WEB SIDE STORIES

« Le meilleur moyen de vivre ses rêves, c'est de se réveiller. » [Paul Valéry]




Les enfants doivent dormir de 8 à 16 heures par jour !

Cette étude révèle également un point essentiel sur le sommeil de nos enfants: alors que les parents ont tendance à s'inquiéter du manque de sommeil de leurs enfants quand ils sont jeunes, l'étape-pivot se déroule en réalité à partir de l'âge de six ans, lorsque ces derniers n'ont plus la possibilité de faire la sieste et/ou qu'ils refusent de dormir le soir.



Les enfants doivent dormir de 8 à 16 heures par jour !
Prenons l'exemple d'un enfant âgé de 4 ans: à une sieste de deux heures doit donc s'ajouter une nuit de huit à onze heures, ce qui signifie que, si l'enfant en question se lève chaque matin à 7 heures pour aller à l'école, il lui suffit de se coucher entre 21 heures et 23 heures. Voici peut-être la réponse, grâce à un gros travail de l'Académie américaine de la médecine du sommeil. Jusqu'à 5 ans, il est recommandé qu'ils dorment entre 10 et 13 heures. Puis, sieste incluse, entre 11 et 14 heures jusqu'à 3 ans, 10 et 13 heures jusqu'à 5 ans et 9 à 12 heures jusqu'à 12 ans.

Ces recommandations, formulées par l'Académie américaine de médecine du sommeil et parues ce lundi, sont issues de l'analyse, pendant dix mois, de plus de 860 études scientifiques portant sur le sommeil des enfants et ses conséquences sur leur santé. Selon les chercheurs qui ont développé les lignes directrices, la privation de sommeil chez les enfants entraîne des problèmes de stabilité émotionnelle pendant la journée et peut contribuer au développement de l'obésité dès l'âge de trois ans.

Les recommandations de l'AASM ont été publiées cette semaine dans la revue Sleep. "Il est également très important que les enfants continuent à dormir suffisamment lorsqu'ils atteignent l'adolescence ". Or, en moyenne, ils devraient dormir 1 h 30 de plus. De bonnes habitudes de sommeil sont associées à de meilleurs résultats de santé en général (attention améliorée, comportements réfléchis, meilleure mémoire, règlement émotionnel.). Les expert ont observé que le manque de sommeil chez les adolescents était associée à un risque accru d'automutilation, de pensées suicidaires et de tentatives de suicide.

"Plus d'un tiers de la population américaine ne dort pas suffisamment". Ne pas manquer de sommeil est donc primordial pour nos enfants.

Source : http://dupurgeniefr.com/

N.D.L.R


A mon humble avis nous sommes, en France comme ailleurs, très loin du compte. Étonnez-vous après cela de voir des enfants en majorité surexcités ! On dit hyper actifs, mais c'est la même chose.

Vendredi 24 Juin 2016

Lu 364 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique