WEB SIDE STORIES

« Il faut essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple. » [Jacques Prévert]




Tout est bon dans la comm !

Le principal suspect est encerclé depuis plus de 24 heures. L'immeuble a été évacué. Dans n'importe quel pays du monde les forces de l’ordre seraient intervenues depuis longtemps. Pas en Sarkozye. A votre avis pourquoi ?



Tout est bon dans la comm !
L'argument officiel est : il ne faut pas abîmer le suspect et le faire parler.

Encore une fois on nous prend bien pour des cons.

Le suspect est isolé. Il affirme appartenir à al Qaida mais il est allé seul en Afghanistan et aucune organisation terroriste n'a l'air de vouloir le soutenir.

Alors pourquoi ? Pourquoi ce suspense, suivi heure par heure par beaucoup de français.

Juste pour la comm, coco !

Un tel évènement, plus il perdure et meilleur c'est pour la côte de Sarkozy, celle du sinistre Guéant, celle de la police etc.

Tant que cela va durer Sarkozy va pourvoir prendre la parole à tout moment (la patrie est en danger) et inonder les médias de déclarations martiales. Hollande peut aller se rhabiller. Tout ce qu'il peut faire c'est causer, mais c'est Sarkozy qui est aux manettes.

Le plus sale coup que pourrait lui faire le suspect serait de se suicider. Mais comme il a compris, lui, que Sarkozy tient à ce que cela dure le plus longtemps possible, la plaisanterie peut s'éterniser. A la rigueur, si le suspect peut tenir plusieurs tenir psychologiquement plusieurs jours (pour les vivres on lui en donnera, on est humain quoi ) on pourrait aller comme cela jusqu'à la veille des présidentielles.

Sarko aura multiplié par X son temps de parole, il sera passé pour une homme à poigne mais humain, les médias auront eu tout le temps de peaufiner à longueur de journée un panégyrique flatteur du Zorro qui nous gouverne, et sa côte pourra tranquillement remonter. Les autres candidats auront été réduits à l'état d'ectoplasmes. Les médias auront rempli leurs caisses, et le (sale) tour sera joué.

Je fantasme ? Rappelez vous 2007 et l'affaire Belvoise, ce petit vieux tabassé devant la France entière qui a rendu un fier service au candidat Sarkozy.

Je ne suis pas un spécialiste de la comm, mais je n'ai pas besoin de prendre des cours pour comprendre la magistrale embrouille de Sarkozy et ses communicants, pour une fois pas vaseux.

Quant aux français qui assistent incrédules à ce magistral tout de passe-passe, s'ils ne comprennent pas, vite, ce qui se trame en ce moment sous leurs yeux ils auront bien mérité de subir cinq années supplémentaires de Sarkozy.

Et croyez moi, 10 ans de Sarkozy, pour certains, toujours les mêmes, ça va être très dur.

Addendum

Après plus de trente heures et deux tentatives ratées le Raid a abattu le terroriste.

En fait, c’est le terroriste qui a attaqué les forces de l’ordre. Il a voulu mourir les armes à la main (Cf le témoignage du patron du Raid qui n’avait jamais vu cela)

Dans un tel cas les forces de l’ordre ne pouvaient rien faire d’autre que l’abattre. Et la consigne de Sarkozy : on attend qu’il craque, est tombée d’elle-même.

N'en déplaise à Sarkozy il se trouve que les terroristes, et celui-là en particulier, sont beaucoup plus difficiles à manipuler que les députés ou les journalistes. Et surtout moins prévisibles.

Résultats : le plan comm de Sarkozy et de son équipe de bras cassés est tombé à l’eau. Un terroriste islamiste isolé a, pour l’opinion, tenu tête à toute une armée pendant plus de 30 heures. Tout le monde se demande encore pourquoi on n'est pas intervenu plus tôt.

Ce qui n’est pas bon pour la réputation du Raid que Sarkozy préfère au GIGN parce que la police est plus facile à manier que la gendarmerie. En effet, les gendarmes n’aiment pas beaucoup Sarkozy. Ce qui explique que Sarkozy les déteste, et préfère utiliser le Raid.

Malgré tout, cette opération a quand même fait gagner deux points dans les sondages à Sarkozy. Ce qui prouve, s’il en était besoin, que le plan comm n’était pas stupide.

Après cela l’ignoble Copé, celui qui n’a honte de rien, surtout pas des piscines douteuses, peut accuser la gauche d’instrumentaliser le terrorisme…

« La politique est le premier des arts et le dernier des métiers. » Voltaire





Ainsi font, font, font... Les petites marionnettes.
Ainsi font, font, font... Les petites marionnettes.

Jeudi 22 Mars 2012

Lu 850 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique