WEB SIDE STORIES

« Il faut essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple. » [Jacques Prévert]




Les chiffres du terrorisme par l'humoriste canadien Louis T

Sous une apparence humoristique, Louis T remet l'église au milieu du village, comme on dit au Québec. Bien entendu, il ne s'agit pas de négliger ou d'oublier les victimes des récents attentats de Paris, il s'agit simplement de remettre les choses à leur juste place afin de contrer ceux qui cherchent à nous faire peur afin de nous cacher les vrais dangers qui nous menacent. Nous avons 1 chance sur 116 millions de mourir lors d’un acte terroriste, alors que nous avons une chance sur 250 de mourir du cancer !



Louis T montre aussi qu’aux États-Unis, lors des attentats de Boston, trois personnes sont décédées alors que la même année "5 personnes sont mortes tuées accidentellement par des enfants de moins de 5 ans qui jouaient avec une arme à feu".

D’autres comparaisons sont dressées par le comique et elles ont le mérite de remettre les points sur les i.

Cliquez sur ce lien pour voir la vidéo

N.D.L.R

L'état d'urgence était une mesure disproportionnée, qui n'a servi à rien.

En revanche la loi qui en a résulté est bien réelle et a pour conséquence, comme cela s'est passé aux USA avec le Patriot Act, de restreindre nos libertés. Il se trouve que les français ont été tellement effrayés par ces événements qu'ils sont prêts, en très grande majorité, à échanger leur liberté contre un peu plus de sécurité. Ce qui est une illusion car, à moins d'instaurer la loi martiale, et de l'appliquer de façon drastique, il sera toujours impossible d'empêcher des kamikazes de tuer des gens dans la rue.

Autre observation : ces événements tragiques ont eu pour conséquence d'augmenter encore l'islamophobie galopante qui règne dans notre pays. Or, comme d'autres l'ont démontré, les tueurs du 13 novembre, comme ceux de Charlie Hebdo, n'étaient pas des djihadistes fanatiques mais des cailleras bien français, très éloignés du salafisme.

Le vrai problème, dans notre pays et ailleurs, n'est donc pas l'islamisme mais le fait évident que certains jeunes d'aujourd'hui, abandonnés à leur triste condition de chômeurs incultes, dans des cités inhumaines et sans aucun espoir de s'en sortir, en viennent maintenant à tirer sur tout ce qui bouge. L’Islam n'étant qu'un prétexte. En fait, ils font ce que pas mal de français, qui ne sont pas des voyous, seraient tentés de faire, eux aussi, compte de la situation lamentable, économique et morale, dans laquelle notre société de merde, uniquement motivée par le fric et le pouvoir, les laisse pourrir.

Le problème, grave, n'est donc pas externe, mais interne à notre pays et l'état d'urgence et la chasse aux djihadistes n'y changera rien. Cela fait des années que l'on sent que "ça va péter !" Et bien, ça y est, ça a pété, très fort et par deux fois cette année, et nos gouvernants sont toujours aussi aveugles. Ils sont incapables de comprendre, ou empêchés de comprendre (?), que les fondements sur lesquels repose notre société d'aujourd'hui sont la cause même de tous les problèmes que connaissent certains jeunes...et beaucoup d'adultes.

On est très loin de l'humour, non ? Mais depuis Boris Vian on sait que l'humour c'est la politesse du désespoir.

Vendredi 18 Décembre 2015

Lu 527 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique