WEB SIDE STORIES

« Tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera nécessairement mal » Edward A. Murphy Jr




Le gouvernement déconseille Internet Explorer.

Coup dur pour Microsoft, la France et l'Allemagne déconseillent d'utiliser son navigateur phare, Internet Explorer, et recommandent même l'usage d'"un navigateur alternatif".



Quest ce que c'est ? De la daube !
Quest ce que c'est ? De la daube !
En France, le Centre d'expertise gouvernemental de réponse et de traitement des attaques informatiques (Certa) recommande de ne plus utiliser les versions 6, 7 et 8 d'Internet Explorer tant qu'une faille, récemment découverte, ne sera pas corrigée. "Dans l'attente d'un correctif de l'éditeur, le Certa recommande l'utilisation d'un navigateur alternatif", stipule l'avis du Certa émis le 15 janvier dernier.

En Allemagne, le BSI (agence fédérale chargée de la sécurité dans les technologies de l'information) fait la même recommandation.

Microsoft n'apprécie pas l'avis de l'agence. Contacté par Nouvelobs.com, Bernard Ourghanlian, directeur technique et sécurité chez Microsoft France, estime que "les conseils donnés par le Certa méritent d'être nuancés". Il explique que "les attaques ne touchent que la version 6 d'Internet Explorer, fournie avec Windows XP, soit 10 à 15 % des internautes".

Une "recommandation inutilement effrayante"

"Dans l'état actuel des choses, cette recommandation est inutilement effrayante", lance Bernard Ourghanlian. "Aujourd'hui, Internet Explorer 7 et 8 ne posent pas de problèmes."

Microsoft refuse ainsi de cautionner les mises en garde des experts gouvernementaux. "Il n'est pas nécessaire de changer de navigateur", avance le responsable sécurité, qui concède toutefois que "la faille présente sur la version 6 d'Internet Explorer, se retrouve dans les versions 7 et 8, mais n'est pas exploitable".

En attendant le correctif dans "quelques jours", Microsoft conseille "aux internautes munis de la version 6 d'installer la dernière version".

En décembre dernier, Internet Explorer (toutes verzsions confondues) représentait plus de 37% des navigateurs utilisés, selon W3Schools.

Source (Boris Manenti - Nouvelobs.com)

NDLR

Pour utiliser encore Internet Explorer, et les anciennes versions en plus il faut être sérieusement déconnecté ! Essayez juste une fois Chrome, Opera ou Firefox et vous ne voudrez plus jamais revenir à Internet Explorer.

Mardi 19 Janvier 2010

Lu 2021 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Météo Samui | Edito