WEB SIDE STORIES

« La force du collectif c’est qu’on n’est pas déprimé en même temps » [Geneviève Fontaine]




Le diner...

Un excellent papier de Daniel Schneidermann (Arrêt sur images)



Le diner...
A quelques heures du dîner réunissant à la Maison Blanche les couples Obama et Sarkozy, on tenait à souligner à Paris "l'importance" du geste américain.

De source officielle française, on rappelle que c'est "la première fois dans l'histoire des relations franco-américaines", qu'un président français aura le droit de pénétrer dans les appartements privés du président américain. "C'est hautement significatif" renchérit Paris. "On aurait tort de sous-estimer le geste des Américains" confirme-t-on dans l'entourage du président français, où l'on voit dans cette marque d'attention particulière "une reconnaissance implicite par les Américains de la nécessité de la construction d'un monde multipolaire, après Copenhague, et en plein coeur de la crise financière". Si l'on dément qu'il s'agisse d'un "rééquilibrage" des relations personnelles entre les deux présidents, qui ont "toujours ét&e acute; excellentes", on admet néanmoins que l'on puisse y voir "une mise à niveau". "Ni Merkel, ni Zapatero, et même pas Gordon, ils sont jamais entrés dans les appartements privés" insiste un haut responsable français, sans chercher à cacher sa satisfaction.

Si l'Elysée se refuse officiellement, par courtoisie, à dévoiler le menu du dîner, un responsable français de haut rang, sous couvert de l'anonymat, a déclaré par téléphone à notre service diplomatique ne pas exclure que des frites puissent y être servies. Dans l'entourage présidentiel, qui a tenu à laisser à @si un texto à 3 h 48 cette nuit, on insiste sur le fait que les convives pourront reprendre deux fois du dessert, un geste "symbolique" du président américain, qui a fait l'objet de négociations serrées entre sherpas dans les semaines précédentes. "Des chocolats accompagneront le café, et Obama les servira lui-même" twittait, quelques heures avant l'événement, une très haute source à Paris.

Daniel Schneidermann Neuf-Quinze

NDLR

Personnellement je suis curieux de voir les photos d'Obama et Sarko cote à cote. Combien de fois Sarko va-t-il nous refaire le coup de l'escabeau ? (taper escabeau dans le moteur de recherche de ce site)

Lui qui interdit les grands sur la même photo que lui, avec Obama, ça va être très dur ! Il va falloir forcer sur les talonnettes. Voila pourquoi Sarko a une drôle de démarche. Et pourquoi il ne touche pas terre...

Le diner...

Le diner...

No week end because
No week end because

La prochaine danse, je conduis !
La prochaine danse, je conduis !

Mardi 30 Mars 2010

Lu 2069 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique