WEB SIDE STORIES

« Jamais homme sage n'a souhaité rajeunir » [Jonathan Swift]




Les affres de Microsoft

L'Asus EEE PC est un nouvel ultra portable sous Linux qui vient de faire un malheur à Taiwan et dont je vous parlerai bientôt. En effet, ils en ont vendu 1 million et demi d'exemplaires alors qu'il n'est même encore en production de masse. Il va débarquer bientôt en Europe et il est vraisemblable qu'il va faire également un malheur. Il devait être vendu 200 $ (tout compris) mais finalement il coutera 400 $ soit au cours du jours moins de 300 euros. Avec Os et une floppée de logiciels (libres) inclus.

Ce qui ne fait pas, on s'en doute, les affaires de Microsoft !

Article paru sur Blogeee.net, Le Blog d’information sur les UltraPortables EEE PC d’ASUSTeK que vous trouverez ICI





Les affres de Microsoft
Apres avoir déclaré qu’il ne souhaitait plus que des licences XP OEM soient encore commercialisées avec les portables des fabricants, Microsoft etait déjà revenu sur sa décision au vu des ventes de Vista en acceptant que des constructeurs ajoutent une licence XP avec certains de leurs packs Vista.


Ainsi, depuis quelques mois, Dell, mais aussi Lenovo, HP et Fujitsu Siemens proposent avec certains de leurs PC equipés de Windows Vista Business ou Ultimate, une licence XP. Ces offres, plutôt tournées vers les entreprises témoignaient d’une réalité qui n’est plus inconnue de personne, l’effet Waou de Microsoft, c’est un chouilla raté. Les Entreprises boudent l’OS comme l’ivrogne la bouteille d’Evian. Les particuliers eux, font la soupe à la grimace car, croient t’il, il n’ y a pas d’alternative. Linux n’est pas rentré dans les moeurs, jouabilité de masse oblige.

Mais voilà t’y pas que débarque le EEE PC. Qu’Asus en vend 1.5 million d’un coup alors qu’il n’est même pas entré en pleine production de masse en usine. Pire, l’engin est livré avec un OS libre basé sur une distribution Linux… Quand on sait qu’Asus prevoyait d’en vendre 300 000 cette année et que leur carnet de commande dépasse déjà les rêves orgasmiques les plus fous d’Airbus et Boeing reunis, on se dit que Microsoft doit voir d’un assez mauvais oeil cette percée du monde Linux allant se lover insinueusement dans les habitudes du grand public. Un OS gratuit, un navigateur gratuit, une suite office gratuite, un ordinateur sans CLUF; Rien que des mauvaises habitudes.

Et donc, ce n’est pas sans surprise qu’Asus aie annoncé il y a quelques jours que Microsoft lui fournirait des XP OEM pour ses EEE PC, histoire de ne pas passer a coté des millions d’unités qui seront produites en 2008…



La version officielle, traduite par mes soins : “ASUS continue d’être un visionnaire en design et en capacités en matière de portables” déclare Scott Di Valerio, corporate vice president de la division OEM de Microsoft. “Avec le nouveau EEE PC ils l’ont encore prouvé et nous sommes trés excités de travailler avec ASUS pour mettre en place un OS basé sur Windows pour cette nouvelle catégorie de portables.”

La version officieuse, traduite par mes soins : “ASUS continue a nous les briser menu a ne pas jouer le jeu de la course à l’armement avec ses nouveau PC à la con.” aurait pu déclarer Scott Di Valerio, corporate vice president de la division OEM de Microsoft. “Avec le nouveau EEE PC ils nous mettent le nez dedans et on est bien obligés de balncer quelques centaines de milliers de galettes d’XP si on veut pas que des tas d’utilisateurs qui ne jouent pas s’apercoivent que Linux leur suffit amplement.”

Ce changement de politique est un énième retournement de veste pour Microsoft mais c’est aussi un beau gâchis lorsque l’on voit le travail effectué par ASUS et Xandros pour porter un OS Convenable et peu gourmand sur le EEEPC.

Il est evidemment plus facile de vendre un ordinateur sous XP lorsque l’on s’adresse au grand public, mais avec un OS OEM généralement vendu 30$ aux assembleurs, on sale enormément la note du coût global de la machine pour un bénéfice pas du tout évident. J’espere que les futurs utilisateurs du EEE laisseront une chance à Linux, à ses logiciels gratuits, à sa robustesse et à ses capacités avant de se précipiter vers un OS qui n’est pas mauvais en soit mais qui coutera au bas mot 10% du prix de la machine. Et largement plus de 100% si on l’équipe de l’equivalent d’OpenOffice chez Microsoft…

NDLR

Sale temps pour Microsoft ! De toutes façons je le dis depuis longtemps Microsoft perdra son monopole et les logiciels libres finiront par s'imposer. Pour des raisons simplement économiques d'une part (Il sest difficile de lutter contre le gratuit, surtout quand on est riches) pour des raisons d'excellence technique d'autre part. Je viens d'essayer la dernière version 7.10 de Ubuntu (Linux) et c'est tout à fait bluffant.

Je vous en parle plus longuement d'ici peu mais en attendant je vous conseille d'essayer Kubuntu la version CD LIVE, c'est à dire une version que vous pouvez essayer sans risque puisqu'elle fonctionne entirement à partir d'un CD, sans toucher à votre machine. Tout marche, quasiment sans installation supplémentaire.

En tant qu'ex président de la première association Linux de la Réunion (Gral) je peux vous dire que c'est une bombe. Et qu'aujourd'hui, c'est avéré,la plupart des particuliers (et des administrations) peuvent se passer de Windows !

Une dernière chose : pour le particulier aujourd'hui, Windows c'est un surcoût de presque 100 euros! Ce qui signifie d'une part que les intégrateurs font du 300 % de marge sur Windows seulement, et que d'autre part 100 euros sur des portables qui coûtent maintenant 500 euros, c'est 1/5 du prix. Alors que sous Linux, tout est gratuit !

Choisissez votre camp camarades !

Les affres de Microsoft

Lundi 22 Octobre 2007

Lu 4977 fois

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Météo Samui | Edito