WEB SIDE STORIES

« Il faut essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple. » [Jacques Prévert]




Fume ! C'est du Sarkozy.

Rien ne va plus en Sarkozye alors il emploie sa technique favorite : l'enfumage. Malheureusement tout ça est tellement tordu que ça lui revient dans la figure. Mais, pendant les "affaires" le business continue : on légalise les jeux et paris sur Internet. Pour parler clair : on fait plaisir à ses copains du Fouquet's.



Fume ! C'est du Sarkozy.
Ainsi donc Sarkozy ferait l'objet d'un complot international et toutes les rumeurs en cours auraient pour but de le déstabiliser avant qu'il préside le prochain G20. Il faut vraiment prendre les français pour des abrutis ! Un excellent billet trouvé sur le blog de Marianne.

"Elle court, elle court, la rumeur...

Rien n'est raccord dans cette histoire.

Passée la stupeur initiale, plus personne n'en parlait plus. Les médias français étaient aux abonnés absents et j'ai rencontré pas mal de gens qui ignoraient tout du buzz. Mais l'Elysée a relancé elle-même l'affaire en faisant licencier les deux salariés du JDD/Lagardère, en exigeant des excuses, en imposant une plainte judiciaire.

Pour faire repartir la rumeur, on ne pouvait guère faire mieux...

Mais comme si l'on estimait en haut lieu que cette rumeur tardait à repartir, voila qu'on apprend à la veille du week-end pascal et de la bouche d'un conseiller important de l'Elysée de l'implication d'une ex-ministre, excusez du peu, certes intrigante, mais pourtant censée être une très proche collaboratrice du président visé par la dite rumeur.

On apprend ensuite la rupture définitive du président avec la dite ministre, confirmé dans le week-end par le secrétaire général de l'Elysée (le vrai 1er ministre). Une véritable répudiation en bonne et due forme.

Après le week-end, on apprend même que les fins limiers des services secrets (en fait la DCRI ont été mis sur la piste des sources de la rumeur et on lit, ébahis, cette déclaration du fameux conseiller élyséen qui vaut son pesant de cacahuètes :
"On va voir s'il n'y a pas un complot venant de l'étranger, avec des mouvements financiers. Pourquoi pas"

Moi, j'aime bien le "on va voir" et le "pourquoi pas" du conseiller... j'imagine bien le dialogue : "tiens, on s'emmerde, on n'a rien à faire, tout va très bien madame la marquise, la France va bien, tout roule dans le beurre, ben tiens, j'ai une idée, on va voir s'il n'y a pas un complot mondial contre le patron, après tout pourquoi, lui qui est si beau, si bon, si intelligent, si fort tellement il est président, tellement sa femme c'est Carla, histoire de nous occuper."

Sur quelles bases ? Quels indices ? Quelles preuves ? C'est quoi ces conneries de mouvements financiers ? Clearstream encore ? Nul ne sait. Mais on imagine bien une tentative de déstabilisation internationale pour gêner Sarkozy à la veille de la présidence du G20. Ça paraît si évident !

Le monde entier se contrefout de savoir que Sarkozy va présider le G20. D'abord c'est dans presque un an. Ensuite ça ne lui donnera aucun pouvoir particulier, il n'imposera aucun calendrier, aucun ordre du jour et encore moins aucune décision à Obama et aux chinois, pas plus qu'à Poutine/Medvedev ! On a vu Copenhague...

Les services secrets seraient sur les dents, paraît-il. L'avocat de Sarkozy, menaçant et grave intervient lui aussi sur les ondes et confirme tous ces faits.

A entendre ce déferlement de nouvelles insensées, on se dit que Sarkozy a déjà enfilé sa tenue NBC et a déjà le doigt sur le bouton rouge, attendant de savoir qui est le malotru qui a osé dire qu'il était cocu. Le couvre-feu va être instauré, la loi martiale instaurée, la mobilisation générale décrétée (ouf, j'ai été réformé définitif pour incapacité mentale).

Mais dans cette même journée, c'est un déferlement de fous rires des citoyens, pas une personne qui ne croit à cette fable inventée de toutes pièces par l'Elysée pour plusieurs raisons.

Oui, c'est ma thèse. Nous sommes bien en présence d'une vaste opération d'enfumage.

Plusieurs raisons à cela :

1) Sarkozy ne supporte pas cette rumeur (quoi, prétendre qu’il est cocu ?), il veut la peau de quelqu'un, il ne sait pas qui, mais il lui faut quelqu'un. Il lance la DCRI sur l'affaire. Squarcini, son patron, l'a bien confirmé mercredi. En toute logique, pour une rumeur qui est en train de mourir, c'est ridicule car c'est le contraire de ce qu'il fallait faire et c'est surtout disproportionné : les citoyens sont de cet avis, et les députés, même UMP aussi, ils commencent à s'émouvoir de cette nouvelle mobilisation de moyens de l'état, et pas n'importe lesquels. Remarquez, vu les moyens déployés pour retrouver un voleur de scooter, la proportion reste la même !

2) La DCRI ne découvre rien bien entendu, donc le danger de se faire accuser d'avoir mobilisé exagérément les moyens de l'état commence à planer...et pour une fois, l'Elysée s'en rend compte. Il faut donc éteindre un feu éventuel avant qu’il ne se déclare, et on invente donc à la va-vite une histoire de complot international à dormir debout, histoire de justifier par anticipation ce conte pour enfants.

3) L'Elysée se dit que la thèse du complot pourrait avoir un autre avantage pour Sarkozy : en le faisant passer pour la cible d'un complot, on le victimise, c’est un rôle qu’il aime (tout le monde lui veut du mal) un rôle qu’il connaît aussi (Clearstream) et cela pourrait lui attirer la compassion et la sympathie des citoyens, peut-être aussi d’un regain de nationalisme (en réaction à la tentative de déstabilisation de notre président par l’étranger), et qui sait… quelques points de plus dans les sondages ?

4) On fait diversion, dans le même temps, ce qui, au vu des problèmes actuels de la France, n’est pas un luxe pour Sarkozy.

5) Au passage, et tant qu’à faire, on se paye Rachida qui fait vraiment chier son monde depuis un moment : elle cumule les bourdes, elle se fait trop sa pub , elle n’a jamais été dans les petits papiers de Carla vu sa proximité précédente avec Cécilia, Charon, son ennemi, qui avait été écarté du temps de Cécilia/Rachida (comme Hortefeux, autre ennemi, qui s’est fait un plaisir de lui retirer sa protection et sa voiture) est le conseiller auprès de Carla etc., etc.

Bref on est en plein dans les manigances de palais dignes de Choderlos de Laclos (Les liaisons dangereuses) et Rachida, qui a toujours pratiqué l’intrigue, est servie par l’arrière-cour !

Mais patatras ! La mayonnaise ne prend pas chez les français. Ca fait pschitt ! Personne, je dis bien personne ne croit à ces sornettes et le mirifique plan com’ prend l’eau de toutes parts. Je me suis amusé à parcourir les commentaires postés sur le Point.fr, qui n’est pas précisément un nid de gauchistes : je n’ai pas trouvé un seul posteur qui croit à l’histoire ! Tout le monde se gondole, beaucoup se fâchent de l’utilisation faite des moyens de la république à des fins privées et autocratiques, et se demandent s’il n’y a pas d’autres problèmes dans le pays pour prendre le temps de se préoccuper de telles billevesées… Même les députés UMP commencent à s’en émouvoir…
Seul un commentateur politique averti comme devrait l’être Apathie prend l’affaire au sérieux : était-il en service commandé ? RTL, Canal + ? Il n’est pas vraiment connu pour être un journaliste d’opposition, ceci étant…

Alors il est décidé à l’Elysée de faire machine arrière toute ! On missionne Carla pour aller désamorcer la poudrière qui s’est transformé en pétard mouillé, mais qui est dorénavant bien gênant…

Et la on se prend encore les pieds dans le tapis :

- Pendant que Carla explique dans une interview tout le contraire de ce qui a été dit les jours précédents (pas par n’importe qui), à savoir que Rachida n’a rien à a voir là-dedans, qu’elle est toujours une amie proche, qu’il n’y a pas complot, qu’il n’y pas eu enquête des services secrets,
- Squarcini, le patron de la DCRI, explique qu’il y a bien eu enquête
- Et Claude Guéant, le secrétaire général de l’Elysée, dit tout le contraire de la veille à propos de Rachida.

Donc comprenne qui pourra.

Quand je disais que rien n’était raccord dans cette affaire !

Nous venons d’assister (et accessoirement participer en commentant) à une belle tentative d’enfumage !

Je suis fier de vous les français, vous n’avez pas mordu à l’hameçon. Faut dire que Sarko, ça fait un moment qu’il nous enfume, alors pour nous avoir une fois de plus, j’ai comme l’impression qu’il va devoir ramer…

Au fait, c'est Charon qui va démissionner, dans tout ça ? "

Source : Marianne

N.D.L.R

Au final :

Sarkozy est cocu et il n'aime pas cela.

Mais sa femme du moment l'est aussi, un partout la balle au centre.

Sans oublier que Sarkozy a cocufié un bon nombre de français, qui ont eux aussi quelques raisons de se plaindre.

Le G20 c'est dans un an et le fait que Sarkozy le présidera, tout le monde s'en fout, vu qu'il n'aura aucun pouvoir. On ne sait même pas s'il sera toujours là.

Avec ces bêtises Rachida, l'amie de Carla, est à pied et sans plus personne pour veiller sur son pauvre corps. Alors que c'est même pas elle qui avait commencé ! La vie est trop injuste.

Vu l'état actuel de la France et surtout des français, au vu de ce triste spectacle de cirque organisé de main de traitre par un monsieur tout sauf loyal, il n'y a qu'une chose à dire, et ça nous rappellera de récents et bien mauvais souvenirs :

Putain...3 ans !


Jeudi 8 Avril 2010

Lu 1349 fois

Nouveau commentaire :
Twitter

Informatique | Humour | Santé | Coup de coeur | Coup de gueule | Divers | Télécoms | Ordiphones | Partenaires | Musique | Sexualité | Belles annonces | Bons plans | Voyages | Edito | Politique