WEB SIDE STORIES

« Il faut essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple. » [Jacques Prévert]




Il faut augmenter les impôts !

Vous êtes bien dans la rubrique Coup de gueule et pas dans la rubrique Humour. Un excellent article de mon excellent collègue blogueur Superno, auquel je souscris (si j'ose dire) des deux mains.



Il faut augmenter les impôts !
On aurait pu croire que sa victoire éclatante contre le peuple dans la sombre affaire des retraites aurait suffi à son bonheur. Que pendant les 18 mois qui restent avant la présidentielle, il allait se contenter de dérouler et tenter désespérément avec l'aide de son armée de communicants et des médias de ses copains de se refaire une image positive en ne faisant pas de vagues.

C'est vrai, quoi, dans sa situation désespérée, il aurait même pu se produire des événements susceptibles de lui donner un coup de main miraculeux. Un attentat sur le sol français, par exemple. Ou, bien plus probable, un comportement suicidaire de la part de ces "socialistes", aidés par les "écologistes", capables par un de leurs légendaires coups tordus de vendanger une victoire qui leur paraît acquise…

Eh bien non. Sarkozy semble animé de l'énergie du désespoir, et souhaite semble-t-il aller jusqu'au bout de sa logique pour rentrer dans l'Histoire comme celui qui a le plus fait pour défendre les intérêts des riches et des puissants, les seuls qui comptent à ses yeux.

Tremblez, pauvres gens, il nous prépare… une réforme fiscale, dont le principe porte déjà en germe tous les ingrédients de la saloperie sarkozyste:
il s'agit de remplacer l'ISF, celui qui devrait être payé par les plus riches, par un ou plusieurs autres, qui seront forcéments payés d'une manière ou d'une autre par des moins riches.

Le principe de l'impôt est pourtant simple à comprendre : il s'agit d'une forme de solidarité : ceux que le système, les parents, le hasard, et parfois même le talent ont favorisés financièrement reversent une partie de leur argent à ceux que le système, les parents, le hasard, et parfois même une absence totale de talent ont placés dans la mouise.

La manière dont cette solidarité s'exerce est même un moyen infaillible de distinguer une politique économique de droite d'une politique économique de gauche.

Même en France, où les libéraux affirment sans honte que le régime est quasiment "communiste", il est possible de se constituer des fortunes colossales à peine égratignées par l'impôt. L'actualité a de manière fort opportune donné l'exemple de Madame Bettencourt, que l'on a laissée accumuler sans réagir la fortune absurde de 17 milliards d'euros, ce qui n'a absolument aucun sens. Les "droits de succession" n'ont absolument pas fonctionné dans son cas, puisque cette fortune provient exclusivement d'un héritage. Pire, elle ne payait l'ISF que sur 2 de ses 17 milliards. J'avais calculé qu'en 10 ans, ce sont ainsi 2,5 milliards d'euros qui ont fait défaut au budget de l'Etat français. Pour une seule personne physique.

Hallucinant, non ?

La suite, ici

N.D.L.R

Cette question des impôts est ce qui permet de distinguer immédiatement quelqu'un de gauche de quelqu'un de droite.

La réaction distinction, viscérale, et franchement de droite, c'est de réclamer à cors et à cris la baisse, voire la suppression totale des impôts. Alors qu'une personne vraiment de gauche sait que les impôts sont nécessaires dans une démocratie. Tous les gouvernements de droite qui se succèdent en France depuis Chirac ont toujours prôné la baisse des impôts.

Or, nul besoin d'être un économiste renommé pour comprendre qu'il n'est pas possible de baisser les impôts alors que tout augmente. De fait, on n'augmente plus les impôts, on baisse au maximum les dépenses, on bloque les salaires et les retraites, et on jette aux orties l'Etat Providence.

C'est la mentalité américaine qui envahit notre culture : le pauvre a tord d'être pauvre. S'il est pauvre c'est soit parce qu'il est con, soit parce qu'il le fait exprès.Les riches n'ont donc aucune raison de payer pour les "loosers". Résultat : au USA, maintenant et bientôt chez nous, si vous n'avez pas les moyens d'avoir une d'assurance maladie (fort chère et fort juteuse pour ceux qui la vendent) vous pouvez crever. La première chose qu'on vous demande à votre arrivée aux urgences c'est votre fric ou votre attestation d'assurance. Si vous n'avez ni l'un ni l'autre : allez mourir dehors !

A cet égard je vous conseille de voir le film Sicko de Michael Moore, que l'on peut trouver facilement et gratuitement sur le Net, (tapez "torrent sicko" sans les guillemets dans Google) pour avoir une petite idée de ce qui nous attend en France dans les très prochaines années.

Il suffit d'observer les courbes comparées ci-jointes du nombre de repas servis par les restos du coeur, de l'impôt sur le revenu et de l'impôt sur les sociétés pour comprendre qu'avec la politique ultra libérale qui nous est infligée depuis 20 ans les pauvres sont de plus en plus pauvres et les riches au moins toujours aussi riches.

Pourquoi le capitalisme financier est il aussi triomphant en ce moment ? A tel point que lorsqu'il se plante gravement comme récemment les gouvernements se baissent pour le ramasser. Parce qu'il ne paie pas beaucoup d'impôts évidemment. Marx le disait déjà : "Il n'y a qu'une seule façon de tuer le capitalisme : des impôts, des impôts et toujours plus d'impôts."

Etant bien entendu que l'impôt doit rester progressif, donc que chacun doit contribuer en fonction de ses ressources, et que le bouclier fiscal est un cadeau (coûteux) fait par Sarkozy aux plus riches. En attendant le prochain, à savoir la suppression de l'I.S.F.

Une autre citation pour terminer :

"La force des gouvernements est en raison inverse du poids des impôts." [Emile de Girardin]

Force est de constater que les gouvernements actuels, y compris ceux des pays les plus riches, comme les Etats Unis, n'ont pratiquement plus aucun pouvoir face au capitalisme financier. Les grandes promesses d'Obama n'ont pas tenu longtemps face aux requins de la finance.

Quant à Sarkozy, le tout petit, il a bien travaillé pour ses copains du Fouquet's.

Dimanche 12 Décembre 2010

Lu 1317 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique