolée, mais que personne (au siège de Sfr !) ne peut lui donner le renseignement demandé.

Elle me suggère de m'adresser à un magasin Sfr de Saint Louis. Si je veux bien patienter elle me propose de rechercher dans le fichier les numéros de téléphone des magasins de Saint Louis. Je l'interromps alors pour lui dire que ça commence à bien faire, et que pour ce qui est de trouver le numéro d'un magasin Srr à Saint louis je devrais pouvoir y arriver tout seul, grâce à l'excellent outil du concurrent : France Telecom alias, Orange, à savoir les Pages Jaunes sur Internet.

Comme nous sommes vendredi, lendemain de Noël, et qu'il est 17h30 je ne trouve évidemment personne pour me répondre au téléphone.

Je comprends enfin le sens profond du slogan de SRR, : Vivez mobiles avec Sfr ! Effectivement il va falloir que je bouge et que je me rende physiquement dans une boutique SFr de Saint Louis pour poser ma question. Et espérer recevoir une réponse.

Mais, aux derrières nouvelles, je n'irai pas dans un magasin Srr de Saint Louis. En effet, en parcourant le site Srr.re de Sfr Réunion (c'est tellement logique) j'ai constaté que contrairement à Orange Réunion les abonnement Internet chez Srr ne sont pas, loin de là, illimités. Je cite :

• Pour les abonnés et les clients Compte Liberté :
Option Internet 3G+ à 9€/mois, avec un abonnement de 12 ou 24 mois - Jusqu'à 100 Mo, au-delà : 0,30€/Mo supplémentaire (hors forfait).

• Pour les abonnés et les clients Compte Liberté et SFR La carte :
Coût à la session, à 0,50€ - jusqu'à 3 Mo, au-delà : 0,50€/Mo supplémentaire (hors forfait).

J'appelle cela un piège à cons. En effet, il faut savoir qu'à l'heure actuelle, avec le Web 2.0 et en attendant le Web 3.0, une seule page Internet peut "peser" jusqu'à 1 mégabit ! Autrement dit, vous pouvez dépenser tout votre quota, en 100 pages seulement. Et je ne vous parle pas de la vidéo (Ah quel bonheur de regarder, au prix fort, sur son téléphone ce que vous pouvez obtenir déjà, beaucoup moins cher et avec beaucoup plus de confort sur votre téléviseur) ou de la musique sur Internet, grandes consommatrices de données.

Je rappelle également que lorsque un opérateur facture les données, c'est en entrée et en sortie ! Si par exemple vous téléphonez en Voip depuis votre téléphone mobile (ce qui est interdit par les opérateurs, mais ce que tout le monde fait) vos données voix s'ajouteront aux données voix de votre interlocuteur, et la note sera très salée. Si vous vous lancez dans la conférence Voip, vous serez ruinés ! Voila pourquoi si vous faîtes de la Voip avec une abonnement limité, il y a peu de chances que vous soyez grondé

En effet, dès que vous dépassez votre quota, et cela peut aller très vite on l'a vu, les excédents sont facturés au prix de 300 euros le gigabit, pour les clients au forfait, et 500 euros le giga pour le abonnés à la carte. Je vous informe qu'en Adsl filaire, 3 Giga, ce n'est rien, puisque c'est le quota qu'on vous attribue par défaut, le surplus étant facturé en sus.

Vous commencez à comprendre ce que j'entendais par piège à cons.

Finalement à la Réunion, il est piquant de constater que Srr, alias Sfr joue le rôle que tenait Orange, alias France Telecom, en métropole avant l'arrivée (salutaire) de la concurrence dans le monde jusqu'alors très fermé des télécommunications. C'est à dire celui du premier arrivant, donc en situation monopolistique, qui abuse de sa situation de monopole, et méprise souverainement la concurrence qui oserait lui tailler des croupières. Aux attaques de la concurrence on riposte en faisant le gros dos, les deux pieds sur le frein du progrès, en misant sur l'ignorance crasse des clients, qui n'y connaissent rien, c'est bien connu.

Dans cet exemple c'est flagrant : comment peut on accepter de payer un abonnement 3G en fonction de la consommation des données, alors que le concurrent propose des abonnements illimités, depuis déjà un bon moment ?

Avec l'engouement pour l'Iphone, qui au passage n'est plus une exclusivité Orange, et a le mérite de populariser dans le grand public l'usage d'un téléphone pour naviguer sur Internet, il est évident que SRR devra s'aligner sur l'abonnement Internet illimité. Mais le plus tard possible, et en attendant, c'est toujours cela de pris ! Mentalité d'épicier, à très courte vue, car un client qui prend dans la figure une facture téléphone/Internet non prévue de quelques dizaines, voire centaines d'euros, est non seulement un client perdu pour l'opérateur mais par la suite un très virulent et très prosélyte contempteur de l'Internet sur téléphone mobile. Particulièrement dans une petite île comme la Réunion, où tout le monde connaît tout le monde.

De l'autre côté, il est tout aussi piquant de voir France Télécom, alias Orange, faire preuve, à la Réunion, de dynamisme, d'inventivité et même, Ô stupeur, d'agressivité commerciale ! Pour un vieil amateur de nouvelles technologies comme moi, qui a passé 15 années de sa vie à se faire dépouiller financièrement par France Télécom aux Antilles (où F.T était alors en position de monopole) c'est plus que piquant, c'est franchement jouissif.


P.S

Un conseil de la part de quelqu'un qui utilise l'Internet sur son téléphone, à la Réunion, depuis plusieurs années : si vous êtes obligé de rester chez Srr, à cause par exemple du magnifique joujou que vous avez acheté, moyennant un abonnement à la clef de 12 ou 24 mois, il est possible de surfer sur Internet pour 9 euros par mois, sans dépasser votre quota. Du temps où j'étais encore chez SRR (avant qu'Orange Réunion ne fasse preuve d'agressivité commerciale et d'inventivité) je faisais avec 20 mégas, pour 20 euros par mois à l'époque.

Pour cela il faut :

  • Éviter vidéo et musique comme la peste (vous avez votre ordinateur ou votre télé pour cela)
  • Enlever l'option "Afficher les images " dans votre navigateur. Quand vous lisez un article sur Sarkozy, nul besoin de voir la tête de Sarkozy ; on la voit déjà un peu trop, non ?
  • Utiliser un navigateur extraordinaire qui s'appelle Opera Mini, qui fonctionne sur tous les téléphones compatibles Java (c'est à dire quasiment tous les téléphones récents) Si une page pèse 1 méga avec Opera mini elle ne pèsera lus que 100 kilos. Ce qui fait que non seulement votre quota souffrira moins, mais qu'en plus vous surferez 10 fois plus vite !
  • Cantonnez vous à votre messagerie électronique (en évitant les pièces jointes volumineuses) et aux fils Rss (merveilleuse invention, très économe en datas)
  • Prenez l'habitude, sur téléphone, d'aller sur les versions téléphones des sites. Par exemple, dans le cas de mon site personnel http://www.deridet.com (consacré entre autres aux télécommunications) une page pèse plus de 500 kbits. En revanche avec la version téléphone du même site : http://m.deridet.com les pages pèsent 10 fois moins et s'affichent beaucoup plus vite. Le fond est le même, la forme est simplifiée, mais qu'est ce qui est le plus important ? La forme ou le fond ? Je sais bien que par les temps qui courent la forme aurait tendance à l'emporter sur le fond. Mais on n'est pas obligé d'être d'accord.






Samedi 27 Décembre 2008

Lu 6688 fois


1.Posté par Francois le 29/12/2008 08:42
bonjour
Etant abonné SFR, j'ai l'option "wap illimité" (bon, c'est sur ... ce n'et pas du 3G !!!)
Cela me permet d'aller sur tous les sites web avec opera mini, et d'ouvrir certaine applications java comme gmail mobile pour consulter ma BAL, ou mobisms.
... tout cela pour 6 euros TTC par mois
pas rapide... mais vraiment pas cher

2.Posté par gwen le 27/01/2009 13:26
Dans la grde boutique front de mer de Saint denis ,j'ai été reçu comme une malpropre;aucun bonjour;on faisait comme si je n'existais pas;et qd j'ai eu le malheur de protester,je me suis faite engueler, comme une gamine par des jeunes incompétents et méprisants;et enfin qud j'ai eu le fil usb pour mon Nokia , quand je suis arrivée à la maison, je me suis aperçue qu'il ne correspondait pas ,alors qu'il l'avait essayé à l'arrière boutique(je faisais confiance...);j'ai écrit à SFR, jamais de réponse;mon fils, on mari et moi même sommes passés à orange.j'ai cru que j'étais à la poste ou aux impôts ou à france télécomm de l'ancien temps!!!! C'est en ne réagissant pas , que ce genre d'entreprise prenne les consommateurs pour des cons.

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique