WEB SIDE STORIES

« La force du collectif c’est qu’on n’est pas déprimé en même temps » [Geneviève Fontaine]




Un exemple de désinformation sur France 2 : la grippe A

La campagne de vaccination commence demain. France 2 s’est donc fendue d’un reportage sur la grippe A. Que j’ai pu voir sur Tv5 Monde en Thaïlande, ma connexion internet étant en panne.



Vous avez vu la facture ?
Vous avez vu la facture ?
Outre les banalités d’usage sur le sujet on a interviewé en direct un spécialiste, comme par hasard un des 10 % de médecins favorables au vaccin. Les 90 % de praticiens qui ont décidé de ne pas se faire vacciner n’ont pas eu droit a la parole.

Le « spécialiste » a eu le culot de dire que la vaccination était un grand succès aux Etat Unis mais sans préciser que ce n’est pas le même vaccin que chez nous. En effet aux Usa le vaccin est dépourvu du fameux adjuvant, celui qui justement pose problème chez nous.

De cet adjuvant il n’a évidemment jamais été question, dans le reportage.

Voila ce que l’on peut trouver comme « information » sur une grande chaine publique. Sur un sujet aussi important on ne donne que le point de vue du gouvernement et celui d’une minorité de médecins en occultant sciemment ce que 90 % des médecins pensent sur le sujet.

Sur le fait que le gouvernement a déjà dépensé des centaines de millions d’euros pour acheter assez de doses pour vacciner toute la population française, sur les conditions curieuses de cet énorme marche avec les industries pharmaceutiques (encore des gens qui peuvent remercier Sarkozy et l’appeler « mon frère » ) sur les risques du fameux adjuvant pour les femmes enceintes, sur l’efficacité réelle du Samiflu, sur les risques effectifs de pandémie, on ne nous a rien dit.

Moralité : sur n’importe quel sujet chaud ce n’est pas la télé qu’il faut regarder, c’est sur Internet qu’il faut aller.

Ce qu’au demeurant une bonne partie des français ont du faire puisqu’en majorité ils ne se feront pas vacciner. Sarkozy et son gouvernement auront donc dépensé, une nouvelle fois, des centaines de millions d’euros pour rien.

Sauf évidemment, pour le bonheur des industriels de la pharmacie. Ce qui manifestement est bien plus important que la santé des français.

Jeudi 12 Novembre 2009

Lu 2325 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique