WEB SIDE STORIES

« Les aspirations des pauvres ne sont pas très éloignées des réalités des riches. » [Pierre Desproges]




La révolution islandaise

Il y a eu récemment une révolution, capitale, dont on a beaucoup moins parlé que d'autres, tout aussi récentes. C'est celle qui a eu lieu en Islande, petit pays mais qui a réussi ce qu'aucun autre pays occidental n'a encore même osé : mettre à bas les banksters ! Pourquoi croyez vous que les médias sont aussi "taiseux" sur ce sujet ? Tout simplement parce que cela risquerait de devenir contagieux.



Dans le cul, les banksters. Et profond.
Dans le cul, les banksters. Et profond.

La révolution islandaise
Bien entendu cette révolution islandaise ne m'avait pas échappé. Je crois même l'avoir évoqué sur ce site.

L'avantage de cette vidéo est qu'elle est très pédagogique et donc très dangereuse pour les banksters et les autorités qui les soutiennent, n'est-ce-pas Monsieur Hollande ?

Tout est clairement expliqué.

Ce petit pays a refusé de payer sa dette, mis les banquiers véreux en prison, et fait élaborer une nouvelle constitution par ses citoyens. Excusez du peu !

Contrairement à ce que disait la dame de fer (qu'elle s'oxyde en paix)  : Si, madame Thatcher, il y a d'autres alternatives et elle peuvent marcher !

La preuve !

Tapez "révolution islandaise" dans Google et admirez les résultats. La grande majorité des "commentateurs" vont jusqu'à parler de fantasme à propose de cette révolution. 

Désolé, mesdames et messieurs les appointés du libéralisme "avancé" :
  • Les banquiers en prison
  • Le refus de payer la dette
  • La nouvelle constitution en cours d'écriture
C'est tout sauf un fantasme !

P.S
Pour ce qui est du refus de paiement de la dette je rappelle quand même que le premier pays à l'avoir utilisé c'est : Les USA !

Lundi 25 Novembre 2013

Lu 1163 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique