WEB SIDE STORIES

« La force du collectif c’est qu’on n’est pas déprimé en même temps » [Geneviève Fontaine]




Hollande a inversé une courbe, mais c'est celle de la natalité !

Le dernier bilan démographique de l'Insee établit que le taux de fécondité, régressant à 1.96 enfant par femme vient de passer sous la barre symbolique de 2, seuil permettant le renouvellement des générations.



Hollande a inversé une courbe, mais c'est celle de la natalité !
Un article de d'Eric Conan, dans Marianne n° 984

Si vous avez du mal à lire agrandissez en modifiant le taux de zoom de votre navigateur ou Ctrl+mollette de votre souris vers le haut.

Mercredi 2 Mars 2016

Lu 403 fois


1.Posté par Philippe le 07/03/2016 20:19
Je suis dans la tranche d'âge 35/40 ans et j'ai deux enfants. J'ai eu la chance de connaitre ma femme quand elle avait 18/19 ans (j'en avais 25). D'origine astiatique, elle a des valeurs familiales "à l'ancienne" bien qu'elle soit professionnellement bien installée et libre (j'entends : non soumise).
Par contre, je vois autour de moi beaucoup de mes amies qui n'ont pas d'enfants : le féminisme extrémiste est passé par là. Elles ont flambé leur jeunesse dans des aventures sans lendemain parce qu'il fallait profiter de la vie avec tous les bad boys qui ne voulaient qu'une chose : passer la nuit avec elles.

Et arrivées à 35/40 ans elles se retrouvent esseulées avec un chat :

* célibataire (qui veut d'une femme qui a couché avec des dizaines d'hommes pour épouse ?)
* mère célibataire avec des rejetons de plusieurs pères différents (qui veut élever les enfants des autres, honnêtement ?)

Un homme sain d'esprit, travailleur, dans la moyenne au niveau physique mais timide aura peu d'opportunités dans sa jeunesse car les femmes sont naturellement attirées par les hommes qui occupent l'espace ou les beaux parleurs.

Au final, mes potes se sont tous mariés avec des filles étrangères (asiatiques ou russes) laissant sur le carreau les Françaises libérées qui se désespèrent sur les fora de ne pas avoir d'enfants à 35/40 ans ... Certaines enchainent encore les aventures d'un soir sur les sites de rencontre dans l'attente de rencontrer le bon. Pathétique. Comment accorder notre confiance et notre temps/nos ressources financières à ces femmes qui n'ont fait que des mauvais choix ?

Voila le fruit pourri du féminisme. Fort heureusement, les immigrés arrivés fraichement dans notre beau pays font plus d'enfants que la moyenne et sauveront peut-être notre système de retraire par répartition.

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique