WEB SIDE STORIES

« Il faut essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple. » [Jacques Prévert]




L'euro, le dollar et le baht

Evolution récente de l'euro par rapport au baht, et par rapport au dollar et ses conséquences pour les expatriés français



Je rappelle qu'officiellement le baht thaïlandais (THB) et le dollar (USD) sont deux monnaies différentes ! Officiellement... En fait, à part une légère différence dans le temps, les deux courbes sont quasiment superposables.

Pour les expatriés français en Thaïlande, la baisse de l'euro pour se rapprocher de la parité avec le dollar s'est traduite par une perte de pouvoir d'achat par rapport au baht de 20 à 30%. On est loin de ce qu'ont subit les Russes récemment (60%) mais ce n'est pas négligeable.

En effet, ceci a pour conséquence que le montant minimum de revenus mensuels exigé pour résider en Thaïlande est à ce jour de :

800 000 THB / 12 = 66 666 THB = au cours du jour : 1880 euros.

Pour information, en 2014, la moyenne générale mensuelle des retraites en France était de :1288 €.

Le revenu mensuel moyen en Thaïlande était en 2014 de... 400 €

Le moins qu'on puisse dire est que la Thaïlande place la barre très haut. il faut dire que dans ce pays si la majorité des habitants "disposent" (comme ils le peuvent) de l"équivalent de 400 € par mois, la "minorité" est en revanche énormément plus riche qu'en France.

Mais, bien entendu, cela ne nous regarde pas.

Pour ce qui concerne les expatriés en Thaïlande, ce pays est devenu, en quelques années, une destination pour "riches" retraités. Il est vraisemblable qu'à l'instar des Russes, nombre de retraités français vont être contraints de quitter ce pays. Ou de vivre dans l'illégalité. Ce qui est possible, mais très inconfortable en Thaïlande.

De fait, cela ne posera guère de problèmes d'état d'âme à la Thaïlande qui, vue de Koh Samui en tous cas, ne souhaite recevoir que des touristes et des retraités fortunés et affiche désormais un certain mépris pour les backpackers et les retraités de modeste condition.

En ce qui me concerne, ma religion est faite. Je voulais quitter ce pays cette année, mais je le ferai l'année prochaine seulement parce que je dois visiter un de mes fils, et mon petit fils, au Canada le mois prochain et n'étant pas un retraité opulent, je ne peux cumuler un grand voyage et une émigration sur la même année.

Ma prochaine destination devrait être, sauf changement imprévu et si Dieu veut, comme on dit dans les contrées où j'ai vécu, la Croatie. Changement radical, s'il en est, mais je suis un nomade dans l'âme, et autant je prends vite des habitudes, autant je m'en détache très facilement.

Samedi 25 Avril 2015

Lu 644 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique