WEB SIDE STORIES

« La force du collectif c’est qu’on n’est pas déprimé en même temps » [Geneviève Fontaine]




L'urgence de ralentir

Tout est dans le titre ! Un excellent reportage d'Arte sur les aberrations de la course à la croissance et surtout sur nombreuses alternatives, déjà existantes mais dont les autres médias ne vous parleront pas, qui existent déjà.



L'urgence de ralentir
 
Nous connaissons tous l'échec évident de la croissance à tout prix, et ses conséquences désastreuses sur notre pauvre monde, et sur nous mêmes. 
L’intérêt de ce magnifique documentaire, c'est de contredire de façon éclatante le fameux "There is no alternative"  de  la défunte Mme Thatcher. Grâce à lui, beaucoup d'entre nous ont pu découvrir, avec joie, un nombre important d'initiatives communautaires qui marchent et nous prouvent tous les jours que l'homme a des ressources, elles inépuisables, et que tout est encore possible.
 
Il faut toutefois s'arrêter sur la dernière phrase du fondateur du Barefoot College.

Comme la preuve est faite que  ces initiatives fonctionnent, et fonctionnent même très bien, j'ai bien peur qu'après les sarcasmes des fanatiques de la croissance, vienne le combat. Ces gens là ne lâcheront pas leur fromage sans rien faire.
Que le changement puisse venir d'en bas, nous sommes nombreux à le penser. Mais que le vrai pouvoir soit entre les mains de la finance, appuyée sur les politiciens de tous bords, est malheureusement une autre évidence qu'il ne faut pas nous cacher. 
 
Je veux dire par là qu'il faut aussi redonner un sens noble à la politique et nous réapproprier démocratiquement le pouvoir que les soi-disant démocraties représentatives nous ont confisqué. A cet égard il faut lire, sur Internet également, puisque c'est le seul espace de liberté qui nous reste, les analyses d'Etienne Chouard sur cette confiscation du pouvoir des citoyens au profit des politiciens et ses conséquences catastrophiques. 
 
Il nous faut  agir aussi pour un véritable démocratie, telle que Chouard l'entend, qui seule (l'autre alternative étant la violence) nous permettra de véritablement peser sur notre avenir et de faire les bons choix.
 
La première des choses à faire en pratique, c'est de faire connaître au plus grand nombre ce genre de reportage, qui vous l'aurez noté est passé sur Arte, excellente chaîne, mais de loin une des moins regardées. Pour cela, il faut  partager sans cesse sur Facebook, Twitter, Google Plus et sur tous les autres réseaux sociaux.

Tous ceux qui ont regardé ce documentaire ont été touchés au plus profond de leur être. Ou alors ils n'ont plus rien d'humain et ont sans doute été incapables de terminer le visionnage de ce documentaire, secoués par le rire ou par la rage.
Pour les autres, c'est tellement facile de partager sur les réseaux sociaux qu'il serait stupide de se priver de cette possibilité qui nous est (encore) offerte de véritablement faire bouger les choses. "Knowledge is power", c'est vrai pour ceux d'en haut, mais c'est encore plus vrai pour ceux d'en bas !
 
Le jour où il y aura autant de gens pour regarder ce genre de documentaire que pour avaler les sornettes des médias officiels, le monde de nos petits enfants aura un petite chance d'être moins pire que le notre.

Vous savez sans doute que notre époque est la première dans l'histoire de l'humanité dont les descendants vivront plus mal que leurs ancêtres.

La vidéo


Lundi 15 Septembre 2014

Lu 170 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique