WEB SIDE STORIES

« Le meilleur moyen de vivre ses rêves, c'est de se réveiller. » [Paul Valéry]




Macron est il le candidat de la finance ?

Par "Osons causer", la chaîne Youtube qui décoiffe.



Question à 200 milliards d'euros : ce candidat qui s'affirme ni de gauche, ni de droite (!) étant désormais pour 5 ans notre président, pensez vous qu'il va changer ?

Ou pour le formuler autrement : pensez-vous que ceux qui l'ont aidé à accéder à la magistrature suprême vont lui laisser la moindre chance de pratiquer une politique qui pourrait ressembler, même de loin, à une politique de gauche ?

Je vous laisse réfléchir là-dessus.

En ce qui me concerne, comme je ne crois pas aux soucoupes volantes, ma religion est faite depuis longtemps déjà et je m'étonne qu'on puisse encore avoir des doutes à cet égard.

Mitterrand et Hollande, on ne les avait pas vu venir. En 1981, tout le monde y croyait. En 2012, on était déjà moins nombreux,mais on pouvait encore, avant l'élection, avoir droit à l'erreur.

Mais Macron ????

Tous ceux qui dans les années à venir ne vont pas manquer d'être déçus, le mot sera faible, par Macron, ne pourront vraiment s'en prendre qu'à eux-mêmes.

Le problème de notre époque c'est la faillite de l'éducation. Les gens ne connaissent plus la différence entre la gauche et la droite. Beaucoup vont même jusqu'à croire ceux qui clament partout que cette différence n'existe plus, alors même qu'eux connaissent parfaitement la différence. Les gens, comme aime le dire Mélenchon, ne connaissent plus les sens des mots.

J’ai ma théorie à cet égard : je pense que cela est dû à ces décades de publicité abrutissante qui ont progressivement ôté tout sens critique à ceux qui la subissent. Cela s'aggrave encore maintenant avec les neurosciences qui se sont emparés de cet outil pour asservir encore plus ceux qui subissent passivement la publicité depuis leur berceau. Et qui ne ne rendent même plus compte des dégâts que leur cerveau a subi.

Personnellement, j’ai eu la chance de naître avant le règne de la publicité. Depuis toujours je suis publiphobe, et je continue à me battre contre la publicité tous les jours. Je n’ai plus de télé depuis des années, je ne laisse pas passer la pub sur mon smartphone ou sur mon ordinateur, j’ai entraîné mon esprit à ne plus jamais regarder les pubs qui infestent notre vie de tous les jours. Mon œil les voit, mais mon esprit refuse de les décoder. Et ça marche ! La preuve, ce site Internet où le moins qu’on puisse dire est que je ne suis pas assidu des sentiers battus. Mais revenons à nos très chers présidents, au sens pécuniaire s’entend.

Hollande, avant son, élection avait déclaré qu'il allait s'attaquer à la finance. Je pense qu'à ce moment là, il pensait ce qu'il disait. Arrivé au pouvoir, il est très vite rentré dans l'ordre et a viré carrément de bord, comme Mitterrand, pour tenter de mettre en place un socialisme de droite. D'où la faillite de son quinquennat, parce qu'un socialisme de droite, ce n'est pas possible.

Macron est bien pire que Hollande car il a trompé délibérément les français en se proclamant ni de droite, ni de gauche. Lui, va tenter de mettre en place dans notre pays, qui résiste depuis des décennies à ses sirènes, un libéralisme franchement de droite, à l'américaine, son modèle de prédilection. Autrement dit, Macron était franchement de droite avant son élection, il a été propulsé au pouvoir par la grande finance internationale, il va passer son quinquennat à mettre en place une politique de droite en faisant tout pour pour faire croire qu'elle est de gauche.

Va-t-il réussir ce pari ? L'homme est très habile à cacher son jeu, il l'a parfaitement démontré jusqu'à présent. Comme toujours, tout dépendra de la réaction des français.

S'ils sont toujours des veaux, comme disait à l'époque le général De Gaulle, la France deviendra un pays libéral à la mode américaine, allemande ou anglaise. Avec une très petite minorité qui se goinfre et une grande majorité qui crèvent à petit feu.

Si les français ouvrent (enfin) les yeux, s'ils arrivent de nouveau à retrouver un minimum de sens politique, alors Macron et ceux qui sont derrière lui auront un gros problème et la France une petite chance de faire entendre une voix discordante au sein de toutes ces nations "libéralisées".

Très franchement, quand je vois la façon dont les français, une fois de plus, ce sont grossièrement fait rouler dans la farine, j'ai peu d'espoir que la "troisième voie" (ni ultra-libérale, ni soviétique) vienne jamais de notre pays.

Cliquez sur l'image ci-dessous,


Samedi 13 Mai 2017

Lu 351 fois

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique