WEB SIDE STORIES

« La force du collectif c’est qu’on n’est pas déprimé en même temps » [Geneviève Fontaine]




Quand Fillon ajoute l'insulte à l'abjection

François Fillon a déclaré , je cite, "qu'il ne parvient pas à mettre de l'argent de côté"



Ce que cela m'inspire


M. Fillon sait-il que l'on n'est pas obligé de vivre dans un "manoir" (= château en langue de bois) ? Je l'informe qu'Il existe des possibilités bien moins onéreuses de se loger. C'est même le cas de 99,99% de la population française.

M. Fillon sait-il que l'on peut très bien s'habiller pour beaucoup moins que 6000 euros pour un simple costume ? Surtout quand c'est juste pour aller travailler.

M. Fillon sait-il que des millions de femmes françaises aident leur mari sans réclamer de salaire ?

M. Fillon sait-il que des millions de français aident leurs enfants sans jamais exiger d'être remboursés ?

M. Fillon sait-il que la plupart des français, à l'exception de ceux qui voteront pour lui, ont encore quelques principes moraux et sont véritablement scandalisés par ses errements.

A l'évidence, car il est tout sauf un imbécile, il sait tout cela mais n'en tient aucun compte. Comme Chirac en son temps, ça lui en touche une, sans faire bouger l'autre.

Il est l'exemple même, comme M. Cahuzac démasqué récemment, de l'abjection à laquelle peut conduire la politique quand elle s'affranchit de la morale.

La satisfaction des honnêtes citoyens après cette lamentable histoire sera que M. Fillon, qui vécut jusqu'à présent comme un nabab, finira comme un paria.

Que personne ne regrettera, surtout pas sa famille.


Lire l'article ici :


Lundi 3 Avril 2017

Lu 670 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique