WEB SIDE STORIES

« Tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera nécessairement mal » Edward A. Murphy Jr




Les histoires de la semaine



Les voies du seigneur sont impénétrables
 
Un curé qui se promène dans la nature est pris dans des sables mouvants. Alors qu'il s'enfonce jusqu'aux chevilles, un camion de pompiers passe par là :

- Vous avez besoin d'aide ?

- Ce n'est pas nécessaire, le seigneur me viendra en aide !

Alors que le curé s'enfonce jusqu'à la ceinture, le camion repasse et les pompiers lui reposent la question :

- Vous avez besoin d'aide ?

- Ce n'est pas nécessaire, le seigneur me viendra en aide !

Lorsque le curé n'a plus que la tête en dehors des sables, les pompiers passent une troisième fois :

- Vous n'avez toujours pas besoin d'aide ?

- Ce n'est pas nécessaire, le seigneur me viendra en aide !

Alors le curé s'enfonce complètement et lorsqu'il arrive au paradis, il dit au Seigneur :

- Je suis vraiment déçu, je pensais vraiment que vous me viendriez en aide !
Et le seigneur lui répond :

- Je t'ai envoyé trois fois les pompiers, je vois pas ce que je pouvais faire de plus !


Ah, l'amour !

C'est un couple qui fête ses 50 ans de mariage...

L'homme dit à sa femme :

- Après autant de temps passé ensemble, tu peux m'avouer si tu m'as trompé...

Sa femme hésitante lui dit :

- Tu te souviens que le prêt pour la maison nous avait été refusé et que, deux jours après, le banquier a sonné pour dire qu'il était accepté ?!

Ben...

- Ah, tu ne m'as trompé qu'une seule fois ?

- Ben non... La fois où tu as failli perdre ton job... la semaine d'après, ton chef t'a dit qu'il te gardait et tu n'as plus jamais été inquiété par la suite... Ben...

- Bah, deux fois et en plus pour de bonnes causes, je te pardonne... C'est tout ?

- Ben non. Tu te souviens lorsque tu t'es mis sur les listes électorales ?

- Oui, et alors ?

- Ben, il te manquait 2500 voix...


Ça ne marche qu'une fois mais c'est génial

Un gendarme en moto arrête un gars pour excès de vitesse manifeste :

- Monsieur, pourrais-je voir votre permis de conduire, s’il-vous-plaît ?

- Je n’en ai plus. On me l’a retiré il y a des mois après cinq infractions graves.

- Puis-je voir les papiers du véhicule?

- Je ne sais pas. Ce n’est pas ma voiture, je l’ai volée.

- Ce véhicule est volé ??

- C’est exact. Mais maintenant que j’y pense, j’ai cru voir des papiers dans la boîte à gants, quand j’y ai rangé mon revolver.

- Il y a un revolver dans la boîte à gants ???

- Oui, Monsieur. C’est là que je l’ai mis quand j’ai tué cette femme et pris sa voiture.

- Vous… vous avez tué la propriétaire de cette voiture ??

- Oui, Monsieur. Le cadavre est d’ailleurs encore dans le coffre.

- Le… le cadavre est dans… le coffre ??!?

- Oui, Monsieur.

Le gendarme recule de deux pas, empoigne sa radio et appelle des secours, qui arrivent vite fait, encerclant la voiture.

Un officier s’approche du conducteur :

- Puis-je voir vos papiers, Monsieur ?

- Voici.

Les papiers sont en ordre.

- Puis-je voir les papiers du véhicule ?

Le conducteur ouvre la boîte à gants, les dix tireurs d’élite entourant la voiture, épaulent. Le conducteur sort les papiers. Il est bien le propriétaire de la voiture.

L’officier, jetant un œil dans la boîte :

- Vous n’avez pas d’arme ?

- Non, Monsieur.

- Voulez-vous sortir de votre voiture, sans mouvement brusque, et ouvrir votre coffre ?

Le conducteur sort. Ouvre le coffre. Qui est vide, évidemment.

L’officier :

- Je ne comprends pas, Monsieur, il m’a été rapporté que vous conduisiez, sans papiers, cette voiture volée après avoir tué sa passagère au moyen d’une arme cachée dans la boîte à gants, et dont le corps se trouvait dans le coffre…

- Et je suppose que le type qui vous a raconté cela vous a dit aussi que je roulais trop vite…


Merci à Jean-Paul CHAUVINEAU 



Samedi 1 Mars 2014

Lu 602 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Météo Samui | Edito