WEB SIDE STORIES

« La force du collectif c’est qu’on n’est pas déprimé en même temps » [Geneviève Fontaine]




L'élection présidentielle, vue par un anglais

Ca va vous changer des médias hexagonaux ! Si vous ne comprenez pas l'anglais, lancez les sous-titres (la roue dentée). Ce n'est pas terrible car c'est de la reconnaissance vocale, mais c'est mieux que rien. Sinon, à la fin de la vidéo, Oliver parle français et même s'il a un accent étrange c'est mieux que la reconnaissance vocale. Et ce n'est pas triste !



Trouvez les erreurs. Vous avez une semaine !
Trouvez les erreurs. Vous avez une semaine !

Vous aurez noté que notre élection présidentielle amuse beaucoup les britanniques. Et pas seulement eux.

A juste raison, il faut bien le reconnaître. Néanmoins, les anglais et les américains sont mal placés après le Brexit et Trump pour se moquer des élections en France.

C'est pourquoi à la fin de sa vidéo, hilarante il faut bien le dire, Oliver fait l'effort (surhumain) de parler français pour nous implorer de ne pas être aussi inconséquents que ses compatriotes, ou ceux de Trump.

Il est vrai qu'on s'amuse, on s'amuse, mais si on peut rire tout, comme le disait Pierre Desproges, pas avec n'importe qui. Il y en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes (Michel Audiard)


Lundi 17 Avril 2017

Lu 644 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique