WEB SIDE STORIES

« Les aspirations des pauvres ne sont pas très éloignées des réalités des riches. » [Pierre Desproges]




La gauche Ponce Pilate

On se demande souvent comment les Allemands faisaient pour vivre normalement, alors que, pour la plupart, ils savaient ce qui se passait pour les juifs dans les camps d'extermination des nazis. Ce n'est pas si difficile.



La gauche Ponce Pilate
Un édito de Jacques Julliard (Marianne du 13 05 2015 )

Il suffit de voir comme nous faisons avec les chrétiens d'Orient et une partie croissante du monde musulman. Nous tournons la tête quand on enlève, quand on viole, quand on crucifie les chrétiens assyriens. Nous tournons la tête quand on égorge en Libye les coptes égyptiens. Nous tournons la tête quand on massacre 148 étudiants chrétiens kenyans, à l'issue d'une sélection dans un style qui rappelle irrésistiblement Auschwitz. Vous voyez bien : on vit quand même. Chérie, passe-moi le beurre.

On fait mieux : on collabore. On refuse fermement, à la RATP, la mention « pour les chrétiens d'Orient » sur une affiche annonçant un concert. Grandeur de la laïcité et du service public ! Quand la SNCF transportait les juifs vers les chambres à gaz, elle respectait scrupuleusement son cahier des charges. Le service public, on vous dit !

Non moins fidèle au service public, la télévision d'Etat. On peut dire qu'elle a été exhaustive à propos de ce tragique fait divers de l'accident d'avion.... Nous n'avons rien manqué : les familles éplorées, mais dignes, les autorités locales impeccables, les populations compatissantes, les larmes, surtout les larmes ! Il ne faut pour rien au monde rater une seule larme. On nous a transformés en nécrophages. En revanche, pour la grande persécution des chrétiens, que le pape s'époumone à dénoncer dans la solitude, une discrétion encore plus grande est de mise. Ne risque-t-on pas de développer l'islamophobie ? De pratiquer l'amalgame ? Je comprends mieux maintenant pourquoi on dénonçait si peu pendant la guerre les crimes des nazis : ne risquait-on pas de favoriser l'amalgame avec les Allemands ? Tout, la mort, le viol, l'égorgement, la crucifixion — la violence est une bien triste chose —, mais, au moins, pour notre part, évitons l'amalgame...

Il faut savoir gré à Laurent Fabius, notre ministre des Affaires étrangères, d'avoir tenté quelque chose. Il a profité de ce qu'il présidait le Conseil de sécurité pour susciter un débat à l'ONU. Sans vote. Mais c'est tout de même un effort des plus louables, et le début d'une résistance.

De la gauche et de ses partis, en revanche, il ne faut rien attendre : elle est bien trop occupée à préparer ses congrès, ses scissions, ses ministères. La gauche du PS se présentera unie à Poitiers pour arrêter les hollandais. On respire. Quant aux verts, ils débattent de la seule question qui vaille à leurs yeux : la représentation proportionnelle, autrement dit : tout le pouvoir au parti ! Ainsi les verts pourront rester magouilleurs à mort, et Cécile Duflot pourra devenir députée à vie.

Ah, au fait, les chrétiens ? Pas de précipitation. Les juifs ont bien attendu avant d'être secourus. Les chrétiens attendront. Pour eux, pas d'émotion.Place aux motions !

Jacques Julliard

Mardi 14 Avril 2015

Lu 517 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique