WEB SIDE STORIES

« Le meilleur moyen de vivre ses rêves, c'est de se réveiller. » [Paul Valéry]




Sans lendemain

Ce film d’animation porte un regard pessimiste mais très réaliste sur l’avenir de notre planète. Un de plus ? Certes, mais celui-ci fait vraiment peur.



A 11 h il y a une bactérie. A 12h02 toutes les bouteilles sont pleines.
A 11 h il y a une bactérie. A 12h02 toutes les bouteilles sont pleines.
Ce petit film d’animation très percutant et très bien réalisé nous fait nous interroger sur notre mode d’exploitation des énergies fossiles, des ressources naturelles ainsi que de ses conséquences sur notre planète. Cette vidéo qui ne vous laissera pas insensible dresse un bilan assez pessimiste de notre écosystème !« Sans Lendemain » est le film d’animation que nous vous proposons de découvrir aujourd’hui.

Réalisé par Dermot O’ Connor et produit par Incubate Pictures, il aborde de façon très intelligible toute une série de problématiques liées à la croissance de notre système économique. Le réalisateur américain Dermot O’ Connor analyse de façon très pointue notre façon de consommer et synthétise les données sur les conséquences énergétiques.Déplétion des combustibles fossiles et des autres ressources non renouvelables, destruction de l’environnement et de la biodiversité, problème de la surpopulation et de la nourriture, sans oublier l’absurdité de notre système économique… Tout est passé au crible pendant 35 minutes. Un excellent outil d’information qui fait froid dans le dos !

Source : soocurious.com/fr



Le film finit sur un "happy end" auquel il est difficile de croire, à savoir un retour obligé à ce que d'aucuns considéreront comme un âge de pierre par rapport à ce que nous connaissons maintenant.

Ce film s'intitule "Sans lendemain" et le happy end final n'y changera rien. Il démontre clairement que toutes les solutions "alternatives" atténueront peut être la chute, mais ne suffiront pas à rétablir l'équilibre. Seul un changement radical de mode de vie de toute l'humanité en même temps (?) pourra, peut être, constituer une solution, qui sera de toute façon temporaire, vu l'ampleur des dégâts.

Mais il est clair que pour l'instant, ni les gouvernements ni les gouvernés, en dépit des multiples alertes lancées depuis des décennies, ne sont prêts en aucune façon à assumer de tels changement.


Mercredi 12 Août 2015

Lu 990 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique