WEB SIDE STORIES

« Le meilleur moyen de vivre ses rêves, c'est de se réveiller. » [Paul Valéry]




La jonque Chantara : tout le charme de la marine à voile, mais avec tout le confort !

J’ai eu l’occasion, hier, de passer une journée à bord bord de ce magnifique bateau et j’ai été enchanté.



La jonque Chantara : tout le charme de la marine à voile, mais avec tout le confort !
Nous sommes partis de l’embarcadère de BangRak vers 9 heures du matin. 31 personnes à bord, mais cela ne se voit pas, la jonque fait 25 mètres de long et huit mètres de large, alors, même à 31, on ne se marche pas dessus.

Au départ tout l’équipage nous attendait avec un solide et excellent petit déjeuner. Les cuisinières ses sont affairées pour nous préparer des œufs : scambled, sony side up etc.

La voile ayant été endommagée récemment nous avons navigué au moteur, un solide Hino de 14 litres de cylindrée pouvant nous propulser à 12 nœuds, en direction de l’ile voisine de Koh Phangan, que nous avons contournée par l’ouest, avant de revenir vers Samui.

Avant le repas de midi nous avons eu droit à une séance de Palmes, Masque, Tuba dans une crique magnifique avec quantité de poissons, coraux etc.

Puis, solide repas avec une cuisine à base de plats thaïs mais cuisinés à la française c'est-à-dire sans trop de piment mais avec beaucoup d’épices. Ca tombe bien ; j’adore la cuisine, Thaï mais mon organisme n’apprécie pas du tout la surabondance de piment.

Après le repas départ vers une charmante petite crique des alentours où, après un bref transport en 4x4 nous avons visité une cascade.

Retour ensuite vers Koh Samui. Les passagers nous ont quittés et Eric nous a invité, avec deux amis, à un apéritif qui s’est prolongé assez tard dans la soirée et s’est terminé au restaurant Le Virage, à Bophut, chez Michel, un autre de mes amis, dont j’ai eu l’occasion de vous parler sur ce site.

Une magnifique journée dont je retiens avant tout :

• Le charme très particulier de ce bateau, savant mélange de nostalgie et de confort. Il y a du teck partout, mais aussi du 380 volts à bord. Ce qui permet de bénéficier de la stéréo sur le pont, de l'air conditionné en cabines, et de 4 toilettes, comme à la maison, en permanence. Pour avoir un peu navigué, jadis aux Antilles et à la Réunion, je peux vous dire que ce genre d'équipement, s'il est courant sur les yachts de luxe, n'est pas très commun sur les bateaux qui promènent les touristes.

• L’accueil chaleureux et irréprochable d’Eric, bien sûr, et de tout son équipage. Ludwig, dit Loud, son second est un vrai boute en train qui nous a régalé de ses plongeons acrobatiques depuis le pont supérieur et de sa bonne humeur permanente et communicative. Les cuisinières sont très compétentes et efficaces. Ce qui, sur un bateau, en Thaïlande, ne va certainement pas de soi. Tout le monde était attentif au moindre détail et l’organisation était vraiment parfaite. Cela veut dire, notamment, que lorsqu’on distribue des serviettes rafraichissantes aux passagers, on n’omet pas de repasser ensuite pour ramasser les serviettes. Ce genre de détail fait toute la différence. Et contribue, de surcroit, à ne pas gâcher l’esthétique de ce magnifique bateau. Contrairement à un avion le bateau est aussi propre au retour qu’à l’aller !

• Le golfe de Thaïlande, sur un tel bateau et dans de telles conditions, est vraiment une splendeur qu’il ne faut pas rater. Certes, il existe des tas de bateaux qui pratiquent des prix plus bas que ceux de la Chantara (environ 70 euros la journée, all included) mais ce n'est pas du tout le même genre de tourisme. Et d'après ce qu'on me dit, en France, et dans beaucoup d'endroits du monde, pour 70 euros, on ne va pas loin...

Merci Eric, et bon vent à la Chantara,


D'autres photos,mais pas de moi celles là, de la Chantara


Mercredi 22 Septembre 2010

Lu 3123 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique