WEB SIDE STORIES

« La force du collectif c’est qu’on n’est pas déprimé en même temps » [Geneviève Fontaine]




Qui est à l'origine du sida ? La médecine coloniale des années 60 !

Les origines du sida sont africaines, certes, et ont pour origine les singes, absolument. Mais par quel canal le VIS, ancêtre du virus chez les singes, a-t-il été transmis aux hommes, pour devenir le VIH ? Pas pas des chasseurs comme on aime à le répéter souvent. Pas par les africains, comme on aime à le penser chez les racistes blancs, mais par un "bon" docteur, très blanc en l’occurrence, qui vaccina, à tour de bras, un million de "cobayes" africains ( l'époque c'était politiquement correct) contre la poliomyélite.



Qui est à l'origine du sida ? La médecine coloniale des années 60 !
A ce jour le sida a fait 26 millions de morts et 40 millions de personnes sont infectées. L'épidémie a commencé dans les années 80. Depuis l'apparition de la maladie, le Sida a fait plus de 25 millions de morts et 60 millions ont été contaminés.  La communauté scientifique s'accorde sur le fait que le SIDA est apparu sur le continent africain vers 1959. En effet, cette année-là, 2000 prises de sang avaient été effectuées sur des Congolais. Des dizaines d'années après, un scientifique a eu l'idée de tester ces sérums : il y a trouvé un sérum séropositif. Il s'agissait d'un prélèvement effectué à Kinshasa, au Congo, en 1959, soit 20 ans avant le début de l'épidémie.
 
Le VIH a été identifié en 1983. Il est la forme humaine du VIS (virus d'immuno-déficience du singe). La thèse officielle quant aux origines du SIDA est la théorie du chasseur : un chasseur de singes aurait était infecté par accident. Mais les Africains chassent et mangent des chimpanzés depuis la nuit des temps… Comment expliquer alors que le virus n'ait jamais été transmis à l'homme auparavant ?
 
Il existe une autre théorie, très argumentée, dont la communauté scientifique refuse d'entendre parler : le Sida serait le résultat accidentel d'expérimentations médicales à grande échelle sur des Congolais, dans les années 1950… 

Source : Agoravox.fr

N.D.L.R
 
En fait c'est le vaccin contre la poliomyélite qui serait responsable de l'apparition du sida, en Afrique, à la fin des années 50.  Pourquoi ? Parce que ce vaccin est élaboré à partir de reins de singe.
 
Et voilà comment le virus est passé du singe à l'homme.  Si vous ajoutez à cela l'ambition effrénée d'une sommité de la médecine, un certain Koprowski, qui a certes contribué à éradiquer la polio, mais qui également, par ses expériences à grande échelle sur des cobayes africains est certainement à l'origine de la propagation du virus du sida.
 
Les preuves :
 
  • Si on observe la carte de propagation du sida en Afrique dans les années 50/60, elle correspond quasi exactement à celle des vaccinations effectuées par le bon docteur. 
  • 60 ans plus tard, Koprowski, très riche et toujours vivant, nie absolument avoir procédé dans son laboratoire de Léopoldville à des cultures du vaccin contre la polio sur des tissus de chimpanzés de cette région. Alors que de nombreux témoignages de personnes ayant travaillé pour lui, et encore vivantes, attestent du contraire.
  • Un journaliste Edward Hooper, auteur du livre "The river" a passé sa vie à accumuler des preuves sur cette lamentable affaire d'ambition et de fric, baignant dans le racisme politiquement correct des années précédant la décolonisation en Afrique.
 
Le pire c'est qu'aujourd'hui encore, alors qu'il existe désormais des produits de synthèse, on utlise toujours les singes pour fabriquer le vaccin anti polio ! Pourquoi ? Parce que c'est moins cher...
 
Ce qui est grave dans cette histoire ce n'est pas tant que la médecine ait fait des erreurs, encore que celle-ci soit gravissime, mais c'est qu'elle refuse obstinément de reconnaitre ses erreurs. Il a fallu que ce soit un journaliste qui se batte toute sa vie pour faire connaitre la vérité. Très peu de médecins se sont élevés contre cette infamie, et on a tout fait pour qu’on ne les écoute pas. Aujourd'hui encore ce sujet est tabou.
 
Ce qui fait que cette énorme "bavure" pourra encore se reproduire, et peut être de façon plus grave encore.
 
A regarder absolument la vidéo d'une heure et demie que vous trouverez ici  

C'est beaucoup moins fun que le dernier blockbuster, mais c'est beaucoup plus instructif.

 
A voir aussi cette petite vidéo, extraite du film plutôt iconoclaste sur le sida "House of Numbers", où le professeur Montagnier, sommité en ce domaine s’il en est, nous rappelle que le virus V.I.H, qu'il fut le premier à isoler en 1983, est avant tout un syndrome immuno-déficitaire acquis.

Cela signifie que la meilleure façon de se préserver du virus c'est de tout faire pour conserver son immunité naturelle contre ce virus, et les autres. Par une alimentation équilibrée, une hygiène sexuelle irréprochable, et une hygiène de vie qui le serait pas moins.
 
Ce qui est expliquerait que tous les peuples, et tous les individus, ne sont pas égaux devant ce virus. En Afrique dans les années 50-60 les conditions de vie et d'hygiène étaient certes loin d'être irréprochables. Ce qui explique que le virus du sida a pu, et peut encore, s'y développer plus facilement qu'ailleurs.

Cliquez ici pour voir la vidéo 

Mercredi 22 Juin 2011

Lu 2373 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique