WEB SIDE STORIES

« Il faut essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple. » [Jacques Prévert]




Les femmes, pas toutes égales face à l'orgasme

SONDAGES : si 93% ont déjà connu l’orgasme, elles ne sont que 32% a en avoir régulièrement, une fois par semaine ou plus.
Bonne nouvelle. Cette année, la journée mondiale de l’orgasme du 21 décembre tombe un dimanche. Si vous ne travaillez pas, vous avez toute la journée pour en avoir de multiples, seuls, à deux ou plusieurs. Un article de Libération (Next)



SONDAGESi 93% ont déjà connu l’orgasme, elles ne sont que 32% a en avoir régulièrement, une fois par semaine ou plus.

Bonne nouvelle. Cette année, la journée mondiale de l’orgasme du 21 décembre tombe un dimanche. Si vous ne travaillez pas, vous avez toute la journée pour en avoir de multiples, seuls, à deux ou plusieurs. Pour l’occasion, l’IFOP1 publie une étude réalisée à la demande du site de webcam porno Cam42 sur les femmes et la jouissance.

Où il en ressort que, malheureusement, les femmes ne sont pas toutes égales face au plaisir. Si 93% ont déjà connu l’orgasme, elles ne sont que 32% a en avoir régulièrement, une fois par semaine ou plus. La religion et le célibat, sans surprise, ne favorisent pas le plaisir. 24% des catholiques pratiquantes n’ont jamais eu d’orgasme et 35% de celles qui n’ont jamais été en couple. L’âge aussi, a une influence, l’excitation venant peut-être avec l’expérience. 16% des femmes de 18 à 25 ans ne connaissent pas cette jouissance, pour seulement 4% des plus de 65 ans. «La proportion de femmes jouissant de manière hebdomadaire croît aussi en fonction de leur expérience sexuelle : plus elles ont eu de partenaires sexuels au cours de leur vie, plus elles sont nombreuses à jouir au moins une fois par semaine», note l’Ifop.

La suite ici :

Mon commentaire sur cet article :

C'est vraiment confondant : les auteurs de cette étude ont oublié le principal !

Le facteur le plus important de l'orgasme féminin lors d'une relation sexuelle entre une femme et un homme c'est...l'homme !

En effet, ce qui a le plus de chance de déclencher l'orgasme, ce n'est pas la taille du pénis (à condition de ne pas être sous-dimensionné évidemment) mais tout simplement le temps que l'homme met à éjaculer. Ainsi que la manière, dans laquelle les préliminaires doivent occuper, avec une femme qui n'est pas familière de l'orgasme, une place importante. Ça va de soi (mais ça va mieux en le faisant).

Pour un premier orgasme, une femme peut mettre jusqu'à 45 minutes avant de l'éprouver. Ce qui n'a évidemment rien à voir avec le temps moyen que met un homme avant de jouir. Tout le problème est là :l'orgasme féminin n'est pas une question de centimètres, Messieurs, mais de minutes !

À noter qu'une fois qu'une femme a atteint l'orgasme une première fois, si l'on insiste, elle pourra atteindre un deuxième orgasme plus rapidement. Et ainsi de suitejusqu'à l'orgasme multiple que toute femme peut éprouver si son partenaire n'a pas la triste habitude de s'endormir après son propre orgasme. Ce qui demande, je vous l'accorde, une vigueur et surtout un altruisme, assez peu communs.

Pour ce qui est de la sodomie, la plupart des femmes qui ont essayé et ont " tenu " plus de 5 minutes, apprécient souvent plus ce type de coït que la position traditionnelle. Je dis "tenu" car la sodomie, paradoxalement, est le contraire du pal : c'est douloureux au début, mais c'est bon par la suite ;-) Encore une fois, dans ce domaine c'est l'homme qui est le facteur principal, et dans ce cas l'essentiel est évidemment dans la manière. Le physique compte aussi, car les hommes au pénis surdimensionné ne sont pas avantagés sur ce terrain.

Pour finir, si l'homme est le facteur principal à l'occasion d'un premier orgasme féminin, il se trouve qu'avec une femme habituée à éprouver l'orgasme, notamment l'orgasme multiple, c'est elle qui prend la direction des opérations et il ne reste à l'homme qu'à essayer de la suivre. Je dis "essayer" parce qu'une femme peut éprouver des dizaines d'orgasmes à l'occasion d'une "vraie" nuit d'amour et être pimpante et guillerette au petit matin, alors que l'homme qui essaierait de faire la même chose, ne vivrait pas longtemps.


SIGNALERPARTAGER

Dimanche 4 Janvier 2015

Lu 1440 fois


1.Posté par Marte le 24/08/2016 21:26
hmm. Intéressant... Mais un peu hétéro-centré tout ça... vous ne pensez pas ? Il ne serait pourtant pas compliqué de remplacer par "homme" par "partenaire" ! ;)

2.Posté par GUY DERIDET le 28/08/2016 07:12
Le sujet de cet article concernait les rapports sexuels entre les femmes et les hommes.

C'est l'originalité de ce site que de parler de la sexualité, du point de vue masculin et hétérosexuel. Désolé Marte, mais je ne suis pas qualifié pour émettre des avis pertinents sur la sexualité, du point de vue féminin et encore moins homosexuel.

En revanche, il existe sur Internet nombre de sites sur la sexualité, tenus par des femmes ou des homosexuel(les) qui pourront répondre à toutes vos interrogations.

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique