WEB SIDE STORIES

« Tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera nécessairement mal » Edward A. Murphy Jr




L’avenir de Windows n’est plus ce qu’il était !

Le moins qu’on puisse dire est que Vista n’a pas rencontré le succès escompté. En fait s’il n’était pas imposé aux utilisateurs avec l’achat de leur ordinateur, Vista aurait été un gigantesque flop. Personnellement je me suis bien gardé de passer à Vista.



L’avenir de Windows n’est plus ce qu’il était !
L’avenir de Windows n’est plus ce qu’il était

Selon la société Microsoft elle même :  « Nous savons que beaucoup d'entre vous ont été déçus par leurs premières expériences, les imprimantes ne marchaient pas, les jeux étaient mous... Hé bien, nous en avons pris bonne note, et corrigé ces problèmes ». Plus loin (traduction libre) : « nous savons ce qui se dit sur l'Internet à propos des problèmes de compatibilité de Vista, c'était vrai au début, mais plus maintenant grâce aux efforts de nos partenaires ».

Un peu plus loin, encore (traduction libre, toujours) : « pourquoi Windows Vista SP1 n'est-il pas plus rapide que Windows XP SP2 ? C'est simple : parce qu'il fait plus de chose en tâche de fond qu'XP ».

De nombreuses entreprises sont allées jusqu’à demander le « downgrade » c’est à dire la possibilité, sur les machines neuves, de disposer de XP à la place de Vista : la honte ! Cette possibilité est pour l’instant réservée aux versions entreprises de Vista, pas aux particuliers. Mais n’importe qui peut acheter dans une boutique une version Oem de Windows Sp3 pour l’installer sur sa nouvelle machine.

La situation  est telle que l’éditeur va lancer une campagne pour redorer le blason de Vista. Il vaut mieux ; pour l’instant seuls 20 % des ordinateurs sous Windows sont sous Vista ; 80 % sont restés sous Windows.

 

Pendant ce temps les Netbook sous Linux (comme l’Eeepc et le Msi Wind) font un malheur et Microsoft vient pour la seconde fois de prolonger la vie de XP (édition familiale et Starter) jusqu’en 2010. En revanche XP, l’édition la plus chère, s’arrête bien en juillet 2008. Le succès des Netbook tient tout simplement au fait que Vista ne peut pas tourner sur ces machines très allégées, alors que Linus et Xp tournent sans problème. De plus la seule présence de Windows augmente notablement le prix de ces machines, d’au moins 40 euros, quand ce n’est pas plus. Et sur une machine low cost, 40 euros, ce n’est pas rien. Surtout quand les gens se rendent compte que Linux tourne parfaitement sur ces petites machines. En revanche il ne faut toucher à rien, sauf à entrer en mode console, ce qui rebute toujours 90 % des utilisateurs.

 

En ce qui concerne XP rappelons que le SP3 est enfin sorti, en français, et dans la plus grande discrétion.  Microsoft communique très peu là dessus ; évidemment ils ne veulent pas plomber un peu plus Vista. D’autant que la Sp3 est superbe et qu’enfin tous les problèmes de XP sont résolus.

 

Une version SP1 de Vista est également sortie ; dans la plus grande discrétion elle aussi. Elle répare (une partie) des bugs et des absences de la version originale.

 

Pour l’avenir Microsoft prépare une version 7 de Windows, qui sera tactile et multi touch (comme l’Iphone) Elle est attendue pour 2010... Si tout va bien !

 

Si vous ajoutez à tout cela la concurrence effrénée de Google, le départ de Bill Gates, le pédalage dans la semoule persistant d’Internet Explorer alors que Firefox est déjà à 20 % de parts de marché, l’avenir de Microsoft apparait plutôt sombre. 

 

 



Dimanche 3 Août 2008

Lu 2860 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Météo Samui | Edito