WEB SIDE STORIES

« Le meilleur moyen de vivre ses rêves, c'est de se réveiller. » [Paul Valéry]




Trump peut il être destitué ?

L’historien Allan Lichtman est convaincu que Donald Trump n’ira pas jusqu’au terme de son mandat. Plus fort que les instituts de sondage, Allan Lichtman avait assuré que Donald Trump allait remporter l’élection présidentielle américaine face à Hillary …



Dessin de Dilem
Dessin de Dilem
Il existe une procédure spécifique aux USA, l'Impeachment. Elle ne peut être mise en oeuvre contre le président, ou des hauts fonctionnaires, pour des raisons politiques mais pour :



  • Trahison
  • Corruption
  • Tout autre crime et délit

Voir Impeachment sur Wikipedia


Je pense, comme le professeur Lichtman, un des rares à avoir prévu la victoire de Trump, que le nouveau président aura du mal à éviter cette procédure de destitution.

D'une part, parce qu'il a beaucoup d'ennemis dans son propre parti et bien sûr chez les démocrates. D'autre part, parce que c'est avant tout un homme d'affaires et que l'intégrité n'a jamais été sa marque de fabrique. Compte tenu des énormes avantages que sa position de président des USA va lui apporter, il lui sera difficile de résister très longtemps à la tentation de confondre ses intérêts et ceux de l'Amérique. S'il y arrivait, il faudrait aussi que ce soit le cas de sa famille, qu'il vient d'avoir la maladresse de nommer au sein de son gouvernement.

J'ajoute que la prise illégale d'intérêts ne sera rien à côté des problèmes qu'il posera au monde, dans ses futurs rapports avec la Russie, la Chine, les pays du Moyen Orient, les pays en voie de développement en général.

Trump a été très habile pour parvenir où il est actuellement. Mais, à la place qu'il occupe désormais tout sera beaucoup plus difficile et je doute fort qu'il ait la capacité d'aller au bout de son mandat.

En revanche, il y a fort à parier qu'il va lâcher la laisse à des mouvements ou des personnalités encore plus tordues que lui : les racistes, très virulents encore dans ce pays, les fascistes, les machistes, les anti avortements etc.

Ce qui ne manquera pas de provoquer des troubles violents avec la frange opposée de la population qui a pu sortir dans les dernières années des ghettos où elle était enfermée.

Pour avoir une idée de ce qui pourrait se passer, imaginez juste Le Pen, élue à la présidence, et laissant le champs libre à tous les groupuscules gravitant dans, ou autour du Front National. Avec les problèmes communautaristes que connait notre pays et la faiblesse actuelle évidente de nos responsables politiques, je vous laisse imaginer la suite.

Dites-vous bien qu'aux Etats-Unis ils auront les mêmes problèmes mais à une échelle incomparable avec la nôtre. Et avec des Américains tous armés jusqu'aux dents.

Je rappelle le principe de base de la loi de Murphy, souvent oublié : "Anything that can go wrong, will go wrong"

En Français : "Tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera nécessairement mal"

Samedi 19 Novembre 2016

Lu 390 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique