WEB SIDE STORIES

« La force du collectif c’est qu’on n’est pas déprimé en même temps » [Geneviève Fontaine]




Mon Galaxy Nexus : mise à jour

Comme vous le savez si vous suivez mes aventures j'utilise des ordiphones (nom officiel de ce que tout le monde appelle Smartphone) depuis plus de 10 ans. Je rappelle à l'attention des jeunes générations que ces appareils, connectés à Internet,existaient bien avant l'apparition de l'iPhone. En fait, j'en suis, si je ne me trompe, à mon 15e ordiphone (dont un iPhone 3GS revendu depuis longtemps) mon dernier ordiphone porte le doux nom de Samsung Galaxy Nexus et il répond merveilleusement à toutes mes attentes.



Mon Galaxy Nexus : mise à jour

Pourquoi un Nexus et pas, tant qu'à faire, un Galaxy S3, le top, si l'on en croit les gazettes spécialisées ?

 

Tout simplement parce que le Nexus, s'il est un tout petit peu en dessous en matière de spécifications techniques (processeur 1,2 MHz au lieu de 1,4 pour le S3, processeur double coeur au lieu de processeur 4 coeurs) présente l'énorme avantage d'être le navire-amiral des ordiphones proposés par Google lui-même. Ce qui veut dire, en pratique, que bien que construit par Samsung il n'a pas de sur-couche logicielle Samsung et sera donc mis à jour, pour ce qui est du système d'exploitation (Android 4) très rapidement. C'est-à-dire, bien avant le S3 ! En effet, les surcouches logicielles apportées par les constructeurs au système d'exploitation original (ici, Android 4.0) présentent l'inconvénient majeur lorsque le concepteur met à jour l'O.S) d'imposer des efforts considérables aux constructeurs pour mettre à jour sur leur machine l'O.S et leurs propres rajouts. Ce qui, c'est prouvé à l'usage, entraîne des délais supplémentaires parfois considérables. j'ai procédé auparavant des ordiphone de marque HTC et je peux vous dire qu'il faut attendre très longtemps, voire trop longtemps, les mises à jour.

 

Or, justement, en ce qui concerne Android, la version 4.0, fournie avec le S3 et le Nexus, et maintenant la version 4.1 (Jelly Bean) propose des améliorations considérables par rapport aux versions antérieures. Il n'y a rien de plus pénible que de disposer d'un ordiphone haut de gamme dont la version logicielle remonte aux calendes grecques.

 

Avec le Nexus je n'aurais pas tous ces problèmes. De fait, après avoir quitté le marchand, j'avais déjà la version 4.01 qui m'attendait et je dispose déjà, en Thaïlande, de la version 4.04, en attendant la version 4.1, qui ne saurait tarder. Pour résumer, cela signifie qu'il y a déjà eu cinq améliorations depuis la sortie de la version initiale de Android 4.0.

 

C'est-à-dire qu'avec mon Nexus, dans un pays où les mises à jour n'arrivent jamais rapidement : la Thaïlande, j'ai pu déjà bénéficier de quatre mises à jour sur les cinq existantes. Pour prendre un seul exemple, dans la version originale Android 4.0 il y avait un problème de son un peu faiblard. Ce problème a été corrigé dans la version 4.2. autrement dit, si Android version 4 existe maintenant sur de nombreuses machines et chez de nombreux constructeurs, je suis persuadé qu'à l'heure actuelle peu d'utilisateurs bénéficient d'un son correct sur leur Nexus. D'où l'intérêt de traiter directement avec le Bon Dieu plutôt qu'avec ses saints, comme disait ma grand-mère, dont malheureusement les voeux sont maintenant exaucés.
 

J'ajoute que le Nexus, en Thaïlande où je l'ai acheté (version internationale comprenant donc la langue française) coûte 5000 bahts de moins que le S3, soit au cours du jour 130 euros, soit presque un tiers du prix total en moins.

 

Je possédais auparavant un Galaxy S Plus avec Android 2.3. J'en étais satisfait, mais la comparaison avec le Nexus et évidemment tout à l'avantage du dernier. Si le processeur double coeur y est pour quelque chose il faut bien noter que la version 4 d'Androïd contribue largement à booster considérablement cette machine.

 

Les qualités du Nexus
 

  • Un écran exceptionnel (4,65 pouces) HD avec Amoled Plus, 1280x720
  • Rapidité et fluidité exceptionnelles de l'interface tactile et du processeur
  • La possibilité maintenant de créer des dossiers simplement en déposant une icône sur une autre
  • Accès en permanence à l'historique de toutes les applications lancées avec possibilité de les effacer de la mémoire juste en les faisant glisser
  • Un lanceur d'application tout à fait satisfaisant qui vous évite d'en installer un autre, généralement payant
  • Une gestion de la mémoire excellente, en dépit du fait qu'il n'y a pas de possibilité sur le Nexus d'installer une carte SD supplémentaire. bien que j'ai l'habitude de lancer beaucoup d'application en même temps,et pas des moindres, je n'ai encore jamais vu mon Nexus planter. Espace de stockage 16 Giga, RAM : 1 Giga.
  • Flash, obturateur ultrarapide permettant le mode rafale, stabilisateur en mode vidéo (ce qui n'est pas du luxe sur des machines aussi légères (135 g) Enregistrement vidéo en mode HD 1080 p. Prêt pour la 4G, ça va de soi.
  • N. F. C (technologie sans contact ) GPS, Gyroscope, boussole, baromètre.
  • La reconnaissance vocale, sur Android en général et avec la version quatre en particulier, est devenue tout à fait opérationnelle. Je ne tape pratiquement plus jamais sur mon Nexus, je lui parle ! Pour les SMS et les textes courts la reconnaissance vocale en français de Google et maintenant tout à fait performante. Si je me sers encore du clavier pour rectifier certains noms propres ou certaines confusions bien compréhensibles du logiciel, j'utilise désormais beaucoup plus la voix que le clavier sur mon Nexus. Cerise sur le gâteau : la prochaine version 4.1 d'Androïd intègrera la reconnaissance vocale sur l'ordiphone directement, et non plus sur le Cloud, c'est-à-dire sur les ordinateurs de Google. Google Now fera également son apparition, qui est à Siri, la principale nouveauté de l'iPhone 4S, ce que Mozart est à Richard Clayderman.
 

Les défauts du Nexus

 

Ils n'ont rien de rédhibitoire, mais ils existent néanmoins :

 

  • Comme toujours, la batterie (1750 mAh) n'est pas adaptée à la puissance du processeur. si vous avez une utilisation de base vous tiendrez une journée facilement. Si, comme moi, vous tirez beaucoup sur la machine vous aurez du mal à tenir 24 heures. À moins de faire ce que je fais régulièrement désormais, c'est-à-dire, couper systématiquement le Wifi, le Bluetooth et éventuellement les mises à jour en tâche de fond, quand vous ne vous servez pas de la machine. Très efficace, mais il faut y penser.
  • En dépit de la mise à jour susmentionnée, le son est toujours un peu faiblard. Avec les enceintes extérieures évidemment. Avec un casque il n'y a pas de problème. Toutefois, j'ai dégoté sur Internet un super programme Volume Plus qui pallie très efficacement ce problème, sur le Nexus et, last but not least, sur toutes les machines Android ! On le trouve sur l'Androïd Market, appelé maintenant Play Store, mais si vous voulez disposer de la dernière version il faut s'inscrire au forum dédié, à cette adresse :[http://androidaudiohacks.com/forum/index.php]urlblank:http://androidaudiohacks.com
  • Le Nexus à une forme incurvée très design et très caractéristique, mais qui présente un inconvénient notable, à savoir que l'objet a tendance à vous glisser des mains. J'ai donc rapidement acheté, en attendant de trouver une housse cuir dédiée, une coque plastique lavable et d'une couleur agréable, pour faire face a ce problème. Le Nexus ne glisse plus et s'il tombe il y a de bonnes chances qu'il s'en tire sans trop de bobos.
  • À propos de bobos j'ai lu un test récemment sur Internet confrontant un iPhone 4S est un Nexus à l'élément liquide. Il n'y a pas photo ; l'iPhone se noie irrémédiablement très vite alors que le Nexus nage encore. Ce n'est évidemment pas une raison pour se baigner avec votre Nexus mais cela signifie qu'il est capable de résister à une immersion, si elle ne se prolonge pas trop.
  • En ce qui concerne la reconnaissance faciale dont Samsung est très fier, c'est juste un gadget, car ce n'est pas fiable du tout. En effet, une photo de vous suffira à débloquer votre Nexus ! Sur le S3 ils ont amélioré le procédé, il faut maintenant cligner de l'oeil (!) Ce qui ne résout aucunement l'utilisation de votre Nexus le soir et/où dans les endroits sombres. Dans ce cas, un bon vieux PIN suffira.



Conclusion
 

Le Galaxy Nexus est un ordiphone exceptionnel qui présente l'avantage d'avoir un prix sans abonnement pas trop rédhibitoire. Je rappelle à cet égard que les achats de machines coûteuses à bas prix, mais avec des contrats léonins de 24 mois ne constituent pas vraiment une bonne affaire. Non seulement c'est très cher, mais de plus c'est la croix et la bannière pour annuler ce type de contrat. Mieux vaut carrément contracter un crédit par ailleurs, c'est moins cher (si vous n'allez pas n'importe où) et c'est plus facile.

 

Le Nexus est aussi agréable à utiliser qu'a regarder. Posez juste à côté un iPhone 4S, allumez les deux appareils, et vous n'aurez plus envie d'acheter un iPhone. De plus, avec Android 4, du point de vue des performances et de la convivialité, la barre est désormais placée très haut pour… L'iPhone 5.

Copie d'écran de mon Nexus


Mon Galaxy Nexus : mise à jour
Mise à jour 11/09/12

Tout est dans l'image ci-dessus. Dans  l'île minuscule du golfe de Thaïlande où je coule une retraite pas toujours paisible mais toujours agréable j'ai reçu hier 11 septembre, par O.T.A (Over the air) c'est-à-dire directement sur mon Galaxy Nexus, sans passer par l'usine à gaz que constitue le logiciel de mise à jour Kies de chez Samsung, la version Jelly Bean (4.1.1) d'Android !

J'en connais beaucoup qui vont être vert. Particulièrement ceux qui ont acheté, à prix fort, l'un des tout derniers ordiphone haut de gamme sous Android de Samsung, j'ai nommé le Galaxy S3 qui, si je ne m'abuse, est toujours bloqué à la version 4.0, dite Ice Cream Sandwich.
 
Comme s'accordent à le dire tous les spécialistes la toute dernière version d'Androïd, 4.1.1, est la plus performante parmi toutes celles qui sont apparues depuis l'apparition d'Android sur le marché des ordiphone. Y compris la version 4.0, Ice Cream.Sandwich, qui constitue déjà une vraie révolution, mais qui avec la version 4.1 est devenue le système d'exploitation pour ordiphone le plus rapide, le plus fluide, et le plus abouti du marché. A côté d Nexus et du S3 l'iPhone est devenu un joujou pour dummy fortuné, mais franchement vintage, pour parler comme les djeuns.
 
Je sais bien que l'iPhone 5 est censé sortir aujourd'hui.

C'est même la raison pour laquelle l'arrivée de Jelly Bean, quasiment le même jour sur mon Nexus, m'a fait sourire. À mon avis, cette date n'avait rien de fortuit. Merci Apple ! 

N.B

On doit dire, depuis 2009, ordiphone et non smartphone. Je sais bien que c'est beaucoup moins "smart" et qu'ordiphone ça fait un peu vieux con, mais ne voyait pas la une lubie d'un vieillard attardé mais une recommandation officielle N.B

On doit dire, depuis 2009, ordiphone et non smartphone. Je sais bien que c'est beaucoup moins "smart" et qu'ordiphone ça fait un peu vieux con, mais ne voyez pas là une lubie de vieillard attardé mais une recommandation officielle de la Commission générale de terminologie et de néologie, dont les travaux ont été publiés au Journal officiel du 27 décembre 2009.

Avec le Nexus je dois en être à mon 15ème ordiphone !

[Voir ici mon premier article sur ce sujet, qui date de 2003]urlblank:http://www.deridet.com/Un-ordinateur-dans-un-telephone_a123.html , qui s'intitulait : Un ordinateur dans un téléphone. 

Autrement dit... un ordiphone.

Si vous avez du temps à perdre je vous conseille de lire ce quon pouvait déjà faire avec un ordiphone, en 2003, et sous GPRS (9 kbits/sec)

En 2005 j'écrivais déjà [dans cet article]urlblank:http://www.deridet.com/Mon-PDA-et-moi_a275.html  : 

"Il me semble évident, d’ores et déjà, que les PDA phone sont promis à un très grand avenir. Le seul problème qui subsiste encore avec ces merveilleuses petites machines c’est la saisie des données. "

Nous sommes en 2012 et mes voeux sont exaucés car, désormais, sur toutes les machines Android, du Galaxy Pocket au Galaxy Nexus, la reconnaissance vocale made in Google a fait de tels progrès que l'on n'a pratiquement plus besoin de se servir du clavier à part quand on bafouille ou quand on utilise des noms propres exotiques. Je passe tous mes SMS avec la reconnaissance vocale. De plus, avec Jelly Bean, je n'ai même plus besoin d'être en connexion !  si j'y

Les utilisateurs de Siri, principale nouveauté, je le rappelle, du défunt iPhone 4S, peuvent pleurer leur race...

 


Mercredi 12 Septembre 2012

Lu 2451 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique