WEB SIDE STORIES

« Le meilleur moyen de vivre ses rêves, c'est de se réveiller. » [Paul Valéry]




Les 10 commandements des manipulations de masses

Le linguiste nord-américain Noam Chomsky a élaboré une liste des « Dix Stratégies de Manipulation » à travers les média. Nous la reproduisons ici. Elle détaille l’éventail des stratégies destinées à maintenir le public dans l’ignorance et la médiocrité.



Les 10 commandements des manipulations de masses
1/ La stratégie de la distraction

Élément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d’informations insignifiantes. La stratégie de la diversion est également indispensable pour empêcher le public de s’intéresser aux connaissances essentielles, dans les domaines de la science, de l’économie, de la psychologie, de la neurobiologie, et de la cybernétique. « Garder l’attention du public distraite, loin des véritables problèmes sociaux, captivée par des sujets sans importance réelle. Garder le public occupé, occupé, occupé, sans aucun temps pour penser ; de retour à la ferme avec les autres animaux. » Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »

2/ Créer des problèmes, puis offrir des solutions

Cette méthode est aussi appelée « problème-réaction-solution ». On crée d’abord un problème, une « situation » prévue pour susciter une certaine réaction du public, afin que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu’on souhaite lui faire accepter. Par exemple : laisser se développer la violence urbaine, ou organiser des attentats sanglants, afin que le public soit demandeur de lois sécuritaires au détriment de la liberté. Ou encore : créer une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire le recul des droits sociaux et le démantèlement des services publics.

3/ La stratégie de la dégradation

Pour faire accepter une mesure inacceptable, il suffit de l’appliquer progressivement, en « dégradé », sur une durée de 10 ans. C’est de cette façon que des conditions socio-économiques radicalement nouvelles (néolibéralisme) ont été imposées durant les années 1980 à 1990. Chômage massif, précarité, flexibilité, délocalisations, salaires n’assurant plus un revenu décent, autant de changements qui auraient provoqué une révolution s’ils avaient été appliqués brutalement.

4/ La stratégie du différé

Une autre façon de faire accepter une décision impopulaire est de la présenter comme « douloureuse mais nécessaire », en obtenant l’accord du public dans le présent pour une application dans le futur. Il est toujours plus facile d’accepter un sacrifice futur qu’un sacrifice immédiat. D’abord parce que l’effort n’est pas à fournir tout de suite. Ensuite parce que le public a toujours tendance à espérer naïvement que « tout ira mieux demain » et que le sacrifice demandé pourra être évité. Enfin, cela laisse du temps au public pour s’habituer à l’idée du changement et l’accepter avec résignation lorsque le moment sera venu.

5/ S’adresser au public comme à des enfants en bas-âge

La plupart des publicités destinées au grand-public utilisent un discours, des arguments, des personnages, et un ton particulièrement infantilisants, souvent proche du débilitant, comme si le spectateur était un enfant en bas-age ou un handicapé mental. Plus on cherchera à tromper le spectateur, plus on adoptera un ton infantilisant. Pourquoi ? « Si on s’adresse à une personne comme si elle était âgée de 12 ans, alors, en raison de la suggestibilité, elle aura, avec une certaine probabilité, une réponse ou une réaction aussi dénuée de sens critique que celles d’une personne de 12 ans ». Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »

6/ Faire appel à l’émotionnel plutôt qu’à la réflexion

Faire appel à l’émotionnel est une technique classique pour court-circuiter l’analyse rationnelle, et donc le sens critique des individus. De plus, l’utilisation du registre émotionnel permet d’ouvrir la porte d’accès à l’inconscient pour y implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions, ou des comportements…

7/ Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise

Faire en sorte que le public soit incapable de comprendre les technologies et les méthodes utilisées pour son contrôle et son esclavage. « La qualité de l’éducation donnée aux classes inférieures doit être la plus pauvre, de telle sorte que le fossé de l’ignorance qui isole les classes inférieures des classes supérieures soit et demeure incompréhensible par les classes inférieures. Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »

8/ Encourager le public à se complaire dans la médiocrité

Encourager le public à trouver « cool » le fait d’être bête, vulgaire, et inculte…

9/ Remplacer la révolte par la culpabilité

Faire croire à l’individu qu’il est seul responsable de son malheur, à cause de l’insuffisance de son intelligence, de ses capacités, ou de ses efforts. Ainsi, au lieu de se révolter contre le système économique, l’individu s’auto-dévalue et culpabilise, ce qui engendre un état dépressif dont l’un des effets est l’inhibition de l’action. Et sans action, pas de révolution !…

10/ Connaître les individus mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes

Au cours des 50 dernières années, les progrès fulgurants de la science ont creusé un fossé croissant entre les connaissances du public et celles détenues et utilisées par les élites dirigeantes. Grâce à la biologie, la neurobiologie, et la psychologie appliquée, le « système » est parvenu à une connaissance avancée de l’être humain, à la fois physiquement et psychologiquement. Le système en est arrivé à mieux connaître l’individu moyen que celui-ci ne se connaît lui-même. Cela signifie que dans la majorité des cas, le système détient un plus grand contrôle et un plus grand pouvoir sur les individus que les individus eux-mêmes.

N.D.L.R

Je ne sais si Chomsky s'est abondamment servi de la gouvernance Sarkozy pour élaborer ces "10 commandements" ou, beaucoup plus improbable, si Sarkozy a lu très attentivement Chomsky, mais force est de reconnaître que ces 10 stratégies nous sont singulièrement familières.

Vendredi 8 Octobre 2010

Lu 5000 fois


1.Posté par napoleon14 le 25/01/2011 00:05
les gouvernements américains depuis une bonne centaine d'années ça vous dit quelque chose? En France sarkozy est juste au bout d'une succession de manipulateur de masse dont ni la droite ni la gauche ne peuvent être fier... et avec un peu de chance l'issue du marasme (voulu) actuel finira dans le sang d'une révolution contre les "élites" avant d'être récupéré à nouveau... j'ai bien dit avec un peu de chance.

2.Posté par y.laurens le 28/01/2011 06:12
bonjour,

pour que lucidités soient équipées d'évidences où, comment monopoliser, je vous propose ces quelques repères fiables, à méditer, où l'illimité même partout n'aura mené nulle part le monopole de la considération...

le monopole de la concentration, l'extrême densité de tous les composants possibles avec uniquement le vide absolu comme environnement ; le monopole du centre, partout densité extrême illimité qui contient uniquement tout le vide absolu ; le monopole de la centralisation, partout densité extrême illimité qui contient uniquement tout le vide absolu devient partout densité extrême illimité sans vide ; le monopole de la déconcentration, partout densité extrême illimité sans vide ; le monopole de la décentralisation, le vide absolu partout

lucides.canalblog.com/

sincères salutations

3.Posté par y.laurens le 16/11/2011 03:33
bonjour (re),

et voici donc ce que de tels repères peuvent pour plus tard ; repères à confronter avec ceux utilisés depuis des milliers d'années par les différentes cultures ambiantes.


Où l’illimité même ailleurs aussi selon partout de l’extrême densité avec uniquement le vide absolu éternel comme environnement, version du changement, un état inoffensif comme autres états inoffensifs. Commencement était l’extrême densité où uniquement le vide absolu éternel comme environnement, elle a été le monopole de la concentration ; elle restera pour avoir été l’origine extrême de partout et même, du vide absolu le plus illimité que possible du partout potentiel déjà même. Elle durât un temps qui restera n’avoir aucune importance et avait une forme qui restera aussi pour n’avoir aucune importance puisque aucun de ses composants ne pouvait y évoluer pour expérimenter quoi que ce soit. La seule chose qui pouvait alors se passer était, puisque elle avait uniquement le vide absolu éternel pour environnement, qu’elle soit évolution, c’est ce qu’il se passât. Le futur allait connaître les objets célestes comme morceaux détachés de ce monopole ainsi que d’autres plus subtils qui composent par exemple les pensées. Cette densité extrême où uniquement le vide absolu éternel comme environnement est l’un des deux extrêmes possible de partout (l’autre n’aura été le vide absolu partout et réalisé mais aura été le vide absolu le plus illimité que possible du partout potentiel), elle n’aura pu rester où quelque avenir que ce soit puisque elle sera resté infréquentable à cause de sa masse par quelque phénomène que ce soit et jusqu’à ce qu’elle n’existe plus du tout ; autre extrême de partout ne sera, la densité extrême illimitée partout sans le moindre vide qui aurait pu être le monopole de la déconcentration. L’évolution selon des monopoles extrêmes (le vide absolu partout et la densité extrême illimitée partout sans le moindre vide ou même la partout densité extrême illimitée qui contient tout le vide absolu, même éternel) n’aura pu être l’illimitée même expansion. La partout densité extrême illimitée qui contient uniquement tout le vide absolu n’y sera le monopole du centre. Le monopole du centre ne pourra être, ainsi que ce qui pourrait en découler car pour être il faudrait que le monopole de la concentration, l’extrême densité où uniquement le vide absolu éternel comme environnement soit référence éternellement récupérable en tant que centre originel pour tout phénomène et pour lui (le monopole du centre), ce qui restera éternellement impossible puisque le monopole de la concentration sera resté inaccessible pour quelque phénomène que ce soit. La partout densité extrême illimitée qui contient uniquement tout le vide absolu, le monopole du centre, n’aura été le résultat du mouvement vers son monopole pour que du monopole de la concentration la surface à l’intérieur du dit centre puisse se vérifier absolument vide avant le monopole de la centralisation qui n’aura transformé le monopole du centre en monopole de la déconcentration, la partout densité extrême illimitée sans vide, l’illimitée évolution possible uniquement où la fin du vide absolu pour partout.
Les phénomènes qui auraient pu être les plus puissants de tous resteront donc par l’origine, celle de l’extrême densité où uniquement le vide absolu éternel comme environnement qui aura aussi été celle du vide absolu le plus illimité, et même si même(s), aussi inoffensifs, car c’est le vide absolu le plus illimité selon partout qui restera être l’origine première de toutes possibles évolutions et de même où quelque monopole de déconcentration que ce soit, et qu’ils soient permanents ou impermanents ils resteront irremplaçables car tout est depuis pour la partout évolution qui restera la plus à même d’être la cause de tout avenir possible par opposition au vide éternel absolu partout exclusivement illimité et jusqu’à l’évolution de la notion de monopole de la déconcentration par la fin du monopole de la concentration.
L’origine du monopole de la concentration, l’extrême densité où uniquement le vide absolu éternel comme environnement n’aura plus pu exister où premier mouvement a fait différente densité. L’extrême densité où uniquement le vide absolu éternel comme environnement appartient obligatoirement au passé car si elle était à venir elle devrait à un moment s’être trouvée où tout le vide absolu est éternellement séparation entre deux densités extrêmes illimitées totalement indépendantes l’une de l’autre, ce qui sera resté absolument inconcevable pour un tel résultat. En outre, deux densités extrêmes illimitées totalement indépendantes l’une de l’autre ne pourront avoir existé car il faudrait que chacune d’elles soit absolument différente de l’autre mais alors l’une d’elle devrait être autre chose que de la densité et de la possibilité illimité, c’est à dire le vide absolu partout et de plus telle séparation ne pourrait donc être formée. Suite, des morceaux détachés de l’extrême densité où uniquement le vide absolu éternel comme environnement ayant encore la qualité de l’extrême densité où uniquement le vide absolu éternel comme environnement ne pourront avoir été union pour une position opposée à l’extrême densité où uniquement le vide absolu éternel comme environnement. L’extrême densité où uniquement le vide absolu éternel comme environnement ne pouvant être récupérable pour autre phénomène que depuis une vitesse qui serait due à un poids plus dense que celui de l’extrême densité où uniquement le vide absolu éternel comme environnement possible d’origine, sera resté d’abord l’exclusive référence de partout et pour chaque phénomène même si monopole du centre avait pu contenir exclusivement tout le vide absolu. La fin du monopole de la concentration commence où le premier détachement pour que illimité soit autre. Le monopole de la concentration, l’extrême densité où uniquement le vide absolu éternel comme environnement, aura été le seul seul phénomène qui ne soit éternel et l’ensemble du phénomène détaché de lui sera resté éternel.
La notion d’illimité restera pour chaque phénomène inhérente à toute forme d’évolution car où l’évolution pourrait lui opposer pour une entière transformation par origine absolue ce serait où moyen de l’extrême densité où uniquement le vide absolu éternel comme environnement, c’est à dire où moyen de l’équivalent de la partout mort absolue (l’extrême densité sans, le vide absolu éternel comme environnement) sinon du vide absolu partout, d’où n’auront pu résulter quoi que ce soit. L’infiniment gros sera resté surface extérieure pour tout ce qui n’est pas vide absolu et commence avec l’expansion du monopole de la concentration, l’extrême densité où uniquement le vide absolu éternel comme environnement.
Le monopole du centre, la partout densité extrême illimitée qui contient uniquement tout le vide absolu n’aura donc pu être et de ce qui aurait été où la première différence n’aura pu être et par expansion limitée ou illimitée, plus densité extrême que le monopole de la concentration selon la dernière différence illimitée pour que soit ou ne soit le monopole de la centralisation, la partout densité extrême illimitée qui contient uniquement tout le vide absolu qui devient la partout densité extrême illimitée sans vide, et le vide absolu contenu n’y sera autre par la surface intérieure qui resterait absolument lisse de l’infiniment petit pour que soit mouvement jusqu’à et de, la partout densité extrême illimitée sans vide. L’infiniment petit n’aura pu commencer où le monopole de la concentration, l’extrême densité où uniquement le vide absolu éternel comme environnement, n’existe plus du tout pour que de là la partout densité extrême illimitée sans vide, le monopole de la déconcentration, puisse être d’illimité et pour toujours plus dense car pour ce il faudrait que l’extrême densité où uniquement le vide absolu éternel comme environnement ait pu devenir encore plus dense une fois accomplie en tant que monopole de la concentration.
La partout densité extrême illimitée sans vide, le monopole de la déconcentration, n’aura été de la dernière différence illimitée qui aurait remplacé le dernier espace absolument vide pour être forme d’illimité différente par l’origine même. La partout densité extrême illimitée sans vide aurait été le seul phénomène à pouvoir créer le vide absolu partout... où partout n’aura mené nulle part le monopole de considération, la puissance, partout n’aura donc pu être expansion illimitée éternellement plus dense sans vide
Conclusion, l’extrême bout unique restera du passé et ne pourra avoir été remplacé


bien pour nous,


Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique