WEB SIDE STORIES

« François Hollande : un couteau sans lame dont il manquerait le manche » [ d'après G.F. Lichtenberg]




Le point G féminin : démonstration en vidéo (nouvelle version)

Le point G féminin, tout le monde en a entendu parler mais rares sont ceux (ou celles) qui savent exactement où il se situe, et plus rares encore sont ceux (ou celles) qui savent ce qu'il faut faire avec. Grâce à la vidéo ci-jointe cette lacune peut enfin être comblée.



Le point G féminin : démonstration en vidéo (nouvelle version)
Cette vidéo est une démonstration, sur une reproduction (très réaliste) d'un vagin, de la technique basique de stimulation du point G féminin.

Elle est en anglais, mais très explicite.

J'ai toutefois traduit quelques remarques importantes :

Le point G est localisé à 3 à 6 cm à l'intérieur du vagin.

En temps normal le point G est indécelable au toucher mais lorsque la femme est excitée il est beaucoup plus prononcé.

Ne jamais pénétrer une femme tant qu'elle n'est pas excitée. Ça va de soi, mais ça va mieux en le disant.

Mouvement de base : Introduire l'index ou le majeur d'une longeur équivalente à une ou deux phalanges. Puis appuyer le doigt vers le haut.

A l'intérieur du vagin le mouvement est celui du "Viens ici" en appuyant franchement sur le point G. Exercer une pression très ferme, pas une simple caresse.

Commencer doucement puis intensifiez et allongez l'amplitude des mouvements au fur et à mesure. Si les réactions sont bonnes vous pouvez le faire avec deux doigts mais dans ce cas toujours commencer avec un doigt avant d'introduire le deuxième.

Combien de temps ? Chaque femme est différente . Si elle est déjà habituée cela peut aller très vite. Les premières fois en revanche cela peut durer jusqu'à une demi heure. Jamais plus ! Avant l'orgasme qui peut, ou pas, se traduire par une éjaculation bien visible. Voire impressionnante ne cas de femme fontaine (squirt) Voir ces mots dans le moteur de recherche de ce site.

Comment être sûr qu'elle a eu un orgasme ? La pression sur le doigt augmente franchement. Mais cela n'est pas toujours le cas. Pour être sûr, Introduire (délicatement) un doigt dans l'anus. L'orgasme se traduit par une très forte contraction des muscles de l'anus autour de votre doigt.

Les orgasmes consécutifs à l'excitation du point G sont beaucoup plus intenses que les orgasmes vaginaux ou clitoridiens. Comme vous n'aurez pas manqué de le remarquer, à l'instar du point G masculin, ils se passent fort bien de pénis...

Comme quoi la nature n'est pas si méchante envers les célibataires. Des deux sexes.

Encore une fois, ne voyez pas là de ma part un quelconque prosélytisme en faveur du célibat. Donc anti-féminin. Je souhaite simplement rappeler, à toutes fins utiles, que le célibat n'est absolument pas synonyme de misère sexuelle.

Pour plus de précisions sur le point G, et bien d'autres choses très encore, rendez vous sur le site de l'ineffable Jason, "le démonstrateur "dans cette vidéo, ici

L'adresse pour visionner la vidéo

Mardi 22 Juin 2010

Lu 181025 fois


1.Posté par AIKOU le 21/03/2012 21:14
Je remercie toute l'équipe de réalisation.j'ai personnellement experimenté cela et j'ai fait des remarques surpprenantes.Cela a été merveilleux pour nous deux , j'ai touché la partie érectile de la femme en suivant vos démonstrations, j'ai équalement remarqué la femme lors des précédentes rapport n'était jamais aussi moullé que ça c'était tout simplement formidable avec une intense plaisir.

2.Posté par GUY DERIDET le 23/03/2012 10:54
L'équipe, dont je suis, si j'ose dire, le membre unique, vous remercie à son tour.

Je vous conseille maintenant la lecture de l'article "Le grand secret" (voir le module de recherche de ce site)

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Coup de gueule | Télécoms | Humour | Sexualité | Coup de coeur | Santé | Bons plans | Divers | Ordiphones | Partenaires | Musique | Belles annonces | Voyages | Météo Samui