WEB SIDE STORIES

« Le meilleur moyen de vivre ses rêves, c'est de se réveiller. » [Paul Valéry]




Mon PDA et moi

Un ami m’a prêté récemment un PDA de type Pocket Pc. Je l’ai testé pendant quelques jours et le verdict fut sans appel : j’ai revendu mon SonyEricsson P800 et j’ai immédiatement acheté un IPAQ 4150 !

Avantages du PDA par rapport au P800 :

L’écran est fantastique et à côté celui du P800 ne tient pas la comparaison

Le système d’exploitation du POcket Pc à savoir Windows mobile 2003 est maintenant tout à fait au point et permet au PDA de ressembler de plus en plus à un vrai ordinateur !



Mon PDA  et moi
Mon PDa est doté de la Wifi ce qui me permet de surfer sur Internet, avec les images et pour rien de plus que mon abonnement Adsl. A condition bien entendu de rester à proximité de mon point d’accès Wifi de la maison ou du bureau.

Je passe en ce moment mes vacances de Noël chez mon fils en métropole, qui dispose de l’Adsl et surtout d’une Livebox, ce qui me permet de surfer sur mon PDA pendant que fiston « chate » adonf sur le Net avec ses copains. J’ai branché sans problème deux ordinateurs plus mon Pda sur la borne Wifi de la Livebox.

Il est bien agréable de pouvoir surfer partout dans la maison (à deux mégabits, en attendant mieux) sur le confortable et magnifique écran de son Pda.

Par ailleurs j’ai acheté un étui ceinture pour mon IPAQ ce qui me permet de l’avoir en permanence sur moi et donc de profiter en permanence de ses possibilités à savoir :

Noter un rendez-vous (avec alarme)
Chercher un contact
Créer ou retrouver une note
Inscrire une tâche à faire
Entrer une dépense (ou plus rarement une recette) dans mon logiciel de gestion de cartes bancaires.
Ecouter mes fichiers audio Mp3 ou Mwa
Effectuer un calcul sur la calculatrice
Consulter un fichier Word, Excel ou Pdf transféré de mon ordinateur de bureau.
Regarder un diaporama de mes dernières photos de vacances
Consulter les dernières nouvelles glanées grâce à Avantgo sur mes sites Internet préféres.
Passer un coup de fil sur Skype (version Pocket Pc) gratuit vers un ordinateur, payant mais pas cher vers n’importe quel téléphone (Skypout)

Inconvénient du PDA par rapport à mon P800

L’Ipaq 4150 n’est pas un PDA phone ! Il ne fait donc pas fonction de téléphone. Pour un PDa phone il faut compter deux fois plus cher environ. En gros 800 ou 900 euros alors que pour 400 euros vous aurez un excellent PDA. C’est vous qui voyez ! En ce qui me concerne j’ai constaté avec mon P800 que l’application que j’utilisais le moins c’était… le téléphone. En effet, je suis plutôt branché, mais certainement pas téléphone.

Cela doit venir de mon métier de fonctionnaire. En effet dans ma profession si je veux obtenir quelque chose il faut impérativement passer par le fax, et surtout pas par téléphone. D’abord il est rare qu’un fonctionnaire obtempère après un simple coup de fil. Ensuite il n’y a aucune trace d’un coup de fil, ce qui n’est pas le cas d’un fax. Et l’administration sans les traces, ce n’est plus l’administration !

Enfin pour ce qui est des rapports humains je n’ai jamais apprécié particulièrement le téléphone. C’est très pratique pour dire quelque chose de précis, mais pour les rapports humains ce n’est pas ma tasse de thé. En effet, de la même façon que je n’aime pas les gens qui ne me regardent pas quand je leur parle, je n’aime pas ne pas voir la personne à qui je m’adresse.

J’ai donc acheté un téléphone portable le plus petit possible, et j’attends patiemment que les prix des PDA phone baissent pour remplacer deux appareils par un seul. Ce qui ne saurait tarder, voyez sur ce site, la présentation de l’Anextek qui coûte entre 400 et 500 euros.

Il me semble évident, d’ores et déjà, que les PDA phone sont promis à un très grand avenir. Le seul problème qui subsiste encore avec ces merveilleuses petites machines c’est la saisie des données. A cet égard j’ai acheté le logiciel Tengo pour Pocket Pc qui apporte une solution intéressante à ce problème récurrent. En effet il combine les avantages du système, bien connu sur les mobiles, qui permet de reconnaître les mots grâce au dictionnaire intégré après la frappe de quelques touches, avec la faculté de mémoriser tous les mots qu’il ne connaît pas, après une seul frappe.

Ce qui permet de taper vraiment très vite mais nécessite une certaine accoutumance car ce que l’on tape ne correspond pas à ce que l’on écrit. Ce qui explique que certaines personnes n’ont jamais pu se faire au système T9 ou autre, pourtant très répandu sur les téléphones mobiles, et préfèrent adopter un sabir soit disant chébran, autrement appelé Texto, qui ferait se retourner dans leurs tombes notre cher Larousse et tous les défunts amoureux de la langue française.

Sans prétendre jouer les vieux schnocks, une langue c’est certes ce qui permet à certains individus de se distinguer des autres, mais ce soit être aussi ce qui rassemble le plus possible les habitants d’un même territoire, et si possible pas au niveau le plus bas !

Je suis désolé mais quand je vois le niveau orthographique actuel des forums de discussions, et ce n’est qu’un exemple, j’incline à penser que le « langage » texto ne va pas contribuer à arranger les choses.

Mais je m’égare. Après tout on peut très bien communiquer avec de simples onomatopées. Regardez nos plus lointains ancêtres… Tout n’est jamais qu’un éternel recommencement. Bon courage quand même.







Dimanche 16 Janvier 2005

Lu 2818 fois

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique